Nouveau calendrier scolaire remanié 2022-2023 (Officiel)





iciHaïti - Pillages : Le Ministre de l’Intérieur appel au calme

iciHaïti - Taïwan : Projet de relance économique, 40 femmes formées avec succès

iciHaïti - Petit-Goâve : 2 détenus meurent de faim, 5 autres dans un état grave

iciHaïti - Sécurité : La PNH dégage une nouvelle fois les barricades

iciHaïti - FLASH : Date du concours d’admission de l’ENS reportée


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : La terre a tremblé dans les Nippes

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #918

Haïti - Social : 18,412 haïtiens de retour de la Rép. Dominicaine en 1 mois

Haïti - Politique : Discours du P.M. Henry à la 77ème Session ordinaire de l'Assemblée Générale de l’ONU


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Dossier d’ouverture d’enquête sur Jean-Bertrand Aristide
28/02/2012 08:19:36

Haïti - Justice : Dossier d’ouverture d’enquête sur Jean-Bertrand Aristide
Un dossier d’ouverture d’enquête, comportant plusieurs chefs d’accusations graves contre l'ancien Président Aristide, la Fondation Aristide pour la démocratie et d'anciens fonctionnaires de son gouvernement, a été déposé par le Commissaire du Gouvernement au cabinet d'un juge d'instruction afin d'ouvrir une enquête et donner les suites qui s’imposent. Ce dossier aurait, suivant plusieurs sources concordantes, été introduit par l’État haïtien (l’Unité central de renseignement financier (UCREF)).

«...Nous sommes au courant que depuis vendredi, un dossier a officiellement été remis au cabinet d'instruction et qu'il est entre les mains du juge Mimose Janvier...» a déclaré, Me Newton Saint-Juste, l’un des avocats de l’ex Président Aristide. Ajoutant « [...] il y a deux dossiers, il y a un dossier qui concerne M. Aristide et l'autre la Fondation. Dans le dossier qui concerne le Président Aristide, l'on parle de trafic de stupéfiants, de soustraction de deniers publics, de concussion et de forfaiture [...] quand nous regardons les premiers éléments, nous disons rapidement qu'il s'agit d'un dossier pour la galerie, qui va faire perdre le temps de la justice, parce qu'il est clairement établi, que lorsque vous voulez poursuivre un fonctionnaire pour soustraction de deniers publics ou détournement, il faut avoir un arrêt de la cours des comptes et du contentieux administratif. Dans ce dossier cet arrêt n'existe pas [...] c'est un dossier qui a été fait de manière précipité [...] c'est une nuisance politique [...] depuis environ 2 à 3 semaines nous avons apprit que des pressions sont faites au niveau de l'UCREF pour avoir un dossier rapidement, pour l'envoyer au niveau du Parquet et pour le renvoyer au cabinet d'instruction, nous étions au courant de tout cela [...] nous attendons pour voir quelles actions le juge va poser, nous mettons au point notre stratégie, il faut dire que nous ne sommes pas seul sur le dossier, il y a Me Camille Leblanc, Me Mario Joseph... [...] » ajoutant « aucun particulier n'a porté plainte contre M. Aristide jusqu'à présent... »

Sans nier l’existence de ce dossier contre l’ancien Président Jean-Bertrand Aristide, le Ministère de la justice, Me. Michel Pierre Brunache a formellement démenti lundi les rumeurs qui ont circulé hier lundi, dans certains média haïtien, affirmant que deux mandats avait été émis à l’encontre de l’ex Président.

Démenti officiel du Ministre de la Justice :
« Le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique tient à apporter un démenti formel aux rumeurs selon lesquelles deux mandats auraient été émis à l’encontre de l’ancien Président Jean-Bertrand Aristide. Tout en affirmant son respect de l’indépendance du Pouvoir Judiciaire et de l’égalité de tous devant la loi, le Ministère invite la population en général et la Presse en particulier à ne pas se fier à des rumeurs fantaisistes, susceptibles de nuire au processus d’établissement de l’Etat de droit et à la politique de réconciliation nationale prônés par le Président de la République, Son Excellence Michel Joseph Martelly »

Me. Michel Pierre Brunache
Ministre de la justice et de la sécurité publique

Rappelons pour nos lecteurs, que suite à un dépôt de plainte, le juge chargé d’instruire le dossier, ouvre une enquête au terme de laquelle il se prononce, en fonctions des faits et des preuves, s'il y a matière à poursuivre ou non, la ou les personnes visées dans la plainte.

Photo : Courtoisie de Baraka Productions
S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


lejusticier
Posté le 12/03/2012 07:58:17
Au lieu de s'acharner contre Aristide il faut jeter Duvalier en prison [hors sujet]
Don Camilo
Posté le 11/03/2012 15:23:39
Personne n'est au-dessus de la loi. La loi est dure, mais c'est la loi. Il faut nous plier sous la tonnelle de la Justice!
sonson
Posté le 28/02/2012 21:18:01
On ne peut pas parler de développement sans la présence de la justice, je sais que ça peut provoquer de très forte crise en Haiti, mais la justice est indispensable.
lorlor
Posté le 28/02/2012 13:58:59
Quel grand dossier, le Président Martelly est en train de scier la branche sur laquelle il est assis. Par contre, il est en train de creuser son propre trou. Malgré le démenti du ministre de la justice on ne peut pas croire car, c'est pour la premiere fois qu'on trouve des hommes d'État aussi menteurs commes nos hommes d'État d'aujourd'hui, en témoigne le dossier d'Arnel Bélizaire.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n