iciHaïti - Sécurité : Vers la mise en place de 4 Comités de la Protection Civile en milieu rural

iciHaïti - Congrès de la Diaspora : La Ministre du Tourisme présente les avantages d’investir au pays

iciHaïti - Handicapés : Résultats de l'étude sur les opportunités de formation et d’emploi

iciHaïti - Social : L’Ambassadeur de Taïwan distribue en personne des kits alimentaires

iciHaïti - AVIS : Arrêté sur la circulation des poids lourds, garage et «car wash» à Cap-Haïtien


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #303

Haïti - PAP Jazz 2021 : Soirée d’ouverture du Festival International de Jazz de Port-au-Prince

Haïti - EDH : Pluie de MW sur Haïti

Haïti - Politique : L’Ambassadeur d’Haïti respecte la décision dominicaine de ne pas vacciner les sans-papiers


+ de nouvelles



Haïti - Justice : 134 candidats à la magistrature pour la première promotion
07/07/2010 10:16:21

Haïti - Justice : 134 candidats à la magistrature pour la première promotion
L'École de la Magistrature (EMA) créée en 1987, a déjà formé près de 129 magistrats répartis en trois promotions. Mais aucun curriculum ne règlementait cette formation qui se faisait en quelques mois. En outre, l’Ecole fonctionnait de fait, sans loi la régissant. Ce concours est le premier concours national sous l’égide de la loi de 2007 relative à l’Ecole de la Magistrature. Il entre dans le cadre des efforts nationaux et internationaux visant à améliorer la justice en Haïti.

Les 1er et 2 juillet dernier, a été organisé le concours d’admission pour le recrutement de la première promotion de magistrats de l’Ecole de la Magistrature (EMA) depuis sa réouverture officielle en mars 2009. Une initiative qui constitue un nouveau pas vers l’amélioration de la justice en Haïti.

Ils étaient 134 candidats, soit 74 à la capitale et 60 en régions, à participer à ce premier concours national de recrutement de magistrats sous l’égide de la loi du 15 novembre 2007 relative au fonctionnement de l’EMA. Des 134 candidats à l’échelle nationale, seuls 20 seront retenus et suivront la formation les habilitant à exercer la profession de magistrats.

L’objectif de ce concours est en effet de former, durant 16 mois, de nouveaux magistrats. Ceux-ci durant leur période de formation apprendront les différentes techniques judiciaires telles que la préparation et la conduite d’audience ou d’entretien judiciaire, l’analyse et la synthèse de situations ou de dossiers entre autres.Ils seront également dotés de compétences managériales telles l’organisation des tribunaux et la gestion du personnel. La formation visera aussi à développer chez eux les aptitudes relatives aux rapports humains, parmi lesquelles la capacité d’écoute, de conciliation, d’autorité ou d’humilité.

L’Ecole de la Magistrature bénéficie du soutien technique et financier du PNUD, de la France, du Canada, des Etats-Unis et de la MINUSTAH. Cette dernière, de part son mandat, aide au renforcement des institutions de justice haïtiennes via l’Unité Support à la professionnalisation de la justice. Aussi, les responsables de cette Unité se réjouissent-ils du recrutement par concours de nouveaux magistrats.

« C’est la première fois qu’il y a en Haïti un recrutement de magistrats sur la base de la loi de 2007 relative à l’EMA. Le lien entre la formation et l’avancement de la justice est un lien fondamental si on veut changer la physionomie de la justice, les mentalités des magistrats. C’est l’école qui change les habitudes », affirme Habib Dahdouh, responsable de l’Unité. Ainsi, M. Dahdouh invite-t-il la communauté internationale à investir davantage dans cette institution car elle est « une pièce maitresse » dans la réforme de la justice haïtienne.

« La magistrature est un métier de décision qui nécessite à la fois des qualités humaines, techniques et juridiques », précise le directeur de l’EMA, Lionel Bourgoin. « A l’EMA, qui est une école de métier, les futurs magistrats apprendront notamment des notions d’éthique et de déontologie pour adopter des comportements qui feront d’eux des magistrats intègres et professionnels », poursuit le directeur. Pour participer au concours, le candidat doit être de nationalité haïtienne, détenir une licence en droit et être âgé entre 25 et 50 ans. Il doit suivre deux types d’examens : des examens écrits qui permettront de déterminer des postulants admissibles aux examens oraux. Après cette deuxième phase seront proclamés les résultats du concours, au mois d’août, avance M. Bourgoin.

« La justice gagne beaucoup avec le recrutement de cette nouvelle promotion de magistrats. La formation est capitale, il faut une bonne théorie pour une bonne pratique. Nous aurons des magistrats beaucoup plus soucieux du rendement et du respect du droit du justiciable », affirme le directeur de l’Ecole.

Et pour M. Bourgouin, « on avance à grand pas vers une professionnalisation des actes de justice, car la mission de l’Ecole n’est pas seulement de former des magistrats mais aussi d’assurer la formation continue d’autres acteurs de la justice comme les greffiers, les huissiers et le personnel administratif des tribunaux ».

Au niveau local, ce concours a été inégalement accueilli. Certains applaudissent cette réalisation, à l’instar du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Gervais Charles. « La formation rend les hommes plus aptes à fournir une justice plus saine », a-t-il déclaré.

Cependant, d’autres hommes de loi regrettent que ce concours n’ait pas eu plus d’écho. « Je n’ai pas été informé et il fallait donner plus de visibilité à ce concours », soutient Me Michel Donatien, qui le considère cependant comme un acquis positif, «s’il vise réellement l’avancement de la justice ».

Et pour beaucoup, l’avancée de la justice ne saurait se limiter à un concours de magistrats. Encore-faut-il leur donner les moyens de leur politique, en améliorant, entre autres, leur statut et leurs conditions de travail. Une position qui se rapproche de celle Me Bourgoin qui plaider en faveur d’une autre image de la justice haïtienne, une justice qui inspire confiance et respect.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n