iciHaïti - Politique : Nouveau Ministre des Travaux Publics. (Discours, vidéo)

iciHaïti - Environnement : Importamte réunion du CPT sur la réponse à la saison des ouragans

iciHaïti - Agriculture : Urgence de reprendre les exportations de mangues vers les USA

iciHaïti - PNH : Offrande florale aux policiers tués en devoir (Vidéo)

iciHaïti - FLASH : 511 nouveaux passeports disponibles pour livraison (Santiago, RD)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Installation: Un Ministre de la Santé Publique de 38 ans

Haïti - Installation : Ministre de la Défense (Vidéo discours)

Haïti - Diplomatie : Vers une ère nouvelle dans la diplomatie haïtienne

Haïti - FLASH : «Barbecue» annonce la terreur dans la commune de Delmas (vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Le CPT a un Président désigné et non élu et un Premier Ministre contesté (Vidéo)
01/05/2024 07:22:52

Haïti - FLASH : Le CPT a un Président désigné et non élu et un Premier Ministre contesté (Vidéo)
Mardi 30 avril 2024 à la Villa d’accueil, Edgard Leblanc, a été désigné et non élu comme cela était prévu, par un groupe majoritaire de quatre membres du Conseil Présidentiel de Transition (CPT) issue : du Collectif des partis politiques du 30 janvier 2023 (Edgard Leblanc Fils), de la plateforme Résistance démocratique/Engagés pour le développement (RED/EDE - Smith Augustin) et le regroupement politique Compromis historique, de Accord du 21 décembre 2022 (Louis Gérald Gilles) et du Parti politique «Pitit Desalin » (Emmanuel Vertilaire) pour être Président du CPT.

Dans son intervention Edgard Leblanc, a exprimé l'engagement du Conseil à se mettre au travail rapidement afin d'adresser les différents problèmes auxquels la population se trouve confrontée. Il a tenu a rappeler que son rôle consiste à coordonner le Conseil qui, en collégialité, exerce les attributions de la Présidence. Tout en reconnaissant le bien-fondé de l'impatience dont fait montre la population en ce qui a trait aux actions urgentes à entreprendre en vue de l'amélioration de ses conditions d’existence, il en a profité pour renouveler la détermination du Conseil à œuvrer afin qu'un Président élu soit installé au Palais national le 7 février 2026.



Si la désignation d’Edgard Leblanc par ce groupe majoritaire ne fait pas consensus, ce choix est quand même accepté par les 7 membres. Toutefois, la désignation par ce même Groupe, dans un même élan, de désigner Fritz Bélizaire comme Premier Ministre, est contesté par les 3 autres membres du CPT qui affirment que cette désignation viole l’article 6 de l’Accord du 3 avril 2024 sur le choix du Premier Ministre de la transition.

Article 6 : Le/la Premier(ère) Ministre est nommé(e) par le Conseil Présidentiel de Transition en consultation avec les signataires du présent Accod et d’autres structures politiques et de la Société Civile interessées à adhérer audit Accord sur la base d’une liste d’un (1) nom soumis par chacun des secteurs, ne dépassant pas un total de 15 candidatures, conformément aux mécanisme et critères établis dans le document portant « Organisation et Fonctionnement du Conseil Présidentiel de la Transition » faisant partie intégrante de l’Accord. Téléchargez ce document : https://www.haitilibre.com/docs/projet-decret-08-04-2024.pdf

Téléchargez l’Accord du 3 avril 2024 : https://www.haitilibre.com/docs/accord-politique-pour-une-transition-pacifique-et-ordonnee.pdf

En savoir plus sur Edgard Leblanc Fils :
Né le 18 août 1955 à Miragoâne, dans le département des Nippes, Edgard LEBLANC Fils ex Sénateur (élu en 1995) et ex Président de l'Assemblée nationale )1995-2000) et candidat défait du second tour par Jocelerme Privert aux lors des élections présidentielles (février 2016) Edgard Leblanc Fils est le coordonnateur général du parti OPL, est un homme politique de carrière.

Ingénieur en génie civil de formation et diplômé en administration, il mène de 1979 à 1991 une carrière en transport au ministère des Travaux publics. Il suit des cours en économie et gestion de transports à l’« Academy of advanced Traffic » à New-York (1982-1984) et à « El Instituto de Transporte » de Queretaro au Mexique (1990),

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Homme-de-Jacmel
Posté le 01/05/2024 11:07:55
Ce qui s'est passé hier était nécessaire et compulsory pour remonter le moral du pays et je l'ai résumé en tres points. Le groupe majoritaire a donné une leçon classique de gifle souloukienne.Et cela à la classe politique, qui est en déclin à cause de la rouille, et à l'internationale, qui fait partie du problème haïtien et est loin des solutions haïtiennes. Traditionnellement, lorsqu'un président est élu, cette tradition post-Duvalier prend beaucoup de temps pour choisir un premier ministre qui ne profite pas au pays car on voit des intérêts sales internes et avec les bénéfices pour l'international qui attend un beni-oui-oui, Comment comprendre qu’avec le mauvais état de ce pays il y ait des dizaines de CVs ? Enfin et surtout, quelle qualification enfantine et démagogique, coordonnateur ? Est-ce dans la constitution ? L’actuel président de la république est un technocrate et le premier ministre désigné l’est également. Même si cela se répète encore une fois, la majorité mentionnera le même nom. Félicitations à l'ancien sénateur, à l'ancien premier ministre et à d'autres pour avoir sauvé ce pays des mains des aloufas et des gloutons de l'intérieur et de l'extérieur anti Haiti et anti Haitien.
pipo
Posté le 01/05/2024 09:49:06
Bonne chance dans ce panier de crabes qu'est Haiti. Les elections seront en 2025. Est ce que cela derange?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n