Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Cérémonie d’hommage : 10 personnalités et institutions haïtiennes d’exceptions (liste)

iciHaïti - Fort-National : Rumeurs de délocalisation de la base de la BOID

iciHaïti - Social : 16 personnes d'une même famille retrouvées sans vie

iciHaïti - Choléra : Bulletin quotidien #454

iciHaïti - Culture : Histoire des 80 ans du Centre d’Art


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Mondial U-20 Chili 2025, éliminatoires : «J-3» Liste définitives des Grenadiers sélectionnés

Haïti - FLASH : Mgr Pierre André Dumas blessé dans une explosion à Port-au-Prince

Haïti - FLASH : 51 personnes inculpées dans l’Assassinat du Président, dont Martine Moïse, Claude Joseph et Léon Charles (liste)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Le pays à l’heure des manifestations anti-Gouvernementales
06/02/2024 08:07:27

Haïti - FLASH : Le pays à l’heure des manifestations anti-Gouvernementales
Lundi des manifestations ont éclaté à Port-au-Prince et dans plusieurs villes d’Haïti pour réclamer le départ du Premier Ministre a.i. Ariel Henry, les forces de l'ordre ont utilisé des grenades de gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc dans plusieurs villes du pays.

À Port-au-Prince, la majorité des activités ont été perturbées. Les écoles sont restées portes closes, les commerces ont fonctionné partiellement, les banques et quelques camionnettes de transport en commun et des taxi-moto ont continué à offrir leurs services a minima. Les marchands du commerce informel étaient visibles en petit nombre… Des manifestants munis de machettes ont été vus, des rafales d’armes automatiques entendu. De nombreux axes routiers ont été bloqués par des barricades, la tension était palpable et les manifestants en grand nombre (selon les zones et les villes du pays) réclamaient le départ du Premier Ministre a.i. Ariel henry.

Les villes de province étaient sous tension, barricades et manifestations dans le Nord-Est : Trou-du-Nord, Terrier-Rouge et Fort-Liberté, les banques et les institutions publiques n'ont pas fonctionné. Le grand commerce a été très affectés ainsi que les parcs industriels de la région (PIC et Codevi). Aux Cayes, la RN#2 a été bloquée au niveau de Charpentier par une barricade en ciment. Des affrontement on eu lieu avec des agents de l’Unité départementale de maintien de l'ordre (UDMO) les manifestants leur lançant des pierres et des bouteilles. provoquant en riposte des tirs de grenades de gaz lacrymogène. On rapport 1 mort et plusieurs blessés par balle, la police étant pointé du doigt.… Des bâtiments ont été pillés. À Cap-Haïtien, les banques commerciales et d'autres entreprises sont restées fermées. Aux Gonaïves même situation de manifestation. À Ouanaminte, des centaines de militants ont manifesté à travers la ville accompagnés d’agents armés de la Brigade de Sécurité des Aires Protégées (BSAP). La RN#2 était bloquée à hauteur de Duparc. Les écoles, les institutions publiques et privées sont restées fermées. Hinche, plusieurs rues étaient bloquées par des barricades. À Jérémie, la mobilisation anti-gouvernementale s’est poursuivi avec des barricades et des pneus enflammés.

TB/ PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n