Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Cérémonie d’hommage : 10 personnalités et institutions haïtiennes d’exceptions (liste)

iciHaïti - Fort-National : Rumeurs de délocalisation de la base de la BOID

iciHaïti - Social : 16 personnes d'une même famille retrouvées sans vie

iciHaïti - Choléra : Bulletin quotidien #454

iciHaïti - Culture : Histoire des 80 ans du Centre d’Art


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Mondial U-20 Chili 2025, éliminatoires : «J-3» Liste définitives des Grenadiers sélectionnés

Haïti - FLASH : Mgr Pierre André Dumas blessé dans une explosion à Port-au-Prince

Haïti - FLASH : 51 personnes inculpées dans l’Assassinat du Président, dont Martine Moïse, Claude Joseph et Léon Charles (liste)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Crise : L’insécurité alimentaire aigüe généralisée persiste…
03/02/2024 08:51:43

Haïti -  Crise : L’insécurité alimentaire aigüe généralisée persiste…
Dans la dernière mise à jour de son bulletin, l’Organisation Internationale Famine Early Warning Systems Network (FEWS NET) le réseau international d'alerte précoce contre la famine, rapporte que l’insécurité alimentaire aiguë généralisée de Crise (Phase 3 de l’IPC)* et d'une situation d'Urgence (Phase 4 de l’IPC)** persistent à Cité Soleil, compte tenu du contexte actuel de troubles socio-politique et de l’aggravation des actes de violence, particulièrement dans la capitale.

Les troubles ont considérablement augmenté, tant dans la capitale que dans les villes de provinces, en raison des appels réitérés à la démission du Chef de Gouvernement. Cette situation crée un climat de peur, entraînant des répercussions sur le fonctionnement typique des institutions scolaires, des marchés et la distribution du carburant en dehors de la capitale.

La dégradation de la situation de sécurité contribue au maintien des prix des produits de base à des niveaux élevés par rapport à la moyenne, en raison de l’augmentation des coûts de transaction due, entre autres, au paiement de droits de passages illégaux exigés aux commerçants, ainsi que de la rareté de produits alimentaires de base sur les marchés causée par des perturbations dans la chaine d’approvisionnement des marchés.

La Gourde, s'est appréciée de plus de 10gf% en glissement annuel par rapport au dollar américain et s'est stabilisée en glissement mensuel (décembre 2023-janvier 2024). Cependant, cette appréciation annuelle et cette stabilité mensuelle ont peu d'impact sur les prix des produits alimentaires de base, notamment les produits importés, qui demeurent élevés par rapport aux moyennes annuelle (janvier 2023/2024) et particulièrement quinquennale (2019/2023), dont les fluctuations positives sont proches de 100% en raison des dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement des marchés, conséquence directe de l'insécurité.

Cette situation rend les propriétaires de dépôts indécis quant au réapprovisionnement de leurs marchandises et les pousse à maintenir leurs prix élevés. De plus SHODECO SA, le principal entrepôt privé au bas de la ville a été fermé après plusieurs scènes de pillage en raison de l’insécurité.

Enfin, des pluies en dessous de la moyenne, avec une distribution spatio-temporelle irrégulière, ont été enregistrées en décembre et janvier. Ce déficit pluviométrique, couplé à la distribution irrégulière, a entrainé des retards dans la mise en place des cultures d’hiver (haricot, maïs), lesquelles peinent à atteindre la maturité dans la plupart des zones agroécologiques du pays, alors que les récoltes devaient être initiées, pour la plupart, dès le mois de janvier jusqu’à leur pic en février. La baisse dans les activités de la campagne d'hiver pourra aussi affecter le lancement de la campagne de printemps 2024.

*IPC Phase 3 : Crise alimentaire et des moyens d’existence aiguë
Insuffisance aiguë et critique de l’accès à l’alimentation assortie d’une malnutrition grave et inhabituelle et un épuisement accéléré des avoirs relatifs aux moyens d’existence qui, si la situation se maintient, va faire tomber la population dans la Phase 4 ou 5 et/ou va probablement se traduire par une pauvreté chronique ;

**IPC Phase 4 de l’IPC : (Urgence humanitaire)
Insuffisance grave de l’accès à l’alimentation assortie d’une mortalité excessive, une malnutrition très élevée et en progression et un épuisement irréversible des avoirs relatifs aux moyens d’existence.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n