Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Diaspora : L’Ambassade d’Haïti à Ottawa a lancé son premier club de lecture

iciHaïti - Alerte Sanitaire : Médicament contrefait

iciHaïti - Histoire : Commémoration des 150 ans de naissance du Président Sténio Vincent

iciHaïti - Cap-Haïtien : Recrutement de Brigadiers volontaires de la Protection Civile

iciHaïti - Sports : Compétitions scolaires


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Culture : Candidatures ouvertes, Programme des futurs jeunes professionnels de la culture

Haïti - FLASH : Haïti paye une dette de 500 millions USD au Venezuela liée au Programme PetroCaribe

Haïti - Insécurité : 6 religieux de la congrégation des Frères du Sacré-Cœur enlevés

Haïti - FLASH Mondial U-20 éliminatoires : Nos Grenadiers terrassent les îles Caïmans [4-1] (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Premières réactions à l’annonce du Kenya d’apporter un appui à la PNH
31/07/2023 08:59:50

Haïti - FLASH : Premières réactions à l’annonce du Kenya d’apporter un appui à la PNH
Samedi 29 juillet 2023, Alfred Mutua, le Ministre kenyan des Affaires Étrangères a déclaré « […] Le Kenya a accepté d'envisager positivement de prendre la tête d'une force multinationale en Haïti. Le Kenya s'engage à déployer un contingent de 1,000 policiers pour aider а former et soutenir la police haïtienne [...] » Suite à cette déclaration les premières réactions, pour le moment majoritairement favorable, n’ont pas tardées :

POUR - Jean Victor Généus, le Ministre des Affaires Étrangères:
« Jean Victor Généus a reçu avec beaucoup d’intérêt, les déclarations de son homologue kenyan le Dr Alfred Mutua confirmant la volonté de ce pays frère d’apporter un appui effectif aux forces de l’ordre haïtiennes dans leur combat pour le rétablissement d’un environnement sécuritaire en Haïti, et même de considérer la possibilité d’assumer le leadership d’une force multinationale dès que le Conseil de Sécurité des Nations Unies aura donné son aval.

Haïti apprécie à sa juste valeur cette manifestation de la solidarité africaine, et c’est avec plaisir qu’elle accueillera dans les prochaines semaines, la mission d’évaluation que le Kenya propose d’envoyer. »


POUR - Bocchit Edmond :
« Les conséquences néfastes de cette insécurité en Haïti sont plus que palpables. Comme membre du concert des Nations et membre fondateur des Nations Unies, nos partenaires internationaux ont le devoir moral de nous assister et nous aider à sortir de cette violence infernale que nos pauvres sœurs et frères subissent quotidiennement. Saluons plutôt la volonté de nos frères africains qui veulent se mettre disponibles et venir en appui à la PNH.

Chaque État a certes ses problèmes internes mais il peut toujours aider un autre en difficulté. Aucun État est immune des problèmes sociaux et aucune force de Police au monde est parfaite.

La mission et les règles d’engagement de cette force internationale doivent être claires et acceptées par Haïti voilà les éléments clés de cette assistance. Focalisons nous de préférence sur l’essentiel: Haïti a vraiment besoin d’aide et peu importe le continent d’origine de cette aide (africain, américain, asiatique ou européen).

Œuvrons enfin pour que cette aide soit efficace et efficiente et qu’elle contribue à la restauration de la dignité du peuple haïtien. Le temps n’est plus à la démagogie mais plutôt à la primauté de la raison et du pragmatisme. »


POUR - Me André Michel Porte-parole du « Secteur Démocratique et Populaire »
Me André Michel leader de l’opposition radicale et Porte-parole du « Secteur Démocratique et Populaire » (SDP) écrit sur son compte twitter

« Le SDP accueille favorablement l’annonce de la Volonté du KENYA de prendre le leadership de la force multinationale et d’envoyer 1,000 policiers en Haïti Le SDP invite les autres pays membres des Nations Unies à emboîter le pas pour aider Haïti à traverser cette étape difficile.

Le SDP réitère son support sans faille à la décision du Gouvernement de solliciter une force internationale pour accompagner la PNH dans la lutte contre l’insécurité et le Kidnapping. Seule une force internationale pourra nous aider à libérer le Pays de l’enfer des Gangs armés.

Sans cette force internationale,la révision Constitutionnelle et l’organisation des élections seront totalement hypothéquées. Le SDP invite la population à faire Bloc derrière l’initiative du Gouvernement de solliciter cette force internationale d’appui à la PNH. »


CONTRE - Claude Joseph, l’ancien Ministre des Affaires étrangères
Claude Joseph, l’ancien Ministre des Affaires étrangères, quelques heures après la déclaration d’Alfred Mutua, le Ministre kenyan des Affaires Étrangères « Le Kenya a accepté d'envisager positivement de prendre la tête d'une force multinationale en Haïti. Le Kenya s'engage à déployer un contingent de 1,000 policiers » https://www.haitilibre.com/article-40134-haiti-flash-le-kenya-accepte-de-deployer-1-000-policiers-en-haiti.html s’est dit opposé à l'intervention de la police kenyane en Haïti soulignant « Le Kenya, qui s'est dit prêt à diriger une force internationale en Haïti, est embourbé dans sa propre crise sociopolitique interne […] Les manifestations anti-gouvernementales protestant contre la vie chère sont violemment réprimées par la police » s’interrogeant « Une police qui n'est pas professionnelle dans son pays, peut-elle l'être ailleurs ? »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-40134-haiti-flash-le-kenya-accepte-de-deployer-1-000-policiers-en-haiti.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 31/07/2023 12:50:58
J'aime bien Claude Joseph pour son caractere d'homme et certaines actions, mais pour une fois je ne suis pas d'accrd avec son opposition a cette forces proposee par nos freres du Kenya: Opposee s'est son droit comme le veut la democratie, mais qu'elle solution a-t-il dans sa valise pour faire face a notre situation devastatrice? Moi aussi j'avance une proposition en opposition a Claude: Accepter la volonte du Kenya d'aider son peuple frere, mais avant tout, Monsieur Elbe et d'autres hauts grades de la police suspecter de danser avec les gangs ne devraient plus etre de la PNH, puis placer un service d'intelligence capable de detecter toius les policiers informateurs des gangs, se debarracer du gouvernement de facto et ses acolytes; telle est mon opinion popur une intervention efficace et gagnante.
Homme-du-Sud-Est
Posté le 31/07/2023 10:29:01
Nos militaires et ex cadres-militaires sont capables d'apaiser plusieurs de ces pays et bien plus, c'est pourquoi certains l'empêchent car ils connaissent le poids de la doctrine haïtienne d'avant mais il y a toujours quelques clowns de mauvais goût aujourd'hui
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n