iciHaïti - Télévision : Le CONATEL accorde une licence d'Exploitation IPTV à la NATCOM

iciHaïti - Championnat de D1 (2024-2025) : Composition des 3 Groupes

iciHaïti - Nécrologie : Note de Sympathie de la FIFA

iciHaïti - AMH : Vague d'enlèvements de médecins en Haïti

iciHaïti - Securité : Les activités diplomatiques des Bahamas vont reprendre en Haïti


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Social : Augmentation des violences sexuelles à l’égard des femmes et des filles

Haïti - CONATEL : Renouvellement de la Licence de Starlink

Haïti - FLASH : Le Gouvernement décrète l'état d’urgence, début des opérations (vidéo P.M. adresse à la Nation)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Situation dramatique de la population haïtienne…
13/01/2024 08:16:32

Haïti - FLASH : Situation dramatique de la population haïtienne…
« En 2023, les crises affectant Haïti dans les domaines sécuritaire, judiciaire, politique et humanitaire se sont aggravées. Le nombre de meurtres, d’enlèvements et de violences sexuelles perpétrés par des bandes criminelles a considérablement augmenté. La réponse de l’État a été faible, voire inexistante, et le système judiciaire a à peine fonctionné.

Plus de 40 % des habitants d’Haïti ont connu une sérieuse insécurité alimentaire. L’accès à l’électricité, à de l’eau potable, à des installations sanitaires, à des soins médicaux et à l’éducation a été gravement limité » indique un récent rapport de Human Rights Watch sur les évènement en 2023.

Selon la Banque Mondiale, environ 59 % de la population d’Haïti, qui compte environ 11,5 millions d’habitants, vivaient avec moins de 3,65 dollars US par jour en 2023. Quelque 5,2 millions de personnes avaient besoin d’une aide pour s’alimenter et se loger, soit une hausse de 20 % par rapport à 2022 ; sur ce nombre, 4,9 millions de personnes étaient en situation de grave insécurité alimentaire.

Jusqu’au début de 2023, seulement un tiers des haïtiens avaient accès à l’électricité, mais de manière intermittente et à un coût élevé.

Seulement 55 % des ménages haïtiens avaient accès à de l’eau potable et les deux tiers de la population avaient un accès limité, voire pas d’accès du tout, à des services sanitaires, ce qui aggrave la propagation du choléra.

Les organisations internationales estiment que 75 % des établissements médicaux du pays ont des fournitures médicales inadéquates et un personnel insuffisamment formé. L’insécurité a déclenché un exode de prestataires de santé hors d’Haïti ces dernières années.

De son côté l'UNICEF déplore « Près de la moitié des haïtiens âgés d’au moins 15 ans sont illettrés ; en 2020, 46 % seulement des enfants ont achevé le cycle d’études primaires. La qualité et la disponibilité de l’enseignement public sont généralement basses, et 85 % des écoles primaires et encore plus d’écoles secondaires étaient privées en 2020.

Les coûts de scolarité élevés, les attaques contre des écoles et contre des enfants sur le chemin de l’école, ainsi que le manque d’infrastructures et de personnel ont privé 4,2 millions d’enfants de leur droit à l’éducation. »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n