iciHaïti - Petit-Goâve : Agression à la machette au cours d’une manifestation

iciHaïti - Littérature : Fédia Stanislas lauréate du Prix littéraire Deschamps

iciHaïti - Inondations : Distributions d’aide dans la zone metropolitaine

iciHaïti - Religion : La crise au pays serait l’œuvre d’un mauvais esprit...

iciHaïti - Petit-Goâve : Le Maire Limongy aide les manifestants mais pas les victimes d'inondations


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : La SOGENER refuse de payer les 194 millions réclamé par le BMPAD

Haïti - Coupe du Monde U-17 Brésil 2019 : Liste des joueurs convoqués et calendrier

Haïti - Politique : 2ème semaine de grève de la faim...

Haïti - Manifestation : 16 blessés, 1 mort, vandalisme et affrontements


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Opération «HOPE» à Martissant et Bel Air
31/10/2011 13:48:56

Haïti - Sécurité : Opération «HOPE» à Martissant et Bel Air
Du 25 au 28 octobre, les troupes militaires de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah), des officiers de police et les unités de police constituées (FPU) de la composante de la police des Nations Unies (UNPOL) ont appuyé la Police nationale haïtienne (PNH) dans l'opération conjointe anti-crime, « HOPE », dans les quartiers sensibles de Martissant et de Bel Air, dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince. Cette opération a été suivie d’activités civilo-militaires en faveur des populations de ces quartiers.

En appui au personnel de la PNH, plus de 2,100 Casques bleus de la force militaire, 120 policiers et 480 éléments (16 pelotons) de la police constituée (FPU) ont participé à cette opération. Les bataillons basés à Port-au-Prince ont été renforcés par des troupes d’unités venues d’autres régions du pays. L’opération a mobilisé d’importants équipements d’infanterie et moyens aériens de la Mission.

Le but de l’opération « HOPE » était de mettre fin aux activités criminelles dans ces zones et de donner un signal fort aux criminels et aux habitants de Port-au-Prince que le Gouvernement d’Haïti et la Minustah demeurent fermement engagées à lutter contre le crime. L’un des principaux objectifs poursuivis était de cibler des criminels connus et de mettre fin à leurs activités dans ces zones, ainsi que de prévenir de nouvelles activités criminelles dans ces quartiers, afin de faciliter et d’accélérer leur stabilisation. L’opération a notamment permis aux autorités haïtiennes d’appréhender sept suspects recherchés pour activités criminelles dont certains évadés de prison.

Pendant l’opération, afin de pas perturber les activités de protection quotidiennes menées à Port au Prince, des forces de police constituée (FPU) de la Mission basées dans des zones voisines ont été redéployées temporairement dans la capitale, en particulier dans et aux alentours des camps de déplacés.

8,900 casques bleus, 1,351 officiers de la police et 2,940 éléments de police constituée (FPU) de la composante de la police des Nations unies (UNPOL) sont actuellement déployés en Haïti en appui des institutions haïtiennes.

La Minustah continuera d’appuyer la police nationale dans ses actions anti-crime et le Gouvernement à renforcer l’Etat de droit dans le pays.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n