Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - AVIS : Toute transaction de borlette en ligne 5 minutes avant les résultats officiels est déclarée nulle

iciHaïti - Cérémonie d’hommage : 10 personnalités et institutions haïtiennes d’exceptions (liste)

iciHaïti - Fort-National : Rumeurs de délocalisation de la base de la BOID

iciHaïti - Social : 16 personnes d'une même famille retrouvées sans vie

iciHaïti - Choléra : Bulletin quotidien #454


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : 30 Magistrats certifiés, 12 autres exclus du système (Liste)

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Mondial U-20 Chili 2025, éliminatoires : «J-3» Liste définitives des Grenadiers sélectionnés

Haïti - FLASH : Mgr Pierre André Dumas blessé dans une explosion à Port-au-Prince

Haïti - FLASH : 51 personnes inculpées dans l’Assassinat du Président, dont Martine Moïse, Claude Joseph et Léon Charles (liste)


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : 3 millions de dollars pour augmenter et améliorer la qualité du café haïtien
22/01/2012 12:24:42

Haïti - Agriculture : 3 millions de dollars pour augmenter et améliorer la qualité du café haïtien
Le Fonds multilatéral d'investissement (MIF) de la Banque Interaméricaine de Développement (BID) et l'Agence Française de Développement (AFD) contribueront pour environ 3 millions de dollars à un projet visant à l’accroître la production et améliorer la qualité du café haïtien, afin d'augmenter les revenus de quelque 10,000 petits agriculteurs.

Il y a 20 ans, le café était le principal produit d'exportation agricole d'Haïti, représentant près de 70 % des recettes de ventes à l'étranger. Une combinaison de facteurs internes et externes ont conduit à une forte baisse de la production, aggravés par un manque persistant d’investissement dans l'agriculture. En conséquence, les exportations de café ont chuté de 191,000 sacs en 1990, à seulement 16,000 sacs en 2009.

Le MIF a récemment approuvé une subvention des Etats-Unis d’1,9 million de dollars pour ce projet. « Le secteur du café haïtien a un réel potentiel. Ce projet est conçu pour répondre aux divers obstacles qui limitent le volume et la qualité de la production. Des milliers de petits agriculteurs en bénéficieront » a fait savoir Nancy Lee la Directrice Générale du MIF. « Nous sommes engagés dans la mise en œuvre réussie de ce projet et avec les ressources que nous fournissons avec nos alliés dans cet effort, nous pouvons restaurer Haïti comme un producteur de classe mondiale de café. »

L'AFD avec un don de 900.000 euros « contribuera au financement de ce programme qui bénéficiera directement aux coopératives d'agriculteurs dans le Centre et le Sud-Est d'Haïti, en complétant les activités soutenues par le MIF dans d'autres régions », a déclaré Yves Malpelo, Directeur de l'agence française à Port-au-Prince. « Ces ressources seront concentrées surtout dans la formation pour renforcer les capacités de gestion de nos partenaires et fournir une assistance technique et des conseils sur la production et la transformation du café afin d'augmenter la valeur de leur grain. »

Le projet recevra une contribution additionnelle du gouvernement colombien, qui permettra à la Fédération Nationale des Caféiculteurs de Colombie de fournir une assistance technique à ses homologues haïtiens. Neslé, leader mondial de l’alimentaire participera à ce partenariat pour soutenir les fermiers haïtiens à renouveler leurs plantations.

Le MIF et l'AFD travailleront en collaboration avec les agriculteurs dans les zones à fort potentiel, pour la production de café de haute qualité dans les départements du Nord, du Centre, Sud-Est et Grande Anse ou l’on souligne plusieurs problèmes majeurs dans la chaîne de valeur du café, qui nécessite d'augmenter la production, d'améliorer le contrôle de qualité et de renforcer la gestion des coopératives et associations d'agriculteurs.

Le projet permettra également de mobiliser des ressources provenant d'autres initiatives financées par la BID en Haïti, comme un programme de transfert de technologie agricole et un programme d'atténuation des risques naturels majeurs.

Un élément clé de ce projet, aidera les coopératives et les associations d'agriculteurs a améliorer le processus de mouture du café haïtien pour atteindre une qualité acceptable et à réduire les taux élevés de rejet. Il renforcera également la capacité de gestion des organisations d'agriculteurs à réduire leurs coûts de récolte. La transformation, le transport et l'exportation sont deux fois plus élevés que les coûts moyens des coopératives Andines.

Enfin, le projet fournira des ressources pour aider les coopératives à se diversifier au-delà de la commercialisation des grains. En offrant par exemple la location de machines agricoles ou la mise sur pied d’entreprises de torréfaction du café, pour la vente sur le marché local.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n