iciHaïti - Insécurité : Assassinat de l’ancien gardien de but du Don Bosco

iciHaïti - FLASH : Nouvelles dates de rendez-vous (Visa pour le Brésil)

iciHaïti - CEP : Précisions pour rétablir la vérité et éviter la désinformation

iciHaïti - Nécrologie : Hommage à Serge Ducoste, de la Ministre des sports

iciHaïti - Conseil de l’Université : Une femme comme représentante au CEP


+ de nouvelles


Haïti - USA : Le P.M. s’est entretenu avec Linda Thomas Greenfield

Haïti - Social : 110 millions de la BID pour améliorer les services sociaux

Haïti - USA : Le Gouvernement américain annonce 60 millions de dollars d’aide humanitaire pour Haïti

Haïti - Sécurité : L’Ambassadrice américaine annonce une augmentation importante du nombre de véhicules blindés

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Politique : «Il n’y a pas de temps à perdre» dixit le Ministre de l’Agriculture
16/06/2024 10:21:42

Haïti - Politique : «Il n’y a pas de temps à perdre» dixit le Ministre de l’Agriculture
Raphael Hosty, le Ministre des Travaux publics a procédé cette semaine à l’installation du nouveau Ministre de l’Agricuture des Ressources naturelles et du Développement rural, l’ingénieur-agronome, Vernet Joseph…

Dans son intervention de circonstance, après les remerciements d’usage, il a présenté les trois grands axes d’intervention qui guideront sa feuille de route rappelant « il l n’y a pas de temps à perdre ; chaque seconde est comptée. »

1 - Les infrastructures agricoles et l’aménagement des bassins versants, visant d’abord la maîtrise, la valorisation de l’eau en plaine et en montagne, la protection, la conservation de la biodiversité et la promotion de systèmes de production climato intelligents ;

2 - Le développement des productions végétales, animales et de la pêche, incluant un ensemble d’appuis directs pour l’augmentation de la production dans les différentes filières ;

3 - La gouvernance agricole, créant un environnement favorable pour l’investissement et le renforcement institutionnel pour l’amélioration des services publics agricoles et leur plus grande efficacité.

Plusieurs priorités découleront de ces axes a indiqué le Ministre mentionnant entre autres :

  • La récupération des zones agricoles inopérantes pour diverses raisons ;
  • L’extension des programmes d’appui aux planteurs à la réalisation des prochaines campagnes agricoles ;
  • La remise en état de fonctionnement des systèmes hydro agricoles ;
  • L’amélioration des efforts de pêches pour réduire nos importations alimentaires ;
  • L’encadrement des entreprises agricoles de production et de transformation ;
  • La mise en place d’un programme d’accompagnement des producteurs pour les prochains 18 mois ;
  • L’accompagnement d’unités de production d’œufs et de poulets de chair.

Le Ministre Joseph reconnait que la tâche est immense et se dit conscient que l’administration en place hérite d’une situation calamiteuse Il compte sur la participation, l’implication multi acteurs incluant d’autres institutions nationales, des Partenaires techniques et financiers, le secteur privé, les organisations paysannes de production l’Université, la presse et les organisations communautaires de base pour donner des résultats concluants. « Il est certain que l’effort de développer des partenariats productifs et positifs imprègnera toutes nos stratégies. À ce titre, je persiste à croire que nous pouvons avancer dans la bonne direction. Il suffit que nous conjuguions nos efforts que nous mutualisions nos énergies et nos ressources, que nous soyons réalistes et pragmatiques dans nos choix et la réussite sera à notre portée »

En savoir plus sur Vernet Joseph :
Vernet Joseph possède une connaissance approfondie du Ministère de l'Agriculture, acquise dans le cadre de ses fonctions antérieures d'ingénieur agronome et d'expert en ressources naturelles au sein de l'institution. Il a une grande expérience de l'administration publique, notamment en tant que Secrétaire d'État au redressement agricole sous la présidence Martelly, et a occupé le poste de chef de cabinet au ministère de l'environnement.

HL/ TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Rey
Posté le 16/06/2024 20:03:40
Merci pour ce dévouement, « il n'y a pas de temps a perdre » ,je vis aux Etats Unis depuis plusieurs années, lorsque j'étais un jeune homme de 20 ans en Haiti, j'ai entendu parler de l'agriculture partout en Haiti et les prix des produits naturels étaient bas, Sous le gouvernement Martelly les planteurs dans les villes de provinces ont abandonné leurs plantations et se rendaient a port-au -prince [hprs sujet] a mon opinion, ;la décentralisation des habitants dans la capitale est absolument nécessaire, pour augmenter la production agricole.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n