iciHaïti - Concours : Prix littéraire Henri Deschamps 2024

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (Mars 2024)

iciHaïti - Grande Anse : Réintégration de 46 écoles dans le programme de cantine scolaire

iciHaïti - Argentine : Dévoilement d’un buste du Président Alexandre Pétion

iciHaïti - FLASH Brésil : Découverte macabre, une vingtaine de migrants haïtiens...


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Prise de position du GRAHN sur la crise haïtienne

Haïti - Politique : L’ONU félicite la publication du décret créant le Conseil Présidentiel de Transition

Haïti - FLASH : Les organisations des représentants du CPT en désaccord avec le décret du Gouvernement

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Humanitaire : Mise en place d'un pont aérien entre la Rep. Dominicaine et Haïti
17/03/2024 09:56:38

Haïti - Humanitaire : Mise en place d'un pont aérien entre la Rep. Dominicaine et Haïti
Vendredi 15 mars 2024, le Gouvernement dominicain a confirmé l’existence d’un accord avec Haïti pour établir un pont aérien entre les deux pays « exclusivement pour les sorties préventives ou d'urgence des Dominicains, des personnels des missions diplomatiques, des organisations internationales et de l’aide humantaire. »

Selon l'accord, les aéroports qui seront utilisés du côté dominicain sont : l'aéroport international « Presidente Doctor Joaquín Balaguer » (El Higüero) et l'aéroport international María Montez (Barahona), en plus de l’héliport militaire de Jimaní.

Le Général Mao Gómez Vásquez, responsable du Département de sécurité du Ministère des Affaires Étrangères (Mirex), a indiqué « Il s'agit du seul couloir aérien disponible entre les deux pays, donc toute institution souhaitant procéder à l'évacuation de personnel doit emprunter cette route » précisant que cet espace aérien sera utilisé « pendant 15 jours renouvelables, pour éviter des procédures récurrentes ».

Chaque fois qu’un vol sera menée, la République Dominicaine la communiquera au ministère haïtien des Affaires étrangères (et vice versa) afin que les deux gouvernements puissent garder une trace des mouvements, ajoutant que les avions destinés à ces opérations seront loués ou appartiendront aux institutions ou organisations qui effectuent les évacuations ou le transport humanitaire.

Selon les déclarations de Vásquez, « Il y a eu un malentendu : les Nations Unies n’ont pas demandé de pont aérien. Ce qu'ils vont faire, c'est utiliser notre pont aérien pour transporter du matériel humanitaire et du personnel »

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n