iciHaïti - Humanitaire : Malgré la situation tendue l’aide humanitaire présente sur le terrain

iciHaïti - Cap-Haïtien : Début prochain des travaux de Réhabilitation du Port international

iciHaïti - Taekwondo : Haïti ne participera pas au JO Paris 2024

iciHaïti - Humanitaire : Le PAM va bientôt manquer de stock alimentaire

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats complets des 7 premières journées


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Les États-Unis saluent la création du Conseil Présidentiel de Transition

Haïti - Sécurité : 95,000 personnes ont fui Port-au-Prince en un mois

Haïti - FLASH : Biden débloque 60 millions USD pour la mission dirigée par le Kenya

Haïti - FLASH : Le décret MODIFIÉ de création du Conseil présidentiel publié (officiel)


+ de nouvelles



Haïti - Culture : L'État faible. Haïti et la République Dominicaine
25/11/2011 12:52:18

Haïti - Culture : L'État faible. Haïti et la République Dominicaine
Aujourd'hui à 17h00 à l'Institut français d'Haïti (IFH) sis au 99 ave Lamartinière, Bois Verna, aura lieu la vente signature de l'ouvrage « L'État faible. Haïti et la République Dominicaine » en présence de l'auteur André Corten, suivie d'une table ronde « L'État faible 25 ans après », animée par Guy Alexandre, ancien ambassadeur d'Haïti en République Dominicaine, Sabine Manigat, Laennec Hurbon, Rubén Silié Valdez, Ambassadeur de la République Dominicaine en Haïti et André Corten.

L'ouvrage « L'État faible. Haïti et la République Dominicaine » fait place en annexe aux contributions d'intellectuels haïtiens et dominicains afin de compléter la réflexion : Guy Alexandre, ancien ambassadeur d'Haïti en République Dominicaine, Rubén Silié Valdez, Ambassadeur de la République Dominicaine en Haïti, Franc Báez Evertsz, Laënnec Hurbon, Wilfredo Lozano, Sabine Manigat, Marie-Blanche Tahon, Bridget Wooding.

André Corten dans « L'État faible. Haïti et la République Dominicaine » propose un regard comparé sur les deux pays qui se partagent l'île. Considérations et données statistiques à l'appui, Corten montre l'évolution des deux îles : les rapprochements et les écarts. L'auteur explique la complexité de la situation haïtienne. La désolation qui en résulte. Une solution aujourd'hui est hors de portée, semble-t-il. Quelle issue alors ? Une tutelle renforcée ? Ou une refondation en sortant la masse du peuple de son exclusion ?

En savoir plus sur André Corten :
André Corten est professeur de science politique et d'analyse du discours à l'Université du Québec à Montréal et chercheur associé à l'IRD (Institut de recherche sur le développement, Paris). Il a publié de nombreux ouvrages à Paris, Montréal, Londres et en Amérique latine portant sur les catégories politiques en formation dans les pays du Sud. Depuis ces trente dernières années, Corten suit l'évolution de la société haïtienne à laquelle il a consacré une vingtaine d'articles et des ouvrages dont « Diabolisation et mal politique », « Haïti : misère, religion et politique ».

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Kool Groove
Posté le 25/11/2011 20:58:44
C'est assez simple....Haïti a toujours maintenu ses liens africains, tandis que nos cousins les ont toujours délaissés pour embrasser l'Europe. Haïti a toujours été fière de ses origines africaines, alors que la partie Est de l'Ile en a horreur. Haïti a toujours mis l'emphase sur l’éducation et le dur labeur, l'autre partie, sur le plaisir et la discrimination raciale.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n