iciHaïti - FAES : Travail temporaire pour 97 jeunes

iciHaïti - Gressier : Plusieur bandits tués, 2 fusils d’assaut saisis

iciHaïti - ALERTE : Brume de sable du Sahara (Conseils)

iciHaïti - FIFA : Le Brésil organisera le mondial féminin 2027

iciHaïti - Journée nationale des enseignants : Une dizaine d’enseignants honorés (Liste)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : 3 députées démocrates américaines proposent un plan de 50 milliards pour reconstruire Haïti

Haïti - FLASH : La PNH reçoit 10 nouveaux véhicules blindés des États-Unis (Vidéo)

Haïti - FLASH : 60 bourses d’études offertes par le Royaume du Maroc

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Étudiants boursiers, l’engagement de la France sera tenu
13/01/2012 10:42:19

Haïti - Éducation : Étudiants boursiers, l’engagement de la France sera tenu
L’engagement de la France, d’accueillir 700 étudiants et universitaires haïtiens supplémentaires dans le réseau des universités françaises des Antilles et de la Guyane (avec engagement de clause de retour en Haïti au terme de la formation) sera réalisé à la fin de l’année universitaire 2011/2012 et près d’une centaine d’étudiants sont déjà rentrés en Haïti.

450 étudiants et enseignants haïtiens ont été bénéficiaires d’un financement français lors de l’année universitaire 2010-2011. Dans un premier temps ces mobilités ont été prises en charge principalement sur crédits des universités, mais aussi d’institutions, associations, ou organismes français.

Dans un second temps des crédits exceptionnels (1 million d’euros en 2010 sur l’enveloppe exceptionnelle consacrée à Haïti) ont permis au ministère des Affaires étrangères et européennes de financer les 4 mois de bourse restant en 2011 (mars à juin).

Une nouvelle enveloppe d’un montant de 2,5 millions d’euros va permettre de remplir les objectifs à l’occasion de l’année universitaire 2011-2012 (96 bourses nouvelles et 128 bourses récurrentes sur l’année universitaire 2011- 2012).

Une attention particulière est portée sur la question du retour des étudiants. Les différents acteurs de ce dispositif de mobilité (universitaires du consortium franco-haïtien,poste et Département) ont mené sur cette question une réflexion assortie de propositions :

  • des actions de suivi pourraient s’inscrire dans le cadre du PARMSESH (Projet Appui à la Restructuration et à la Modernisation du Système d’Enseignement Supérieur Haïtien) : les universités haïtiennes se sont engagées à recruter les étudiants chercheurs ayant effectué leur mobilité en France.
  • L’Ambassade de France à Port-au-Prince étudie par ailleurs la mise en place d’un "mécanisme d’aide au retour" des étudiants dans les universités par le financement des premiers mois de salaire dans l’attente d’un relais par le ministère haïtien de l’Enseignement supérieur.
  • Elle travaille par ailleurs avec ses partenaires au développement d’une plateforme connectée au monde du travail proposant aux boursiers, mais aussi aux membres de la diaspora des emplois, des stages en entreprises en adéquation avec les profils haïtiens qui sont en France. Elle se rapprochera dans cette perspective de la Chambre franco-haïtienne de commerce, des ONG en recherche de profils internationaux.


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-1181-haiti-france-programme-boursier-partiellement-finance.html
https://www.haitilibre.com/article-159-haiti-education-la-france-decoit-les-etudiants-haitiens.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


vanbastein38
Posté le 17/02/2012 16:53:12
J'ai le plaisir de remercier à tous ceux "les autorités" qui ont pensé à aider en ce sens. Toutefois, s'aurait été encore mieux si on élagissaitt le processus "genre, en engageant les étudiants boursiers haïtiens dans tous les autres pays: Cuba, Vénézuela, Bénin, Sénégal et consort; à revenir contribuer à la reconstruction"
marcelle
Posté le 21/01/2012 19:11:17
Je félicite les dirigeants haitiens et francais qui ont permis aux jeunes étudiants et professeurs haitiens de renforcer leurs connaissances dans le cadre de l'engagement de la France. Notre pays en a besoin. Mais les informations pour être bénéficiaires ne sont pas toujours révélées au public.
Nocturne
Posté le 14/01/2012 10:17:08
Je ssuis réellement ravi de cette démarche, car le pays a réellement besoin de ses cerveaux pour une reconstruction intégrale et véritable. J'attends le prochain article mentionnant l'aboutissement de cette démarche, qui à mon avis est trés louable. À très bientôt!
didi
Posté le 13/01/2012 17:22:33
Nos sincères remerciements à la France qui ne cesse de penser à notre place dans le cadre de l'accompagnement de nos étudiants. Nous attendons la suite et un effort du Gouvernement haitien.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n