iciHaïti - Football : Examen pour la Licence d'Agent FIFA de Joueurs

iciHaïti - Économie : Reprise timide des activités portuaires

iciHaïti - CNDS D1 playoffs : Les 2 finalistes sont connus

iciHaïti - Mirebalais : 3 bandits lynchés après avoir été arrêtés par la PNH

iciHaïti - Football féminin : Festival «Grassroots» à Hinche et Cap-Haïtien


+ de nouvelles


Haïti - Politique : Réunion importante du CPT sur la mise en place du Conseil National de Sécurité

Haïti - Politique : Mémorandum d’entente entre Haïti et le Kenya (officiel)

Haïti - FLASH : Le déploiement de la Mission retardé en raison de problèmes logistiques américains

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : Les activités de MSF menacées par le blocage des ports et aéroports


+ de nouvelles



Haïti - ONU : Le point sur les sources d'armes illicites et les flux financiers
24/04/2024 09:51:23

Haïti - ONU : Le point sur les sources d'armes illicites et les flux financiers
Lundi 22 avril 2024, Ghada Waly, la Directrice exécutive de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), a affirmé devant le Conseil de Sécurité que la violence « […] est rendue possible par l'afflux continu d'armes à feu en Haïti et est soutenue par la corruption. »

Elle a noté que les déplacements croissants et les situations d’extrême vulnérabilité accroissaient les risques de trafic de migrants et de traite d’êtres humains.

« Les événements récents suggèrent également des signes inquiétants de collusion entre différents gangs » ajoutant « La dernière vague de violence a été marquée par des combats entre gangs, mais aussi par des signes de collaboration entre certains groupes pour mener des attaques, notamment contre des prisons. »

En outre, les attaques ciblant des infrastructures clés ont rappelé une fois de plus l’augmentation significative de la puissance de feu dont disposent les gangs, alors que les armes continuent d’affluer vers Haïti.

Le point sur les sources d'armes illicites et les flux financiers :
Le dernier rapport de l’ONUDC au Conseil de sécurité examine les activités illégales dans le Sud d’Haïti. L’espace aérien mal surveillé du Sud et son littoral incontrôlé en font une zone vulnérable au transport d’armes et de drogues, notamment de cocaïne et de cannabis.

Les armes, quant à elles, entrent souvent par la côte Sud et sont transportées directement jusqu'à Port-au-Prince par des itinéraires contrôlés par des gangs.

« D’éminentes personnalités politiques et économiques sont soupçonnées d'être impliquées dans ces marchés criminels » a déclaré Mme Waly. « Ces réseaux de collusion sont souvent liés à des crimes financiers et à des flux financiers illicites, qui portent atteinte à la sécurité, à la gouvernance et au développement. »

Mme Waly a réitéré ses précédentes recommandations au Conseil de sécurité, notamment l’importance de renforcer les capacités nationales d’Haïti en matière de réglementation des armes à feu et de gestion des frontières et des douanes. L’amélioration des cadres anti-corruption et des capacités d’enquête est également une étape nécessaire « Nous devons être aux côtés des institutions et des citoyens haïtiens pour faire face à la violence, à la corruption et au chaos, et œuvrer pour un avenir plus stable et plus sûr pour le peuple haïtien. » a-t-elle conclu.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n