Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - PNH : Réunion d’urgence du CSPN

iciHaïti - Invitation : Conférence débat sur la situation d’insécurité du pays

iciHaïti - Cap-haïtien : Parc de jeux «Lakay Fun World»

iciHaïti - Petit-Goâve : Distribution du «Livre scolaire unique»

iciHaïti - Tourisme : Vers la création d’un fonds pour le renforcement du site touristique de Labadie


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Déclaration de la CARICOM sur la violence en Haïti

Haïti - Insécurité : «Belvil» résiste aux attaques du gang «Kraze Baryè»

Haïti - Politique : Changements stratégiques à la PNH

Haïti - Politique : L’EDH s’explique sur le rationnement et les black-out


+ de nouvelles



Haïti - Politique : La Constitution amendée remise au bureau de la Présidence
28/12/2011 08:47:56

Haïti - Politique : La Constitution amendée remise au bureau de la Présidence
Le Président du Sénat, Rodolphe Joazile a confirmé que le texte de la Constitution amendée, corrigée et ratifiée avait été remis au bureau de la Présidence lundi.

«... nous avons acheminé le texte au bureau de la Présidence hier [lundi], la version corrigée de l'amendement constitutionnel [...] nous avons travaillé avec des experts sur la question, nous avons visionné toutes les cassettes et nous pensons que le document que nous avons envoyé au Président de la République reflète exactement ce qui a été voté à l’Assemblé Nationale [...]

... lorsque nous avons visionné les cassettes, nous l'avons fait devant témoins, nous avons d'abord l'Initiative de la Société Civile qui depuis le commencement a toujours accompagné le Sénat dans ses démarches, [...] nous avons le Réseau National des Droits Humains (RNDDH) qui ont fait un travail dans ce sens pour nous, nous profitons de l’occasion pour remercier les personnes du RNDDH tout comme nous remercions ceux de la Société Civile qui nous ont aidé à faire ce travail, nous avons même corrigé les points virgules [...] nous attendons maintenant que le Président prenne les dispositions nécessaires [...] »


Toutefois, à l’approche de la publication de la Constitution, les juristes restent divisés. Me Aviol Fleurant, considère qu’il s'agit d'une bonne décision qui permettra au pays d'avancer, que la nouvelle Constitution va permettre la mise sur pied de la cour constitutionnelle qui est la gardienne de la démocratie et de l'Etat de droit, ainsi que le Conseil Électoral Permanent dont la procédure de création est dorénavant allégée. Les 9 membres de cette structure seront maintenant désignés par l'Exécutif, le Législatif et le Judiciaire à raison de 3 membres chacun.

Me Camille Leblanc soutient que c'est le Président Préval et non le Président Martelly qui aurait dû faire publier le texte. Ce qu'il avait été fait, reconnait le juriste, qui rappelle toutefois, que le président Martelly avait rapporté ce texte publié dans le journal officiel « Le Moniteur » car il n'était pas conforme à celui qui avait été voté au parlement. Il assimile « ces accrocs », à une tentative de coup-d'Etat perpétré contre la Constitution pointant du doigt l'ex Président Préval avec la complicité de quelques parlementaires. Pour lui, la publication par le président Martelly de la version corrigée de la Constitution amendée, n’est qu’une « grossière plaisanterie » orchestrée par des autorités qui n'ont pas peur d'être ridiculisées, dénonçant au passage le G16, qu’il qualifie de « la bande à Lambert » qui cherchent à s'accaparer les prochaines élections avec la complicité du Président Martelly.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4575-haiti-politique-publication-imminente-de-la-constitution-amendee-et-corrigee.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jalusma
Posté le 01/01/2012 11:20:45
Je sasse et je ressasse cette même suggestion: il faut que le Premier Ministre soit nommé par des élections avec le Président comme on le fait aux USA. trop de démagogie pour nommer un Premier Ministre sous la tutelle du Parlement. Et l'on devrait faire un référendum pour amender la Constitution. Nous savons que nous avons toujours un parlement sans vision, certains des parlementaires ne savent rien du droit. Comment des hommes qui n'étudient pas le droit peuvent faire des lois pour un pays parfois certains ne font même pas leurs études universitaires. Il faut imiter les grands pays. Pour être admis dans la Chambre législative il faut que l'on aie les notions de droits ou avoir fait des études dans une école Magistrature! Il faut qu'il y ait Une Université pour prépaprer les politiciens pour enlever Haiti de la médiocrité.
Neptune
Posté le 29/12/2011 11:23:44
Cette constitution devrait étre réviser au complet , on est dans une République pas dans une monarchie on pas besoin de P.M., le Président devrait choisir son vice Président comme aux Etats-Unis d'Amérique, ces Chambres possédent trop de pouvoir surtout s'il est minoritaire dans les 2 chambres, ces sélectionés par une élection frauduleuse, pensent avoir le gros bout du baton, leur temps est révolu, ces patripoches, pensent mener avec leur slogan de « démon-encratie », leur faux État de droit, on a les yeux ouverts maintenant, [hors sujet] Président MARTELLY respectez votre mission le changement est impératif, informez bien le peuple des manigances de ces apatrides.
rey
Posté le 29/12/2011 08:52:00
Etant diaspora, mon conseil au Président Martelley c'est de ne pas signer et de ne pas faire la publication de cet amendement de la Constitution, cet amendement de la constitution est capable de devenir l,un des plus grands problèmes pour le developement d'Haiti, please DO NOT SIGN et DO NOT PUBLISH cet amendement de la Constutition.
Neg Lakay
Posté le 28/12/2011 21:06:10
Haiti n'est pas sous la gouverne du Groupe de Madrid. Qui en Haiti a donné pouvoir à ces gens d'avoir la main haute sur la vie politique de ce pays ? Ouvrons-nous les yeux. Le président Martelly ne peut se permettre de trahir la confiance placée en lui en se soumettant au dictat de politiciens étrangers. Les parlementaires ont commis un crime grave en falsifiant un texte visant l'amendement d'une Constitution. Qui dans ce pays va s'opposer à ce que ces messieurs continuent de plonger le pays dans des crises destructrices. Nous avons déjà vu ce dont ils sont capables, par les élections frauduleuses à répétition, par leur ton machiavélique lorsque vient le temps de bloquer le pays contre toutes les attentes de la population. Le président Martelly ne doit pas donner tête baissée dans la publication d'un amendement entâché de fraude, car par l'article 149 en vue, ces messieurs du groupe UNITÉ vont jouer de subterfuges pour s'accaparer de tous les pouvoirs dans ce pays. Ils n'hésiteraient même pas à faire assassiner le Président en fonction. Président Martelly, réveillez-vous ! Par ailleurs, il est inacceptable qu'une nouvelle Constitution soit publiée en français seulement, car Haiti jouit de 2 langues officielles.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n