Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Diaspora : L’Ambassade d’Haïti à Ottawa a lancé son premier club de lecture

iciHaïti - Alerte Sanitaire : Médicament contrefait

iciHaïti - Histoire : Commémoration des 150 ans de naissance du Président Sténio Vincent

iciHaïti - Cap-Haïtien : Recrutement de Brigadiers volontaires de la Protection Civile

iciHaïti - Sports : Compétitions scolaires


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Culture : Candidatures ouvertes, Programme des futurs jeunes professionnels de la culture

Haïti - FLASH : Haïti paye une dette de 500 millions USD au Venezuela liée au Programme PetroCaribe

Haïti - Insécurité : 6 religieux de la congrégation des Frères du Sacré-Cœur enlevés

Haïti - FLASH Mondial U-20 éliminatoires : Nos Grenadiers terrassent les îles Caïmans [4-1] (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Santé : Premiers résultats de l’opération «Tèt Poze, Kè Poze»
21/10/2011 13:19:11

Haïti - Santé : Premiers résultats de l’opération «Tèt Poze, Kè Poze»
Le 10 octobre dernier à l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, qui s'est déroulée sous le thème « Investir dans la santé mentale », la Première Dame Sophia Martelly, avait rappelé qu’en Haïti « il y a moins de 20 psychiatres pour plus de 10 millions de personnes » un nombre nettement insuffisant, affirmant que les choses allait changer au pays « l'État ne peut pas fermer ses yeux sur ça, le travail va commencer aujourd'hui. »

Cette journée avait été également marquée par le lancement de l’opération « Tèt Poze, Kè Poze », une initiative de la Première Dame qui consiste à repérer les malades mentaux livrés à eux-mêmes dans les rues, à travers tout le pays, pour une prise en charge par les institutions spécialisées. Un numéro gratuit, le 177, est mis à la disposition du public pour signaler aux autorités, la présence de ces personnes malades.

Depuis le lancement de ce programme, quatorze handicapés mentaux dont certains circulaient dénudés à travers la capitale et d’autres très violents, ont été pris en charge et conduits au Centre Psychiatrique de la rue Oswald Durand, pour des suivis médicaux.

Cette démarche participe à la volonté de la Présidence de garantir les droits de toutes les catégories sociales, dans le cadre de l’État de droit, prôné par le Président Martelly à travers son programme axé sur les quatre E, Emploi, Environnement, Emploi et État de Droit.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3988-haiti-sante-moins-de-20-psychiatres-pour-plus-de-10-millions-de-personnes.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Aysianna
Posté le 22/10/2011 11:30:38
Chapeau bas Madame la Première Dame ! Cela me fait très chaud au coeur toutes ces belles initiatives prises par la Première Dame, en plus elle a l'air sincère dans tous ces travaux... je lui souhaites de continuer ainsi c'est une belle voie pour cette petite île... Gob Bless you Première Dame
Fa
Posté le 21/10/2011 22:25:49
Je vous encourage Madame Martelly à continuer de prendre la santé mentale comme la pierre d’achoppement d’une Haïti nouvelle. Car sans un équilibre mental et physique les habitants de ce magnifique petit pays au grand cœur, qui a subi trop de trauma, ne pourront pas s’en sortir. Il y a un besoin pour une thérapie collective pour ceux qui ont encore le control psychique, et une attention particulière à ceux qui ont malheureusement sombré dans le précipice des ombres et démons qui les hantent. J’ai à cœur la lutte contre cette maladie, qui est et sera la maladie du siècle, soit : La maladie mentale. Je fais déjà se travail dans ma communauté de la diaspora, de vulgariser cette maladie qui nous afflige presque tous, nous paralyse et nous empêche de devenir un peuple, une nation. L’Haïtien, trop fier et orgueilleux refuse d’accepter, d’admettre qu’il peut souffrir d’une déficience mentale, et qu’une aide thérapeutique, psychologique et pharmaceutique, soit nécessaire. Il est important qu’un programme soutenu soit mis en place. Tout cela dit Madame Martélly, bon succès. Vous pouvez compter sur moi…
jeannot winzor
Posté le 21/10/2011 19:05:52
On commence a voir la différence avec les Premières Dames qui sont passées dans notre pays.
neptune
Posté le 21/10/2011 16:32:37
Les travailleuses sociales, les infirmiéres en santé communautaire, devraient se mettre debout auprès de la Première Dame. pour encadrer ce travail qui reléve de la santé publique, surtout aprés un catastrophe, [hors sujet] maintenant les problémes psychique post traumatique, le minsitre ne l'avait pas prévu non plus, mme Sophia la besogne sur le terrain va étre dure, surtout sans encadrement professionel, 20 psychiatres pour 10 millions [hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n