iciHaïti - FIFA : Nos Grenadiers avancent de 4 places au classement mondial

iciHaïti - Agriculture : Message du Ministre de l’agriculture Vernet Joseph

iciHaïti - Football : Nérilia Mondésir va quitter la France pour les USA

iciHaïti - CERMICOL : Situation critique au centre de Réinsertion des Mineurs

iciHaïti - Politique : Le Canada sanctionne 3 chefs de gangs haïtiens


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Des Kenyans déjà secrètement en Haïti, premier contingent attendu le 25 juin 2024

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Séance de travail au MJSAC avec les syndicats du Ministère

Haïti - Politique : Le Premier Ministre Conille a présidé une importante réunion sur la sécurité

Haïti - FLASH : Le P.M. annonce des mesures pour avoir des résultats concrets pour la population (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Insécurité : Plus de 300 viols en Haïti en 6 mois
27/11/2023 08:29:01

Haïti - Insécurité : Plus de 300 viols en Haïti en 6 mois
L'Organisation des Citoyens pour une Nouvelle Haïti a rapporté qu’entre juin et novembre 2023, plus de 300 cas de violences sexuelles ont été enregistrés sur le territoire national.

L'organisation appelle à une action collective contre ce fléau et à une action rapide de l'État pour le contenir.

Au total, 317 personnes ont subi des violences sexuelles (75 femmes entre 26 et 35 ans, 30 entre 19 et 25 ans, 156 entre 30 et 50 ans, 55 de plus de 51 ans et une fillette de trois ans.

Avec l’augmentation de la violence et l’expansion des zones contrôlées par les groupes armés, les femmes et les filles en Haïti sont de plus en plus exposées et de moins en moins protégées.

Au milieu de cette année, le Collectif de défense des femmes « Nèges Mawon » a rapporté qu’entre mai 2022 et mars 2023, 652 femmes et filles avaient été victimes de violences sexuelles dans quatre quartiers de Port-au-Prince, précisant que 90% des victimes ont contracté des Maladies Transmissibles Sexuellement (MTS) et 9 ont été assassinées, a déploré le Collectif.

En outre, il faut rappelé que la majorité des hôpitaux et des institutions publiques qui peuvent fournir une assistance et un soutien psychologique aux victimes d'abus sont dysfonctionnels, abandonnant à leur sort les victimes (femmes et filles) qui subissent ces expériences traumatisantes…

Notez que de nombreuses ONG et organisations de la Société Civile œuvrant sur le terrains en Haïti, estiment que les cas enregistrés ne représentent qu’un partie du nombre réel de cas.

PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n