Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Vaudou : Soirée Haïti à la biennale 2022 de Ouidah (Bénin)

iciHaïti - Bon repos : Arrestation de «Ti-Rasta»

iciHaïti - Mirebalais : Arrestation de 5 membres actifs des «400 Mawozo»

iciHaïti - Diplomatie : L’Inspecteur Général des ambassades «fait le ménage»

iciHaïti - CFU challenge Series U-14 : J-1, Haïti vs St Kitts and Nevis


+ de nouvelles


Haïti - Cuba : 10 nouveaux médecins haïtiens diplômés et une distinction historique

Haïti - CFU Challenge Series U-14 : Nos jeunes Grenadiers écrasent Saint-Kitts-et-Nevis [5-0] (Vidéo)

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #877

Haïti - Séisme 14 août 2021 : Message du Premier Ministre a.i. Ariel Henry


+ de nouvelles



Haïti - Social : 27 assassinats au mois de juin
29/06/2010 14:32:11

Le Réseau National de Défense des droits Humains RNDDH note que malgré les différentes mesures annoncées par la Police Nationale d’Haïti (PNH) et le renforcement des forces onusiennes dans le pays, la population haïtienne ne cesse de subir des actes de violence les uns plus révoltants que les autres : assassinats, viols, vols à mains armées, vols de véhicules, enlèvements et séquestration sont aujourd’hui monnaie courante.

Le RNDDH rapport qu’au cours du mois de juin 2010, au moins 27 cas d’assassinats ont été enregistrés dont celui de Madame Michelle César Jumelle et de son mari, Yves Clément Jumelle, froidement abattus le 26 juin 2010 aux portes de leur résidence.

De plus, le 27 juin 2010, l’ancien député de la 49ème Législature pour la circonscription de Limonade - Quartier Morin, Hugues Célestin, est enlevé par des hommes lourdement armés puis séquestré dans le Nord du pays avant d’être libéré contre rançon le lendemain, soit le 28 juin 2010.

Rappelons que le député CELESTIN, candidat à sa succession, est connu pour ses engagements en faveur d’une meilleure distribution des richesses du pays et son opposition vis-à-vis des choix politiques troublants du pouvoir en place.I Le RNDDH déclare qu’il est inconcevable que les autorités en place restent aussi indifférentes vis-à- vis de ces crimes spectaculaires qui instaurent la peur dans l’esprit des citoyens.

En conséquence, le RNDDH enjoint le pouvoir en place à tout mettre en œuvre en vue de permettre aux citoyens de vaquer librement à leurs activités, en poursuivant les auteurs et complices de ces actes de violence.


S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n