iciHaïti - Bilan routier hebdo : 33 accidents, 83 victimes

iciHaïti - Sympathie : Une étoile de la musique haïtienne s’est éteinte

iciHaïti - INAGHEI : Inscriptions ouvertes

iciHaïti - Sécurité : La PNH a repoussé la tentative de réinstallation d’un gang à Mahotière et Waney

iciHaïti - Suisse : Bientôt des bourses d’études de niveaux doctoral et post-doctoral pour les haïtiens


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #256

Haïti - Météo: Clôture et bilan de la saison cyclonique 2020

Haïti - Éducation : Pose de la première pierre du Lycée National de Frères

Haïti - FLASH : Vers la production des passeports à l’Ambassade d’Haïti en République Dominicaine


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Réouverture du commissariat de la Saline
14/05/2010 14:40:02

Depuis 2004, le quartier sensible de La Saline, vit sans présence policière, des gangs armés avaient incendié le commissariat de police de la zone. Depuis le 11 mai 2010, le commissariat est à nouveau opérationnel. Un événement auquel ont assisté l'ambassadeur du Brésil en Haïti, Igor Kipman, le Commissaire de la Police des Nations Unies, Gerardo Chaumont, et le responsable du commissariat de police de Port-au-Prince, le Commissaire Michel-Ange Gédéon.

Dans ce commissariat, travailleront des policiers nationaux (PNH), ceux des Nations Unies (UNPol) et des soldats de la paix brésiliens. Pour le Commissaire Jean Brice, le retour des policiers est déjà en soi le signe d'une « grande amélioration » au niveau de la sécurité dans la capitale.

Le dirigeant de la PNH a d'ailleurs rappelé que le commissariat se trouve dans une « zone importante et stratégique ». Il est au cœur du boulevard de La Saline et du marché de la Croix-des-Bossales, un espace économique important pour le pays, mais aussi une « zone difficile et à haut risque », souligne-t-il. Il en a pour preuve les récents incendies de marchés publics jouxtant le quartier.

Pour le responsable de presse du bataillon, le lieutenant-colonel Claudio Emmanuel Faulstich Alves, le commissariat a un rôle dissuasif. « La communauté a besoin de la sécurité, dit-il. Une présence ostensible de policiers contribuera à dissuader les gangs à commettre des actions criminelles ».

B/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n