iciHaïti - FIFA : Nos Grenadiers avancent de 4 places au classement mondial

iciHaïti - Agriculture : Message du Ministre de l’agriculture Vernet Joseph

iciHaïti - Football : Nérilia Mondésir va quitter la France pour les USA

iciHaïti - CERMICOL : Situation critique au centre de Réinsertion des Mineurs

iciHaïti - Politique : Le Canada sanctionne 3 chefs de gangs haïtiens


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Séance de travail au MJSAC avec les syndicats du Ministère

Haïti - Politique : Le Premier Ministre Conille a présidé une importante réunion sur la sécurité

Haïti - FLASH : Le P.M. annonce des mesures pour avoir des résultats concrets pour la population (Vidéo)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Insécurité : Appel de l’ONU à mettre fin au carnage en Haïti
04/09/2023 06:10:38

Haïti -  Insécurité : Appel de l’ONU à mettre fin au carnage en Haïti
Martin Griffiths, le Secrétaire général adjoint du Bureau de Coordination des affaires humanitaires (OCHA) de l’ONU, a appelé sur X (ancien twitter) à mettre fin au carnage en Haïti « Des rapports alarmants en provenance d'Haïti où l'escalade de la violence a tué et blessé plus de 70 personnes à Port-au-Prince au cours des deux dernières semaines. Depuis le début de l'année, plus de 2,500 personnes ont été tuées et près de 1,000 ont été blesséeset 970 kidnappées. Ce carnage doit cesser. »

Plus de 10,000 personnes ont été déplacées au cours des deux dernières semaines seulement et ont cherché refuge dans plus de 20 sites spontanés et auprès de familles d’accueil. Près de 200,000 personnes ont été contraintes de fuir leur foyer, soit une multiplication par dix en deux ans. À mesure que les déplacements de population s’intensifient, les rapatriements forcés d’Haïtiens vulnérables depuis les pays voisins, ont quadruplé par rapport à 2022.

Des violations des droits humains ont été signalées, notamment des enlèvements, des lynchages ainsi que des violences sexuelles contre les femmes et les filles.

Malgré les difficultés d’accès, les partenaires humanitaires sont intervenus et ont fourni des kits d’hygiène et de dignité, des repas chauds et de l’eau. Des cliniques mobiles ont été déployées jusqu'à présent sur dix sites. Un soutien psychosocial et médical et un hébergement d'urgence ont été fournis à près de 500 personnes exposées au risque de VBG et plus de 1,200 femmes et filles ont bénéficié de services de santé sexuelle et reproductive.

La communauté humanitaire appelle tous les acteurs de la crise à mettre un terme immédiat aux violences. Les haïtiens ne peuvent pas continuer à vivre enfermés dans leurs maisons, incapables de nourrir leur famille, de trouver du travail et de vivre dignement. Les enfants ne peuvent pas aller à l'école. Le monde doit agir maintenant pour prévenir de nouvelles atrocités.

Rappelons que près de la moitié de la population haïtienne a besoin d'une aide humanitaire et alimentaire. Le Plan de réponse humanitaire de 720 millions de dollars pour Haïti n'est financé qu'à 26%…

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n