iciHaïti - Croix-des-Bouquets : Remise d’une ambulance à Cornillon Grand Bois

iciHaïti - Digicel : Formulaire d'applications «Konbit Pou Chanjman» disponible jusqu’au 31 juillet

iciHaïti - RD : Augmentation des déportations d’haïtiens en Juin

iciHaïti - Secondaire rénové : 128 correcteurs des Nippes et du Sud-Est en formation

iciHaïti - Social : Fin du programme «Kore Lavi» de l’USAID


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - AVIS : Concours de poésie et de fiction, appel à candidatures

Haïti - Cyclisme : 23 coureurs haïtiens se préparent pour le Championnat de cyclisme des Nations de la Caraïbe

Haïti - Nouveau Challenge CFU : Tirage au sort, nos jeunes Grenadières U-14 connaissent leurs adversaires

Haïti - FLASH : Michel-Ange Gédéon dénonce «les grands manitous» qui fournissent des armes...


+ de nouvelles



Haïti - Économie : La Banque de réserve dominicaine souhaite ouvrir une succursale à Port-au-Prince
05/03/2012 10:12:04

Haïti - Économie : La Banque de réserve dominicaine souhaite ouvrir une succursale à Port-au-Prince
Une délégation de la Banque de réserve dominicaine (BanReservas) conduite par Vicente Bengoa Albizu, son Directeur Général, a rencontré la semaine dernière au siège de la BRH (la Banque de la République d'Haïti) les autorités monétaires haïtiennes afin de donner suite aux efforts initiés il y a 2 ans, en vue d’installer une succursale de la Banque dominicaine dans la capitale Port-au-Prince.

Était présent à cette réunion, Charles Castel, le Gouverneur de la BRH, Charles Robinson, Surintendant, Michèle Delerme, avocate, Georgette Jean-Louis, membre du Conseil d’administration de la BRH. La délégation dominicaine était composée de Rubén Silié Valdez, l'Ambassadeur dominicain accrédité en Haïti, Gloria Aquino, Conseillère financière, Claudio Peguero, Directeur Général de la sécurité et Sarah Marie Schettini, Analyste financière de la BanReservas.

L’Ambassadeur dominicain Rubén Silié a fait savoir que les autorités monétaires haïtiennes ont réitéré lors de cette réunion, leur intérêt à procéder à l'ouverture de cette institution financière. Tous les documents et les évaluations requises sont effectuées et il ne reste plus que l'autorisation formelle du gouvernement haïtien pour aller de l’avant dans ce projet.

Le Directeur Général de la BanReservas a souligné que cette succursale à Port-au-Prince permettra de faciliter les transactions financières, impliquant souvent de grosses sommes d’argent entre les entrepreneurs des deux pays. Rappelant à titre d’exemple que la BanReservas, située dans la région frontalière avait effectué l’année dernière pour 74 millions de dollars américains et 25 millions d’euros de transactions « Avec le bureau de la Banque de réserve à Port-au-Prince, les sommes d’argent pourront être transférées par la banque directement comme si la transaction s’effectuait en République Dominicaine » affirmant que l’ouverture de cet établissement bancaire dominicain en Haïti, aidera à promouvoir le commerce entre les deux nations.

En plus d'aider à réduire les coûts et les risques pour les entrepreneurs et hommes d'affaires des deux pays, le la Banque dominicaine offrira un service de remises pour les étudiants haïtiens vivant en République dominicaine, qui doivent passer aujourd’hui par Miami, après avoir fait un dépôt en Haïti...

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Désolé il n'est plus possible de réagir à cet article


annpale
Posté le 05/03/2012 16:20:00
Pensez vous que les boutiquiers haitiens ont la capacité de gérer les 10 milliards de dollars qui commencent a être brasses dans le pays. Les unisogebuhbnc ont été toujours considérées comme des « banque borlette», elles sont gérées comme tel, en ti zanmi. Vous allez voir que les petits entrepreneurs haitiens , ti koulout iront derrière la camionette, Leogann, leoganne... tandis que les entreprises de services dominicains vont envahir le pays.
Lope
Posté le 05/03/2012 15:57:57
Au lieu d'accepter que les Dominicains viennent ouvrir une succursale de leur banque en Haiti, et s'immiscer davantage dans les affaires de notre pays, pourquoi pas le contraire, la BRH ouvrant sa succursale en RD? Dans combien d'années pensez-vous qu'une telle idée serait accptée par les Dominicains au profit d'Haiti? Cé so't ki ba'y, inbécil ki pa pran! Si ce projet se réalise, cela ne fera l'affaire que de quelques Haitiens qui, sans aucun doute, s'enrichiront davantage après la collection des miettes qui leurs sera tendues, alors que la part du lion, tout naturellement, ira aux Dominicains. C'est mon pressentiment dans cette affaire. Espérons que ceux-là qui se trouvent au timon de la barque nationale se souscient de certaines considérations avant de prendre l'initiative de livrer le patrimoine de notre pays aux étrangers.
bani
Posté le 05/03/2012 12:20:08
il faut peut-être que la BRH ouvre un succursale en République Dominicaine aussi ainsi se sera mieux.
MD
Posté le 05/03/2012 12:09:57
Je pense pas c'est une bonne idee pour le gouvernement de la République Domincaine de placer une succursale de sa Banque central en Haiti. Il y a d'autre facon pour faciliter les grandes transactions qui engendrent de grosses sommes d'argent entre les commercant des deux pays. Les commercants des autres pays ne voyagent pas avec des grande sommes. [hors sujet] Pour moi, c'est une expansion de l'hégémonie de la République Dominicaine en Haiti.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n