Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Jeux de la Caraïbes 2022 : Mauvais départ pour Haïti (résultats partiels)

iciHaïti - Insécurité : 4 employés de MSC Groupe tués par balles

iciHaïti - Concacaf 2022 : 4ème Édition du Championnat féminin U-15, nos championnes se préparent

iciHaïti - SWAT : Importante saisie de matériels à Tabarre, bandits en fuite (Vidéo)

iciHaïti - Cap-Haïtien : La ville honore le Dr. Yvens Laborde de la Diaspora pour ses engagements


+ de nouvelles


Haïti - Baccalauréat : Visite d’un centre d’examen inclusif recevant des candidats handicapée

Haïti - FLASH : Saisie de plusieurs dizaines de milliers de munitions au wharf de Port-de-Paix (Vidéo)

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #834

Haïti - Justice : Révélations de l’ancien policier Junior Claude alias «Zakè» auditionné à la DCPJ (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Fanmi Lavalas dénonce les magouilles contre Artistide
06/07/2010 10:09:00

Haïti - Élections : Fanmi Lavalas dénonce les magouilles contre Artistide
La semaine dernière, le chef de l’Etat avait réaffirmé que le Conseil Electoral Provisoire (CEP) n’avait exclu aucun parti du processus,  tentant d'expliquer que l’institution ne pouvait pas inscrire pour les mêmes postes plusieurs candidats présentés par des branches d'un même parti .
 
Le docteur Maryse Narcisse, coordonnatrice de Fanmi Lavalas, a rappelé qu’après l’avoir dument mandatée, Jean-Bertrand Aristide, le chef de Fanmi Lavalas, en exil forcée en Afrique du Sud, avait confirmé qu’il était bel et bien l’auteur du mandat, rejeté par le CEP, qui avait l’autorité à inscrire les candidats du parti et le représenter sur le terrain en attendant son retour dans le pays. Elle soutient qu’il ne peut y avoir de légitimité  dans une élection en l’absence du parti majoritaire qu’est Fanmi Lavalas.
 
« Ceux qui luttent pour maintenir le président Aristide en exil, sont ceux-là même qui veulent exclure son parti du processus électoral et qui sont également contre la paix et la stabilité », a souligné le docteur Narcisse, ajoutant que ces mêmes individus ne connaissent que leurs que leurs intérêts de clans. Elle annonce une manifestation des militants de ce parti le 15 juillet prochain à l'occasion de l'anniversaire de Jean Bertrand Aristide.
 
Pour sa part, l’ancien député Lionel Etienne, a réaffirmé la volonté des membres de Fanmi Lavalas de lutter jusqu’au bout en vue de forcer le chef de l’Etat, René Préval, à la démission. L’organisation continue de dénoncer ce qu’elle qualifie de magouilles orchestrées par le pouvoir en place et le Conseil électoral provisoire (CEP) pour continuer à garder le parti de l’ancien président Aristide en dehors du processus électoral.
 
Plusieurs autres participants ont fait savoir que les arguments du président Préval et du CEP pour tenter d'évoquer la loi dans le dossier de Fanmi Lavalas ne tiennent pas dans un pays où l'exécutif et le législatif présentent et votent des lois pour permettre à des étrangers de diriger le pays.

Ils se disent étonnés de voir la MINUSTAH censée être là pour aider au renforcement de la démocratie, soutenir en action ou par son silence des pratiques d'exclusion inacceptables.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n