Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Conférence, Forum, Théâtre : Journée internationale des droits de la femme

iciHaïti - France : La communauté protestante haïtienne pleure le décès du Pasteur Morel Frézumé

iciHaïti - Cayes : inauguration d'un système de pompage hydraulique solaire

iciHaïti - Nécrologie : Mots de sympathie du Rectorat de l’UEH

iciHaïti - Politique : Vers l'élaboration du Plan Directeur de Santé (2021-2031)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #351

Haïti - Crise : L’OIF en Haïti à la recherche d’une solution durable

Haïti - USA : Assistance américaine pour lutter contre les enlèvements

Haïti - FLASH : Deux criminels haïtiens transférés aux USA


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Michel Martelly s'adresse à la Nation
24/11/2011 13:37:31

Haïti - Politique : Michel Martelly s'adresse à la Nation
Hier soir le Président de la République, Michel Martelly s'est adressé à la Nation, dans un court discours il remercie les sénateurs et encourage les députés à faire de-même. Il informe également qu'il va s'assoir avec les représentants des trois pouvoirs de l'État et qu'il va soumettre au parlement un projet de loi sur la décentralisation dans les prochains jours.

« Chers compatriotes,

Dans ces dernières semaines le pays a traversé un mauvais moment qui une fois encore a ralenti le processus de la bonne marche du gouvernement. J'envoie mes compliments à tous les sénateurs qui ont compris la nécessité de ne pas mettre un abcès sous le clou dans la résolution du 22 novembre 2011, c'est tout le pays qui vous dit merci pour le fait que vous n'avez pas laissé vos intérêts personnels vous diriger. Vous avez mis Haïti devant, j'en profite pour dire merci au Ministre de la Justice et de la sécurité publique qui a choisi de se retirer, une façon de faciliter la résolution de la crise.

N'oublions pas que l'Exécutif, le législatif et le judiciaire sont les trois pouvoirs de l'État, trois pouvoirs qui d'après la constitution font en sorte que le pays fonctionne correctement, l'un complète l'autre, dans ce sens ils ne peuvent pas être dans la controverse, aujourd'hui il est important que rapidement ils s'entendent sur les gros dossiers qui vont permettre au pays de commencer à faire des réformes, qui vont l'amener réellement sur le chemin du développement.

À partir de cette semaine je prends l'engament de m'assoir avec les représentants des trois pouvoirs de l'État, pour que nous puissions ensemble prendre de bonnes dispositions pour empêcher que ce type de situation se répète encore.

L'heure est arrivée pour oublier ce qui s'est passé.

Je demande aux honorables députés, dans l'amour qu'ils ont pour Haïti, de faire de même que les sénateurs, qu'ils profitent du carrefour difficile que nous traversons actuellement pour faire une collaboration commune, pour avoir une bonne stabilité dans le pays.

Le peuple ne peut plus attendre, il ne peut plus attendre que les dirigeants leur donne les services, pour les faire vivre comme des personnes. Nous sommes là pour nous battre pour que tout le monde sache lire et écrire. Nous devons nous battre pour reconstruire notre pays dans le rassemblement.

Dans les jours à venir je vais soumettre au parlement une loi sur la finance, qui va considérer la question de la décentralisation, nous devons nous battre contre toutes les formes de corruption, nous devons freiner l'insécurité pour permettre aux gens d'affaires de venir ouvrir des entreprises dans notre pays, pour pouvoir créer des emplois pour le peuple.

Main dans la main nous allons gonfler nos veines dans l'intérêt de notre pays, Haïti, Haïti qui ne doit pas mourir, Haïti qui a rendez-vous avec le changement.

Merci »

Vèsyon kreyòl

« Chè konpatriyòt,

Nan dènye semèn sa yo, peyi a travèse yon move moman ki, yon lòt fwa ankò, te ralanti pwosesis bòn mach gouvènman an. Mwen voye konpliman bay tout Senatè yo ki te konprann nesesite pou pat mete absè sou klou nan rezolisyon 22 novanm 2011 lan. Se tout Peyi a ki ap di nou mèsi pou tèt nou pat kite enterè pèsonèl nou mennen nou. Nou te mete Ayiti devan. M ap pwofite di mèsi ak Minis Lajistis ak Sekirite Piblik la ki te chwazi pou l te retire kò l, yon fason pou l fasilite yon solisyon nan kriz la.

Ann pa bliye Ekzekitif la, Lejislatif la ak Jidisyè a, se twa pouvwa Leta, ki dwe, dapre Konstitisyon an, fè peyi a mache kòrèkteman. Youn konplete lòt. Nan sans sa a, yo pa ka nan chire pit. Jodi a li nesesè, prese prese, yo antann yo sou gwo dosye k ap pèmèt peyi a komanse fè refòm ki pou mennen l sou chimen devlopman tout bon vre a.

A pati semèn sa a, mwen pran angajman pou m chita ak reprezantan twa pouvwa Leta yo, pou nou kapab ansanm, pran bon jan dispozisyon pou anpeche mòd sitiyasyon sa yo repete ankò. Moman an rive pou nou bliye sak pase a. M ap mande onorab Depite yo, nan lanmou yo gen pou Ayiti, pou yo fè menm jan ak senatè yo, pou yo pwofite kafou difisil n ap pase la a, pou nou fè yon gwo kole zepòl pou nou kapab jwenn bon jan estabilite nan peyi a.

Pikan kwenna ki devan nou yo e nou dwe janbe ansanm yo, anpil. Pèp la paka tann ankò pou dirijan l yo ba l sèvis, pou fè l viv tankou moun. Nou fèt pou nou batay pou tout moun konn li ak ekri. Nou dwe goumen pou nou rekonstwi peyi nou nan tèt ansanm. Nan jou k ap vini la yo, n ap voye devan Palman an, yon lwa sou finans k ap konsidere kesyon desantralizasyon an. Nou dwe batay kont koripsyon sou tout fòm. Nou dwe frennen ensekirite pou nou kapab pèmèt biznisman vin louvri biznis nan peyi nou, pou nou kapab kreye travay pou pèp la.

Men nan men, n ap gonfle venn nou, nan enterè peyi nou, Ayiti. Ayiti, ki pa dwe mouri, Ayiti ki, wè pa wè, gen randevou ak chanjman an.

Mèsi »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Cramoisi
Posté le 25/11/2011 20:46:27
De toute la saga Belizaire, une seule question que je me pose! Apres l'avortement de l'armée, qui encore a écrasé les graines de Micky pour le rendre si doux. A force de se faire botter, je crois qu'Haiti finira par se doter seulement d'eunuques comme dirigeants. Bann san grenn....!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n