Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Cérémonie d’hommage : 10 personnalités et institutions haïtiennes d’exceptions (liste)

iciHaïti - Fort-National : Rumeurs de délocalisation de la base de la BOID

iciHaïti - Social : 16 personnes d'une même famille retrouvées sans vie

iciHaïti - Choléra : Bulletin quotidien #454

iciHaïti - Culture : Histoire des 80 ans du Centre d’Art


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Mondial U-20 Chili 2025, éliminatoires : «J-3» Liste définitives des Grenadiers sélectionnés

Haïti - FLASH : Mgr Pierre André Dumas blessé dans une explosion à Port-au-Prince

Haïti - FLASH : 51 personnes inculpées dans l’Assassinat du Président, dont Martine Moïse, Claude Joseph et Léon Charles (liste)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Campagne agricole d’hiver, optimisme prudent
29/11/2023 09:31:01

Haïti - Agriculture : Campagne agricole d’hiver, optimisme prudent
Le Bulletin d’octobre 2023 de la Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire (CNSA) d’Haïti, révèle que la campagne agricole été-automne, a enregistré une performance médiocre en raison de divers facteurs négatifs.

Cette campagne est étroitement lié à la campagne de printemps, dont la productivité a été affectée par un manque de pluie et des intempéries les 2 et 3 juin 2023. De plus, la campagne été/automne a connu cette année une réduction de la production par rapport à l'année précédente, principalement en raison du manque de précipitations en début de saison, ce qui a eu un impact négatif sur les premières cultures. Cette tendance est corroborée par la carte Normalized Difference Vegetation Index (NDVI,) qui indique un déficit de végétation en juillet, s'accentuant en août 2023.

Les récoltes de haricots de montagne, de maïs, de petit mil, de manioc, d'igname, et de riz dans les plaines irriguées ont connu une baisse significative. Même les cueillettes d'avocat dans certaines zones, notamment dans le Sud-Est ont régressé. Plusieurs facteurs expliquent cette situation, notamment :

i) La réduction des superficies cultivées en raison de l'incapacité financière des agriculteurs à couvrir les coûts de production ;
ii) La faible disponibilité et le coût élevé des intrants agricoles ;
iii) L'absence de subventions et de soutien technique ;
iv) Le niveau de dégradation des infrastructures agricoles (canaux d'irrigation et drains) ;
v) La violence perpétrée par des gangs armés dans certaines zones de production, poussant les cultivateurs à abandonner leurs terres, en particulier dans l'Artibonite et au Nord de Port-au-Prince.

Toutefois, les semis réalisés à mi-campagne et les pluies enregistrées au cours du mois d’août et de septembre dans plusieurs départements du pays pourraient donner lieu à des récoltes plus performantes.

Ainsi, on espère une certaine disponibilité de haricot et de maïs provenant des zones de montagne humide, du riz dans les plaines irriguées, des produits
maraichers dans le Nord, Nord Est, le Sud Est, le Sud et l’Artibonite ;
De l’igname, manioc, banane, patate douce en montagne de Corail, Pestel dans la Grand’Anse ;
Du maïs dans presque toute la commune des Cayes ;
Des récoltes de Petit mil et de Pois Congo issues des plantations de printemps sont attendues dans le Sud-Est et l’Artibonite.

Les agriculteurs continuent de faire face à des difficultés financières et à la rareté d'intrants agricoles sur le marché, notamment les semences maraîchères, les engrais chimiques et les intrants pour la filière avicole fournis par la République Dominicaine. De plus, les travaux de curage des canaux d'irrigation sont absents ou en retard.

En ce qui concerne la campagne agricole d'hiver à venir, les préparatifs pour les cultures de riz, de légumes dans les plaines irriguées et de haricots et de maïs en montagne humide sont en cours dans tous les départements.

Les agriculteurs du Nord prévoient de cultiver davantage de terres en raison des pluies régulières attendues pendant cette période, basées sur les observations climatiques des dernières années. De plus, la main-d'œuvre agricole sera plus disponible avec le retour des haïtiens en provenance de la République Dominicaine.

Des acteurs tels que l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et « Mercy Corps » prévoient des interventions pour soutenir les agriculteurs xpendant cette campagne. Le Projet d’Agriculture Résiliente et de Sécurité Alimentaire (PARSA) du MARNDR est en cours dans les départements du Sud et de la Grand'Anse, avec des distributions de haricots prévues dans le Centre.

Sur les réseaux sociaux, des habitants de différentes régions du pays entreprennent des travaux d'entretien sur des infrastructures agricoles dans le but de relancer l'agriculture et de promouvoir les produits locaux.

Ces initiatives pourraient également encourager les agriculteurs à cultiver davantage de terres, à condition qu'ils bénéficient du soutien technique nécessaire et que la saison météorologique soit clémente pour la réussite de cette campagne.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n