Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - OFNAC : L'aviation civile en Haïti progresse

iciHaïti - Politique : Note de démenti de la Primature

iciHaïti - 215e : Pour que plus jamais l’Empereur ne meure dans notre mémoire

iciHaïti - Post-Séisme : Le Centre d’Art viens en aide à la communauté artistique

iciHaïti - Nécrologie : Décès du journaliste, critique d’art et plasticien Mérès Wèche


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #577

Haïti - Mexique : Ouverture prochaine d’un consulat d’Haïti à Tapachula

Haïti - FLASH UEH : Deux centres d’examens attaqués et saccagés par des individus armés

Haïti - FLASH 215e : Le cortège du P.M. bat en retraite sous les tirs nourris des gang du G9 (Vidéos)


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Réouverture du commissariat de la Saline
14/05/2010 14:40:02

Depuis 2004, le quartier sensible de La Saline, vit sans présence policière, des gangs armés avaient incendié le commissariat de police de la zone. Depuis le 11 mai 2010, le commissariat est à nouveau opérationnel. Un événement auquel ont assisté l'ambassadeur du Brésil en Haïti, Igor Kipman, le Commissaire de la Police des Nations Unies, Gerardo Chaumont, et le responsable du commissariat de police de Port-au-Prince, le Commissaire Michel-Ange Gédéon.

Dans ce commissariat, travailleront des policiers nationaux (PNH), ceux des Nations Unies (UNPol) et des soldats de la paix brésiliens. Pour le Commissaire Jean Brice, le retour des policiers est déjà en soi le signe d'une « grande amélioration » au niveau de la sécurité dans la capitale.

Le dirigeant de la PNH a d'ailleurs rappelé que le commissariat se trouve dans une « zone importante et stratégique ». Il est au cœur du boulevard de La Saline et du marché de la Croix-des-Bossales, un espace économique important pour le pays, mais aussi une « zone difficile et à haut risque », souligne-t-il. Il en a pour preuve les récents incendies de marchés publics jouxtant le quartier.

Pour le responsable de presse du bataillon, le lieutenant-colonel Claudio Emmanuel Faulstich Alves, le commissariat a un rôle dissuasif. « La communauté a besoin de la sécurité, dit-il. Une présence ostensible de policiers contribuera à dissuader les gangs à commettre des actions criminelles ».

B/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n