iciHaïti - Floride : Interception d’un yacht de luxe rempli de migrants haïtiens

iciHaïti - USA : Un avion militaire AC-130 atterri à Port-au-Prince

iciHaïti - FAES : Don d’une génératrice de 375 KVa à l’Hôpital La Paix

iciHaïti - Insécurité : Le terminal Pétrolier de Varreux bloqué

iciHaïti - Politique : Avancée considérable au cours de ce mois d’avril


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : Royal Caribbean annule ses escales en Haïti jusqu'à l’automne

Haïti - ONU : Le point sur les sources d'armes illicites et les flux financiers

Haïti - FLASH : À Genève, Haïti réclame l’aide de l’ONU pour la restitution par le France de la dette de l’indépendance

Haïti - FLASH : «J-1» Installation du CPT et élection du Président-coordonateur


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Cheryl Mills et l’Ambassadeur Merten ont rencontré les Sénateurs
02/03/2012 11:33:40

Haïti - Politique : Cheryl Mills et l’Ambassadeur Merten ont rencontré les Sénateurs
Jeudi 1er mars, Cheryl Mills, Chef de cabinet et envoyée spéciale de la Secrétaire d’État Hillary R. Clinton, et Kenneth H. Merten l’Ambassadeur des États-Unis accrédité en Haïti, ont rendu visite au parlement haïtien. Suite à cette visite, l’Ambassadeur américain a déclaré « nous avons rencontré plusieurs sénateurs pour discuter des relations bilatérales [...] nous n'avons pas parlé du Premier Ministre démissionnaire, nous avons un peu parlé de l'enquête sur la nationalité du Président, Mme Mills a expliquée aux Sénateurs qu'aux États-Unis, nous n'avons pas le droit de partager des informations privées sur qui que se soit, sans l’autorisation de cette personne [...] nous voulons faire beaucoup de choses avec le peuple haïtien, sans gouvernement ça va être beaucoup plus difficile... Nous aimerions avoir un vis-à-vis pour aider les gens, pour que le pays puisse avancer et soit capable d'attirer des investisseurs et donner des emplois à la population [...] nous aimerions qu'il y ait un gouvernement aussi vite que possible [...]

Nous avons discuté du Premier Ministre qui va être désigné aujourd’hui et je suis confiant que le Sénat et le reste du Parlement va traiter ce dossier [...] sur la question de la présence de personnes armées sur le territoire, je ne sais pas si c'est l'armée ou non, [...] mais nous pensons que le police est le seul groupe qui doit être armée sur le territoire haïtien. Nous avons toujours supporté la police haïtienne et nous allons continuer à le faire. Je crois que c'est au gouvernement haïtien de maitriser ces groupes et de s'assurer qu'ils respectent les lois haïtiennes [...] »


De son côté, le Président du Sénat, le Sénateur Simon Dieuseul Desras, a résumé cette visite «...l'Envoyée spéciale de Mme. Clinton, Cheryl Mills de passage en Haïti, nous a rendu une visite au Parlement. Elle a d'abord rencontré le Président de la Chambre des Députés avec moi, puis plusieurs Président de Commissions et quelques membres du bureau du Sénat pour nous faire part de ses inquiétudes sur la question de la gouvernance en Haïti, de la stabilité et comment le Parlement pouvait continuer à travailler de concert avec tous les pays qui supportent la démocratie [...] elle nous a dit une fois de plus, que les États-Unis avec Haïti partage les mêmes valeurs démocratiques et comment nous pouvons toujours avoir la même coopération, mais, en respectant les règles du jeu... en respectant les valeurs démocratiques. C'est ça qu'elle est venue nous dire [...] elle a également partagée ses préoccupations à propos des élections en retard, sur la question de l'amendement de la Constitution ainsi que sur la continuité du processus démocratique en Haïti [...] »

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Paspe
Posté le 03/03/2012 11:38:45
Mme MILLS est venue nous parler de la démocratie, est-ce que les Etats-Unis veulent réellement que la démocratie soit de mise en Haïti? Quant on sait, qu'ils y ont toujours joué un double jeu depuis notre indépendance (ils soufflent le chaud et le froid). Quant à la double nationalité des membres gouvernement et surtout du Président: est-ce que c'est la priorité des priorités en ces temps où nos compatriotes pataugent dans la misère, dans la promiscuité, dans des conditions sanitaires inhumaines et inacceptables [hors sujet] Je me demande si ceux que l'on appelle parlementaires (députés, sénateurs) en Haïti, ne sont pas inutiles, à quoi servent-ils ces politiciens (non pas politiques)? Quand Préval était Président, pourquoi cette question de double-nationalité si chère à notre représentation nationale n'était-elle pas posée? Parce que leurs intérêts de corrompus étaient bien gardés, bande de sbires!
Raphylama
Posté le 03/03/2012 07:40:44
Bon, elle a bien parlée, mais une chose est sûre, les américain ne veulent pas d'une force armée en Haiti. Je ne suis pas anti-américain, mais je me demande pourquoi ils s'opposent? Pourquoi ils demande aux Président Martelly de continuer uniquement avec la police?
Kool Groove
Posté le 03/03/2012 07:16:35
Traduction: Ratifiez aussitot que possible le nouveau PM désigné, envoyez aux oubliettes cette enquete sur la nationalité, cessez ce flirt avec les pays hostiles aux USA.
Rah
Posté le 02/03/2012 18:58:24
Le message de l'envoyée spéciale est clair. Mais, il nous faut savoir lire entre les lignes tout en tenant compte du système de travail et de pensée du Gouvernement Américain. Elle a tout dit pour nous aider a démarrer. La seule et unique question, est-ce qu'on a compris et capté le contenu du message?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n