iciHaïti - PNUD : Programme d’Appui à la Justice et de Lutte contre l’Impunité

iciHaïti - Nécrologie : Décès d’un ancien membre de la Fédération Haïtienne de Football

iciHaïti - FIFA : Nos Grenadiers avancent de 4 places au classement mondial

iciHaïti - Agriculture : Message du Ministre de l’agriculture Vernet Joseph

iciHaïti - Football : Nérilia Mondésir va quitter la France pour les USA


+ de nouvelles


Haïti - Bonne nouvelle : MSF reçoit 80 tonnes d’équipements et fournitures médicales

Haïti - Éducation : Le programme de rattrapage pour l’année scolaire 2023-2024 se poursuit

Haïti - FLASH : Les bandits armés commencent à changer de stratégie

Haïti - FLASH : Des Kenyans déjà secrètement en Haïti, premier contingent attendu le 25 juin 2024

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Un processus de ratification plus politique que technique...
20/03/2012 13:04:11

Haïti - Politique : Un processus de ratification plus politique que technique...
Bien que lundi, le Sénateur Simon Dieuseul Desras, Président du Sénat avait déclaré «... depuis que la Commission a demandé au Premier Ministre de déposer son dossier, dès qu'il a fini de le déposer, cela veut dire qu'automatiquement l'examen des pièces a commencé, les investigation et les enquêtes sur les pièces ont commencées... » ce n’est finalement qu’aujourd’hui mardi, que la Commission, chargée d’étudier le dossier du Premier Ministre désigné, Laurent Lamothe, se réunira pour définir une méthodologie et lancer les opérations de vérifications qui aboutiront aux recommandations qui seront soumise à l’Assemblée.

Le Président du Sénat a souhaité l’impartialité de la Commission « [...] je veux une seule chose, c'est que le dossier de Laurent Lamothe soit traité avec objectivité et impartialité... [...] » Concernant les chances du Premier Ministre désigné d‘être ratifié, le Sénateur Desras a fait savoir « Je ne suis pas sensé donner une opinion, mais personnellement [...] il faut qu'il y a est une démarche participative qui implique les Sénateurs dans ce qui est décidé, dans ce qui est fait pour la zone qu'ils représentent, ils veulent avoir une visibilité pour ce qui est décidé pour leur zone [...] »

Le sénateur Edwin Zenny (Edo) dissident d’INITE et ami personnel du Président, rappelle que pour le moment, l’Exécutif cherche à dégager une majorité au Sénat pour permettre la ratification du Premier Ministre désigné et Edo compte sur le soutient des frères Lambert [Joseph et Wencesclas] pour l’aider à obtenir cette majorité.

Garaudy Laguerre ancien candidat à la Présidence [Mouvman Wozo] espère que les prescrits constitutionnels seront respecté, rappelant que le processus de ratification normalement technique est davantage un processus politique « [...] je crois que là où nous sommes maintenant, c'est une question de négociations politiques, parce qu'en général, on dit que c'est un processus technique [la ratification] mais c'est vraiment un processus politique [...] nous connaissons la pratique au Parlement, des fois il y a des personnes qui ont les pièces correctes, qui ne passent pas et d’autres qui ont des pièces incorrectes qui passent [...] Je crois que les parlementaires et Laurent Lamothe[...] ont une possibilité historique de retirer le pays de cette crise, s'ils arrivent à négocier valablement en fonction des intérêts du pays. Je ne crois pas que nous sommes dans une situation où on peut juste avoir un Premier Ministre, qui présente sa politique générale et qui choisi quelques ministres. Je crois que les partis politiques représentés au parlement, devraient être capable de négocier des politiques sectorielles afin de pouvoir venir avec des solutions viables pour la population... »

De son côté, Edouard Paultre, Responsable du Conseil Haïtien des Acteurs Non Etatiques (CONHANE) souhaite également le respect de la Constitution et espère que les parlementaires sauront se montrer prudent afin de ne pas aggraver davantage la crise au pays. Il estime, lui aussi, que le Président Martelly devrait négocier avec les forces politiques au Parlement afin de créer une majorité pour le nouveau Gouvernement. Il souhaite également que ceux qui appuient ou sont contre le gouvernement, l’assument ouvertement sans équivoque.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


NSyd
Posté le 21/03/2012 13:57:14
Haiti n'a jamais eu un Premier Ministre compétant, en mon opinion. Laurent Lamothe possède tout les atouts d'un vrai chef de gouvernement.
jsudist
Posté le 21/03/2012 05:40:13
Dans un pays ou la corruption fait partie intégrale de toutes les couches sociales et dans tous les secteurs, il ne faut pas s'attendre a trop. Martelly n'arrivera jamais a négocier avec l'opposition, bien que les différences qui les séparent sont faibles en comparaison aux liens qui les attachent. C'est une culture de "ban madi gra" ou les sectes de différents quartier s'affrontent violemment chaque dimanche pour la seule raison qu'ils font partie de sectes différents. Cette pratique peut ne plus exister, mais la culture y sévit toujours... Prions tous très fort pour Haïti. Nous sommes à l'angle des carrefours de l’opportunité et du désastre. Quelle voie suivront nous?
Saint-Louis
Posté le 21/03/2012 01:26:44
Oubliez tout qui s'est passé. Allez-vous sauver Haiti?
flauche
Posté le 20/03/2012 16:10:19
@haitian farmer -- Ces 3 classes que vous citez là n'existe pas au parlement haitien peut être ailleurs. Au parlement haitien, il y a ceux qui supportent Martelly par amitié et une ceux qui ne supportent Martelly a cause de leurs intérêts de poche et une 3e classe qui s'oppose par honte, compte tenu de leurs oppositions publiques
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n