iciHaïti - Insécurité : Assassinat de l’ancien gardien de but du Don Bosco

iciHaïti - FLASH : Nouvelles dates de rendez-vous (Visa pour le Brésil)

iciHaïti - CEP : Précisions pour rétablir la vérité et éviter la désinformation

iciHaïti - Nécrologie : Hommage à Serge Ducoste, de la Ministre des sports

iciHaïti - Conseil de l’Université : Une femme comme représentante au CEP


+ de nouvelles


Haïti - Social : 110 millions de la BID pour améliorer les services sociaux

Haïti - USA : Le Gouvernement américain annonce 60 millions de dollars d’aide humanitaire pour Haïti

Haïti - Sécurité : L’Ambassadrice américaine annonce une augmentation importante du nombre de véhicules blindés

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Santé : Des présumés cas d’Anthrax en Haïti, déclenchent l’alerte sanitaire chez nos voisins dominicains


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Les bandits armés commencent à changer de stratégie
24/06/2024 08:58:58

Haïti - FLASH : Les bandits armés commencent à changer de stratégie
L’Observatoire international pour la Démocratie et la Gouvernance (OIDG) alerte l’opinion nationale et internationale sur un processus dangereux d’infiltration de membres de gangs armés au sein de la population de la commune de Gressier à l’approche de l’intervention des forces de la Mission Multinationale, dans un contexte où la situation d’insécurité généralisée prend des proportions inquiétantes, plusieurs autres communes du pays font face au même processus.

« Il s’agit pour l’Observatoire d’attirer l’attention sur un changement de stratégie des bandits armés visant à s’assimiler aux populations locales, rendant ainsi extrêmement difficile leur arrestation par les forces de l’ordre. »

L’équipe de l’OIDG tient de sources bien informées que « cette nouvelle stratégie entrent dans le cadre d’un plan de préparation en vue de mieux affronter les forces de la Mission Multinationales qui va se déployer sur le territoire national aux côtés de la Police Nationale d’Haïti (PNH) dans les prochains jours. »

L'OIDG a aussi appris que les gangs, à travers leur nouveau mode opératoire et leur infiltration au sein des populations locales, « entendent créer des boucliers humains pour se protéger de l’intervention des forces de la Mission multinationale. Ces groupes armés, qui se veulent rassurants, demandent aux membres de la population de rester chez eux, de ne pas se déplacer leur faisant croire qu’ils y sont en sécurité. »

Par ailleurs, les observateurs de l’OIDG sur place ont constaté qu’environ 10 maisons dont 6 à Merger et 4 à Gressier appartenant à des agents de la PMH ont été confisquées ou pillées et incendiées par les bandits.

« Il est clair que ces gangs armés utiliseront de nombreuses stratégies pour continuer d’exister durant la présence de la MMSS dans le pays » affirme l’OIDG

L’Observatoire International pour la Démocratie et la Gouvernance précise que ces informations ont été recueillies par ses observateurs sur le terrain, durant du 3 au 8 juin 2024.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Rey
Posté le 24/06/2024 20:53:15
A mon opinion, ils pourraient échapper à la mort s'ils se renoncentà leurs gangs etse rendent volontairement à la police, sans cela ils seront tous morts sur le sol d'Haiti.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n