Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - France : Le Centre Ambulancier National au salon de «Secours Expos»

iciHaïti - AVIS : Toute transaction de borlette en ligne 5 minutes avant les résultats officiels est déclarée nulle

iciHaïti - Cérémonie d’hommage : 10 personnalités et institutions haïtiennes d’exceptions (liste)

iciHaïti - Fort-National : Rumeurs de délocalisation de la base de la BOID

iciHaïti - Social : 16 personnes d'une même famille retrouvées sans vie


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Crise : Faits saillants de la situation humanitaire en Haïti

Haïti - AVIS : Concours national de dissertation sur la propriété intellectuelle, inscriptions ouvertes

Haïti - Justice : Réponse de l’avocat de Martine Moïse sur l’ordonnance du Juge Walther W. Voltaire

Haïti - FLASH : 30 Magistrats certifiés, 12 autres exclus du système (Liste)


+ de nouvelles



Haïti - Cantine scolaire : Politique et Stratégie Nationales de l'Alimentation Scolaires (2024-2030)
01/02/2024 09:20:22

Haïti - Cantine scolaire : Politique et Stratégie Nationales de l'Alimentation Scolaires  (2024-2030)
Le Programme National de Cantines Scolaires (PNCS) a présenté son document révisé de Politique et Stratégie Nationales de l'Alimentation Scolaires (PSNAS) 2024-2030 qui a été signé, le 24 janvier dernier, au Karibe Convention Center, par les Ministres Nesmy Manigat (Éducation), Bredy Charlot (Agriculure) et celui Alex Larsen (Santé) pour mieux assurer la cantine scolaire et la santé des élèves.

Cette PSNAS révisée redéfinit les contours du programme d'alimentation scolaire à l'horizon 2030 : sa vision, ses objectifs, les critères de ciblage et de sélection des écoles. les normes nutritionnelles, les modalités de mise en œuvre et le rôle des acteurs les mécanismes de financement afin de galvaniser une approche harmonieuse et coordonnée pour l'alimentation scolaire sur l'ensemble du pays.

La Vision du Gouvernement haïtien à travers le MENFP est d'assurer que tous les enfants scolarisés jouissent d'une bonne santé nutritionnelle nécessaire à l'apprentissage grâce à la fourniture d'une alimentation complémentaire saine et équilibrée dans les écoles. préparée avec des produits quasi-exclusivement locaux et respectant les normes nutritionnelles, pour que la faim ne soit pas une barrière à l'éducation. Les objecnts de la PSNAS sont les suivantes :

Objectif Général 1 :
La prestation de services alimentaires de qualité grâce à la distribution d'un repas quotidien sain et nutritif à tous les élèves des institutions éducatives, pour permettre que les écoliers et leurs familles bénéficient d'un appui renforçant leur résilience, le tout en favorisant l'utilisation de sources d'énergie et de techniques de cuisson respectueuses de l'environnement

Objectif Général 2 :
Le soutien à l'économie locale et à la production d'aliments locaux par l'achat d'aliments produits ou transformés localement pour redynamiser les filières agricoles ciblées. afin de permettre que les petits producteurs, en particulier les femmes, augmentent leur production agricole et améliorent leurs moyens d'existence de façon durable.

Objectif Général 3 :
Le développement des mécanismes de bonne gouvernance pour mobiliser des ressources, et de coordonner et superviser la mise en œuvre d'un programme d'alimentation scolaire national de manière transparente, avec des structures déconcentrées capables d'assurer le suivi et la redevabilité des institutions évoluant dans le sous-secteur de l'alimentation scolaire.

Objectif Général 4 :
La gestion participative et appropriation communautaire pour renforcer la gestion locale de l'alimentation scolaire par le personnel des établissements scolaires et les parents d'élèves, à travers les Conseils d'école et autres structures locales, dans le cadre d'une gestion saine, au bénéfice des élèves et de la communauté dans son ensemble.

Par rapport à la version initiale de 2016, la PSNAS révisée apporte les changements suivants:

• L'élargissement des catégories d'âge pour inclure le préscolaire et le secondaire ;

• Le renforcement des liens avec les activités de santé, nutrition et hygiène avec des standards nutritionnels révisés, et l'inclusion systématique du déparasitage et du suivi de l'état nutritionnel dans les écoles ;

• Les achats locaux, avec inclusion croissante des produits locaux jusqu'à atteindre 100% en 2030, notamment à travers un travail renforcé avec les Organisations Professionnelles Agricoles (OPA) ;

• La gestion de Proximité, à travers l'action des Conseils d'école et des Commissions d'alimentation scolaire ;

• L'innovation, à travers la diffusion de nouvelles méthodes de cuisson, dont les sacs thermiques et la mise en place d'un système d'information et de gestion ;

• Le suivi et la génération de preuves, à travers des indicateurs et obJect1fs communs pour l'ensemble des opérateurs, et des évaluations au niveau national ;

• Le renforcement des mécanismes de bonne gouvernance, notamment la validation des interventions des partenaires par le PNCS, et la mise en place d'une base de données uniforme.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n