iciHaïti - Justice : L'armée dominicaine remet un Haïtien recherché à la PoliFRONT

iciHaïti - AVIS : 404 nouveaux passeports disponibles pour livraison (Santiago, RD)

iciHaïti - Humanitaire : Les organisations continuent de soutenir les personnes déplacées

iciHaïti - Contrebande : 1,380,000 cigarettes en provenance d’Haïti saisies en RD

iciHaïti - FLASH : Bourses d’excellences Mexique, inscriptions ouvertes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Sécurité : Cérémonie de remise de parchemins à 455 nouveaux policiers spécialisés de la PNH (Vidéo)

Haïti - FLASH : Déploiement imminent de la Mission, une délégation de la PNH au Kenyan

Haïti - FLASH : Blinken, utilise l’«option nucléaire» et débloque 109 millions pour la Mission kenyane et la PNH

Haïti - FLASH : Les FAd’H en état d'alerte maximum


+ de nouvelles



Haïti - Santé : Les dangers de la combustion des déchets solides en plein air
02/04/2024 10:32:20

Haïti - Santé : Les dangers de la combustion des déchets solides en plein air
Haïti est l’un des rares pays au monde ne disposant pas d’un centre d’enfouissement, et où la combustion des déchets en plein air reste une pratique très courante.

Une combustion qui dégage des gaz toxiques émis dont le dioxyde de soufre (SO2) sont des irritants pour les yeux, le nez et la gorge. À forte concentration, ils peuvent causer des maladies respiratoires graves ou la mort des personnes déjà affectées par des problèmes pulmonaires tels l’asthme et la bronchite alors que c’est une réalité que beaucoup d’haïtiensndoivent affronter au quotidien. Les dioxines émises ont des propriétés cancérigènes et sont classées parmi les substances les plus toxiques existantes.

Par ailleurs, le pays est constamment agité par des manifestations populaires accompagnées de pneus enflammés dont l’inhalation des gaz cause de sérieux problèmes de santé. Sachant que les polluants cités plus haut sont émis dans l’atmosphère même en présence de dispositifs de capture de gaz à effets de serre installés dans les incinérateurs modernes de déchets, il n’est pas sans savoir que la concentration de ces agents polluants dans l’atmosphère est encore plus significative lorsque l’on en brûle en plein air.

Dans une approche de développement durable, une bonne politique de gestion et traitement de déchets est indispensable non seulement pour garantir la santé de la population, mais aussi pour réduire le fardeau environnemental de nos déchets.

Actuellement, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) construit le premier centre technique d’enfouissement et de valorisation des déchets en Haïti sur une surface de 5 hectares à Morne Casse dans le Nord-Est. Cette décharge moderne recevra les déchets solides des communes de Fort-Liberté, de Ouanaminthe, de Ferrier, de Terrier-Rouge, de Caracol et d’autres communes avoisinantes. De plus, le centre disposera des plateformes techniques avec des aires d’accueil, de tri et de compostage pour la valorisation des déchets. Aussi, des partenariats sont en perspective avec des mairies de la Guadeloupe et des entreprises privées guadeloupéennes pour le recyclage de certains déchets.

La construction de ce centre présente des opportunités économiques grâce à d’éventuels partenariats pour la vente des déchets et des opportunités de formation grâce à des visites guidées avec des universités. Ce projet pilote ouvre la voie à d’autres initiatives visant à trouver une issue au problème de gestion de déchets solides en Haïti.

En conclusion, la construction du premier centre technique de valorisation et d'enfouissement des déchets en Haïti est une initiative cruciale pour lutter contre les problèmes de santé publique liés à la combustion des déchets solides municipaux. Un centre de décharge moderne muni de dispositifs de récupération d’énergie se révélerait très important pour Haïti. Non seulement cela pourrait améliorer l’état d’insalubrité du pays, et réduire les risques de propagation de certaines maladies, mais aussi pourrait produire de l’énergie pour la cuisson et de l’électricité, et non des moindres servir à la production d’essence pour les automobiles.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n