iciHaïti - Concours : Prix littéraire Henri Deschamps 2024

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (Mars 2024)

iciHaïti - Grande Anse : Réintégration de 46 écoles dans le programme de cantine scolaire

iciHaïti - Argentine : Dévoilement d’un buste du Président Alexandre Pétion

iciHaïti - FLASH Brésil : Découverte macabre, une vingtaine de migrants haïtiens...


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Prise de position du GRAHN sur la crise haïtienne

Haïti - Politique : L’ONU félicite la publication du décret créant le Conseil Présidentiel de Transition

Haïti - FLASH : Les organisations des représentants du CPT en désaccord avec le décret du Gouvernement

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Social : Pluie de messages pour la journée Internationale de la femme (Partie 1)
09/03/2024 09:21:08

Haïti - Social : Pluie de messages pour la journée Internationale de la femme (Partie 1)
Premier Ministre a.i. Ariel Henry :
« En cette Journée internationale des droits des femmes, je tiens à saluer le courage, l’engagement, la détermination et la contribution inestimable des femmes haïtiennes à la société. J’appelle à la solidarité de toute la société à promouvoir l’égalité des sexes, à protéger les droits des femmes et à œuvrer ensemble pour un avenir plus juste et inclusif pour toutes et pour tous, » P.M. Ariel Henry

Ex Première Dame d’Haïti Martine Moïse :
« Aujourd’hui 08 Mars 2024, est supposé être un jour spécial. C'est le jour des femmes. Vous avez combattu, trimé pour avoir le minimum de reconnaissance que l'on vous accorde aujourd'hui. Le chemin est encore long et sinueux. Les violences sont multiples mais vous avez appris depuis longtemps à faire preuve de résilience. FEMMES nous sommes liées. Je serai toujours à vos côtés. Toutes ensemble nous vaincrons et ce beau sourire dont vous seules en avez le secret, éclairera à nouveau votre visage. Bonne fête, » Martine Moïse

Mairie de Cap-Haïtien :
« À Cap-Haïtien, nous croyons fermement que chaque femme mérite un accès égal aux opportunités, notamment à l'éducation, à la santé et à la sécurité. Nous nous efforçons de créer une ville où chacune peut s'épanouir sans craindre la discrimination ou la violence. Ensemble, travaillons à faire de la Cité Christophienne une ville toujours plus sécuritaire, égalitaire et inclusive. L'égalité des sexes est un objectif que nous devons poursuivre avec détermination, car lorsque les femmes prospèrent, notre ville prospère aussi.Joignez-vous à nous pour célébrer les femmes de Cap-Haïtien aujourd'hui et tous les jours. Ensemble, nous pouvons bâtir un avenir où chaque femme peut réaliser son plein potentiel. Joyeuse Journée internationale des droits des femmes ! »

Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) :
« Le Ministère salue le courage et la bravoure de toutes les femmes haïtiennes, qui font face à des situations difficiles à travers le pays.,Le MCC se réjouit de toutes les avancées enregistrées grâce aux luttes incessantes des femmes vers l’équité de genre. Le Ministère encourage toutes les parties prenantes à poursuivre leurs efforts en faveur de l’équité de genre, de l’autonomisation des femmes et des filles et du bien-être des femmes dans tous les aspects de la vie. »

Office de Protection du Citoyen :
« En ce 8 mars, consacré à la journée internationale des droits de la femme célébrée cette année autour du thème : « Investir en faveur des femmes: Accélérer le rythme », l’Office de Protection du Citoyen accréditée auprès du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, salue les femmes pour leur courage, leur résilience, leur participation active à la lutte pour le respect des droits humains et de la démocratie. Àl'occasion de ce 8 mars 2024, honore les femmes haïtiennes, en particulier les policières qui se sont engagées pour protéger les vies et les biens ; aujourd'hui cibles et victimes des criminels, les épouses et les mères de nos policiers tombés dans l'exercice de leur mission au sein de la PNH, les "madan sara" (rançonnées et décapitalisées) en proie à l'insécurité sur les routes et dans l'arrière-pays, les ouvrières des usines de sous-traitance, victimes d'injustice sociale, les travailleuses domestiques trop exposées à la discrimination, les professionnelles de tous les secteurs confondus (avocates, juges, médecins, professeures, enseignantes, journalistes, entrepreneures, femmes d'affaires) durement frappées par la crise socio-politique, les femmes et les filles, victimes de violences basées sur le genre (VBG), butin de guerre des gangs armés… »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n