iciHaïti - Santé : Remise de dix véhicules aux directeurs départementaux

iciHaïti - J.O. Paris 2024 : Le Gouvernement fait enfin un geste financier pour aider la délégation olympique haïtienne

iciHaïti - Cité Soleil : Le Curage de canaux éloigne les risques d'inondation

iciHaïti - Culture : Mystérieuse disparition du rappeur «MECHANS-T»

iciHaïti - Naufrage: Incendie en mer au moins 40 disparus et 37 rescapés


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Table Sectorielle du sous-secteur de l'alimentation scolaire, un bilan impressionnant

Haïti - Qualif. Mondial U-20 Chili 2025 : «J-1» Match d’ouverture de nos Grenadiers contre le Mexique

Haïti - Taiwan : Vers la relance du chantier du Lycée d'excellence à Quartier Morin

Haïti - Technologie : 16 millions US$ pour la transformation numérique du Gouvernement


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Situation «cataclysmique» en Haïti (rapport)
29/03/2024 10:02:30

Haïti - FLASH : Situation «cataclysmique» en Haïti (rapport)
Un rapport du Bureau des droits de l'homme des Nations Unies publié jeudi 28 mars 2024, appelle à une action immédiate en Haïti.

« La corruption, l'impunité et la mauvaise gouvernance, aggravées par les niveaux croissants de violence des gangs, ont érodé l’État de droit et conduit les institutions de l'État […] au bord de l'effondrement. L'impact de l'insécurité généralisée sur la population est terrible et se détériore et la population est gravement privée de la jouissance de ses droits humains » indique le rapport.

« La lutte contre l'insécurité doit être une priorité absolue pour protéger la population et éviter de nouvelles souffrances humaines. Il est tout aussi important de protéger les institutions essentielles pour l'État de droit, qui ont été attaquées au plus profond d’elles-mêmes » a déclaré Volker Türk, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme.

Le rapport couvre la période du 25 septembre 2023 au 29 février 2024, et comprend des informations fournies par le Service des droits de l'homme du Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH), ainsi que des informations recueillies par William O'Neill, Expert désigné du Haut-Commissaire sur la situation des droits humains en Haïti.

« Le nombre de personnes tuées et blessées induit par la violence des gangs a augmenté de manière significative en 2023 : 4.451 tués et 1 668 blessés. Le nombre de victimes est en forte hausse au cours des trois premiers mois de 2024 : 1,554 tués et 826 blessés jusqu'au 22 mars. »

« Les gangs ont continué à utiliser la violence sexuelle pour brutaliser, punir et contrôler la population. Des femmes ont été violées par des membres de gangs lors d'attaques de quartiers, souvent après avoir vu leur conjoint se faire assassiner sous leurs yeux. »

Selon le rapport, certaines femmes sont forcées d'avoir des relations sexuelles avec des membres de gangs. En outre, le viol d'otages kidnappés continue d'être utilisé pour contraindre les familles à payer des rançons.

Les gangs continuent de recruter et d'abuser des enfants (garçons et filles) qui ne peuvent quitter les rangs des gangs par crainte de représailles, ce qui a parfois conduit à l’assassinat de jeunes membres de gangs qui tentaient de s'enfuir.

Téléchargez le rapport complet (PDF 17 pages, français) : https://www.haitilibre.com/docs/A_HRC_55_76_unofficialtranslation_FR.pdf

Vidéo de l’intervention de Volker Türk (en anglais) : https://vimeo.com/928008184/814945aaf9?share=copy

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n