iciHaïti - Brésil 2019 : Nos Grenadiers U-17 vont disputer la Coupe du Monde (Calendrier)

iciHaïti - Littérature : Louis-Philippe Dalembert Lauréat du Prix de la Langue Française

iciHaïti - Sports : Le boxeur américano-haïtien Patrick Day (27 ans) est décédé

iciHaïti - Digicel : Plus de 30 millions de chansons avec à l'application «d’Music»

iciHaïti - RD : Le départ de la Minujusth suscite des inquiétudes le long de la frontière


+ de nouvelles


Haïti - 213e Dessalines : Offrande florale du Président Moïse sous haute sécurité

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : La Russie et le Koweït s'inquiètent de la situation en Haïti

Haïti - ONU : Début des opérations et mandat du BINUH au pays

Haïti - Social : 213e anniversaire de l’assassinat de l'Empereur Jean-Jacques Dessalines


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Discours du Ministre de l'Éducation à la 36e Conférence de l’UNESCO
29/10/2011 11:26:28

Haïti - Éducation : Discours du Ministre de l'Éducation à la 36e Conférence de l’UNESCO
Réginald Paul, le nouveau Ministre de l'Éducation Nationale et de la Formation professionnelle participe à la 36e Conférence générale de l'Unesco ouverte ce 26 octobre à Paris, à la tête d'une délégation haïtienne. Cette 36e Conférence générale de l’UNESCO définira les activités et les politiques de l’UNESCO, son programme et son budget pour 2012-2013. L’éducation est le plus important de tous les programmes et comprend, par conséquent, des défis spécifiques.

Le premier de ces défis consiste à assurer une approche plus coordonnée des activités liées à la réalisation des objectifs de l’Education Pour Tous (EPT) d’ici à 2015 et au-delà de cette échéance. Le second défi est un exercice d’équilibre : garantir une vision holistique de l’éducation tout en se focalisant sur des champs thématiques particuliers, ce qui implique généralement une formation et une gestion des enseignants de qualité, de solides systèmes d’enseignement supérieur, l’élaboration de curricula qui favorise la citoyenneté internationale, des politiques cohérentes et la promotion de l’éducation à l’extérieur des écoles. Cependant, dans les situations financières difficiles, le défi consiste à s’assurer que l’UNESCO continue à œuvrer dans tous les domaines pertinents tout en se focalisant sur des domaines particuliers afin que ses activités aient davantage d’impact.

Le Ministre haïtien de l'Éducation Nationale et de la Formation a prononcé un discours devant cette Assemblée.

Discours de Réginald Paul, Ministre de l’Éducation :
[...]

Mesdames et Messieurs,

La République d’Haïti s’est toujours engagée et va continuer à le faire aux côtés de l’UNESCO. Malgré les crises sociopolitiques passées profondes et plusieurs catastrophes naturelles qui ont accentué l’affaiblissement de l’Etat, la détermination du gouvernement actuel permet d’augurer des progrès dans les domaines d’intervention de l’UNESCO.

Ainsi, grâce à la ferme volonté et au dynamisme du président d’Haïti, sans oublier l’appui des partenaires, l’éducation pour tous (EPT) vient de connaitre un nouvel élan en Haïti. En effet, le processus d’accès gratuit à l’école, que prône le Président de la République, a permis à 772,000 enfants de bénéficier de services éducatifs gratuits, dont 142,000 ont pu avoir accès à l’école pour la première fois. Dans cette optique, nos efforts se convergeront vers l’atteinte de la scolarisation gratuite de 1,500,000 enfants au terme de ce quinquennat, ce qui va permettre à Haïti d’atteindre les objectifs du millénaire dans ce domaine.

Toujours dans le cadre des initiatives pour l’Education pour tous (EPT), l’État haïtien a assuré, avec l’appui de la Banque mondiale, la Banque de développement de la Caraïbe, la coopération canadienne et la Banque Interaméricaine de développement (BID), l’accès gratuit à l’école de 235,000 enfants.

Parallèlement, les efforts pour l’amélioration de la qualité de l’éducation et le renforcement de la gouvernance du système se poursuivent avec l’appui de nos partenaires internationaux.

Pour faire face à l’ensemble des problèmes qui se sont accentués sous l’impact du séisme du 12 janvier 2010, le Ministère a élaboré un Plan opérationnel de refondation de notre système éducatif qui est en cours de mise en œuvre.

De même, nous gardons mobilisés les jeunes, à travers le réseau haïtien des Ecoles associées de l’UNESCO, autour de la reforestation, des problèmes de l’eau, de l’éducation aux changements climatiques en vue de contribuer à un développement durable.

Durant ces deux dernières années, le gouvernement haïtien a consenti de nombreux efforts pour développer les programmes Sciences. Outre le Programme hydrologique International (PHI), nous avons concentré les énergies vers la mise en œuvre des actions inscrites dans le programme sur l’Homme et la biosphère (MaB). Aussi, sommes-nous heureux d’annoncer à l’Assemblée que, au terme d’un long processus, nous avons achevé la proposition pour la création de notre première réserve de biosphère en Haïti. C’est l’occasion pour nous de remercier l’UNESCO et le gouvernement espagnol, pour leur précieuse contribution au projet de création de cette réserve.

Grace à l’appui de l’UNESCO, nous avons également entrepris de grands efforts au niveau du secteur de la culture, surtout dans le domaine du Patrimoine, en termes d’inventaire, de récupération, de protection, de sauvegarde et de transmission.

Mme la Présidente,
Mesdames, messieurs les chefs de délégation
Distingués Délégués,

Nous sommes conscients des limites de notre Organisation. Mais nous devons demeurer tout aussi conscients que l’UNESCO est une structure indispensable dans la poursuite des idéaux de paix, de tolérance, de respect de l’autre, de dialogue, de protection de l’environnement par la promotion de l’éducation, de la culture, de la science et de la technologie. Ce sont aussi les principales voies pour faire face aux différentes crises qui nous menacent, car c’est par là que les gens développeront des habiletés nécessaires au relèvement des nouveaux défis, amélioreront le vivre ensemble, feront émerger les attitudes propices à l’épanouissement tant individuel que collectif, et, enfin, institueront les pratiques salutaires au développement humain.

Merci de votre attention.

Réginald Paul
Ministre de l'Éducation Nationale et de la Formation professionnelle


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n