Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Grand Sud : Des espaces sûrs pour les femmes et les filles victimes de violences

iciHaïti - Cap-Haïtien : Destination touristique et d’affaires pour la diaspora

iciHaïti - Santiago : L’ex Consul Jacques abandonne ses charges et retourne en Haïti

iciHaïti - Fort-Liberté : Réaménagement du Poste de Transfusion Sanguine

iciHaïti - PNH : Visites aux policiers blessés


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #830

Haïti - AVIS important : La SOGEBANK a perdu un lot de 500 chèques de Direction

Haïti - Concacaf W. : Deuxième match amical de préparation Haïti - Costa Rica

Haïti - FLASH : Arrestation du redoutable Chef du Gang «Baz Pilat»


+ de nouvelles



Haïti - Social : Propos de Garry Conille autour du relogement des 600,000 déplacés des camps
02/01/2012 07:20:33

Haïti - Social : Propos de Garry Conille autour du relogement des 600,000 déplacés des camps
Le Premier Ministre, le Dr Garry Conille à fait part de sa vision et de ses priorités pour 2012, concernant les 600,000 personnes qui vivent toujours, depuis bientôt 2 ans, dans des camps de déplacés.

«... Il y a toujours 600,000 personnes dans les camps, il faut les gérer, c'est notre objectif, c'est le défi que nous a également donné le Président de la République [...] la bonne nouvelle, c'est que la semaine dernière, nous avons signé un projet pour le Champ de Mars, nous travaillons également sur différents autres endroits pour avancer [...] nous croyons qu'il faut résoudre le problème, mais nous devons le résoudre bien. Il ne s'agit pas seulement de déplacer les gens et de ne pas savoir où ils vont, nous sommes obliger de nous assurer qu'ils vont dans des logements qui sont sécuritaires, nous sommes aussi obligé d'adresser le problème de logement dans son intégralité, et beaucoup de monde qui ne vivent pas dans le camp du Champ de Mars, vivent dans des conditions qui sont tout aussi précaires [...]

...Pendant que nous réfléchissons sur le court terme, les 600,000 personnes que nous devons retirer des camps, nous sommes obligé de les intégrer dans le cadre d'une réflexion beaucoup plus grande, sur les problèmes de logements, d'espaces qui sont limités et où la population est continuellement croissante. Donc, si nous ne faisons pas des réflexions de façon intégrées, nous allons juste déplacer les personne d'un endroit à un autre et créer d’autres problèmes. C’est ce type de réflexions que nous allons essayer de faire avec des personnes qui sont très très avisées, pour voir si nous pouvons avancer rapidement.

À court terme, notre objectif pour l'année 2012 c'est de ne plus avoir de personnes dans les camps du centre de Port-au-Prince comme actuellement [...] je me rappelle, lorsqu'une enquête a été faite auprès des habitants des camps et qu'on leur avait demandé quelles conditions devaient être remplient pour les déplacer, la condition numéro un n'était pas le logement, c'était qu'ils puissent trouver un emploi où ils vont aller. Donc, la question de l’emploi est fondamentale. Cette année, nous voulons une relance économique sur la base des multiplications des opportunités d'emplois, le gouvernement a un programme très ambitieux dans les infrastructures, dans les bâtiments publiques, les logements etc...»


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


eureka
Posté le 02/01/2012 23:41:48
@rey -- je suis du même avis que vous. C'est autour d'un projet pareil qu'il faudrait que les autorités travaillent.
ti baz
Posté le 02/01/2012 21:19:21
Le ministre pense que les haitiens sont encore a l'État nature, après 2 ans du seisme 12 janvier, ils n'ont pas reconstruit même le Palais National maintenant pour entraver le pays avec son discourt il demande des logements sécurisés pour les déplacés. Mon cher ministre sois humain, déplacés les gens du champs mars même pour le respect de la Patrie, quelle image pour le respect du patrimoine national qui est le palais national, des latrines et des tonnes d'ordures en face
rey
Posté le 02/01/2012 19:07:49
Je crois que beaucoup d'entre eux viennent des provinces, (Opinion) je pense que si le Gourvernement leurs demande, si ils veulent retourner dans leurs villes natales pour le reboisement de la terre de ses propres villes , planter des fruits et cultiver la terre pour augmenter la production agricole, en retour le Gourvernement leurs remet une enveloppe pour les aider a construire une petite maison dans leurs propre ville natale et même ouvrir des petits commerces or boutiques, on ne sait jamais.
BelleHaiti
Posté le 02/01/2012 17:49:05
90% des rescapés du seisme vivant au champs de Mars ne possédaient pas leur propre maison... tout d'un coup, ils sont tous proprietaires! Il faut avoir une bonne investigation sur ce sujet.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n