Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Politique : Installation du nouveau Secrétaire Général du Conseil des ministres

iciHaïti - COVID-19 : Le variant Delta détecté en Haïti

iciHaïti - FIFA Classement mondial : Haïti 87e avance de 3 places

iciHaïti - Séisme : Plus de 1 million de m3 d’eau potable produit par la France

iciHaïti - RD : 3,398 haïtiens illégaux rapatriés en Haïti en 10 jours


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #546

Haïti - COVID-19 : L’OPS juge «totalement inacceptable» le faible taux de vaccination en Haïti

Haïti - FLASH : Démission du juge d'instruction en charge du dossier de l’assassinat de Me Monferrier Dorval

Haïti - Justice : Appel téléphonique avec Badio, le P.M. ne s’en souvient pas


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Revenus de la Contrebande et impôts pour remplir les caisses de l’État
24/05/2012 08:27:29

Haïti - Économie : Revenus de la Contrebande et impôts pour remplir les caisses de l’État
Le Premier Ministre, Laurent Lamothe, entend récupérer les recettes fiscales de la contrebande et souhaite multiplier par 3 le nombre de payeurs d’impôts afin de renflouer les caisses presque vide de l’État. Laurent Lamothe a expliqué que «... la contrebande est le deuxième fléau dans le pays. L’État perd chaque année, entre 300 et 500 millions de dollars [de perte de recettes fiscales] [...] des consignes ont été passées à toutes les autorités afin qu’elles prennent toutes les mesures dans un premier temps, pour qu'elles soient capable de mener des actions contre les contrebandiers et les personnes qui volent l'État, parce que si vous regarder, avec 500 millions de dollars [...] nous pourrions bâtir des routes, le Palais national, des écoles... Une école nationale coûte environ 300,000 dollars et nous perdons 500 millions de dollars par année... Vous voyez combien de dispensaires nous pourrions faire, combien d'écoles professionnelles, combien de jeunes pourraient être formés [...] Nous n'allons pas tolérer la contrebande, nous allons nous battre contre elle, nous allons faire tout ce que nous sommes capable, nous allons mettre l'appareil de l'État en marche et nous allons renforcer le dispositif de la douane, tous les dispositifs de perceptions. Les douanes vont se renforcer, la DGI va se renforcer pour qu’Haïti puisse décoller [...]

Un des plus gros problèmes que nous avions au niveau de l'État, c'est un manque de moyens et chaque fois, nous avons été obligé de demander à des partenaires internationaux de venir avec des moyens pour nous aider, alors qu'au niveau des douanes, nous perdons des millions de dollars... Dans les prochains jours, des mesures vont être mises en place pour renforcer le contrôle douanier. Je demande aussi à la police, sur la question de la frontière, de prendre des dispositions pour renforcer les postes de contrôle, pour qu'Haïti soit un pays qui s'occupe de lui.

[...] nous allons mettre un plan en place pour couper la contrebande et mettre la pression sur les personnes qui font de la contrebande et qui volent la population. Maintenant, il y a une nouvelle dynamique en Haïti, un nouveau leadership, un nouveau gouvernement Martelly-Lamothe qui prend ça très au sérieux [...]

La deuxième chose, c'est une question de perception d’impôts. Nous percevons 425 millions de dollars, qui représentent 3% de personnes qui paient des impôts. Nous aimerions tripler ce nombre de personnes, élargir la base des personnes qui paient des impôts, pour que plus de monde puisse contribuer également, à la nouvelle Haïti que nous voulons créer, parce que cela va prendre des moyens et des moyens pérennes. Ce n'est pas un coup, que nous voulons faire, mais un changement de manière globale. Si nous pouvons arriver par exemple à tripler le nombre de personnes qui paient des impôts, cela ne veut pas dire que les recettes vont triplées, mais ça sera plus que ce que nous percevons aujourd'hui et ça retirera Haïti de sa dépendance permanente [...]

Nous voulons travailler, mais en même temps, il faut que nous travaillons avec une vision pour que nous puissions voler de nos propres ailes dans les prochaines années et nous pensons que c'est avec un bon contrôle douanier et un bon contrôle fiscal [...] par exemple, au niveau des douanes des changements ont déjà été fait au niveau de la Direction Générale de la Douane, il y a des changements qui sont fait également au niveau des points d'entrées, des systèmes technologiques, de l’assistance pour que deux choses soit faites : un, pour qu'il y est plus de contrôles, deux, pour que cela soit plus rapide. »


Même si le gouvernement dominicain ne communique pas de chiffres sur les pertes fiscales causées par la contrebande, plusieurs analyste estiment qu’un montant de 300 millions de dollars par année est un chiffre réaliste.

Par la même occasion il a annoncé la création d'une commission de lutte contre la contrebande, composée de représentants de l'Unité Centrale de Renseignements Financiers (UCREF), de l'Unité de Lutte contre la Corruption (ULCC), de la Brigade des Affaires Financières (BAF), du Parquet de Port-au-Prince et de la Police.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


sol
Posté le 25/05/2012 00:44:35
je crois qu'il y a une chose que le Premier Ministre a oublié en parlant de construire des routes dans le pays. C'est de pouvoir régulariser les services de transports dans le pays en construisant premièrement des stations d'autobus pour chaque zone. deuxièmement construire des postes de péages dans des points estratégiques sur la nationale no 1-2-3. un ticket de 5 gds aller retour pour chaque voiture qui passe, l'état pourrait rentrer des millions chaque année pour aménager et construire de nouveaux tronçons de routes. Cela, permettrait aussi a la police de mieux contrôler les camions en mauvaises états qui continuent à tuer des gens. Ouvre grand tes yeux Premier Ministre, je loue tes projets, mais tu as voyagé partout dans le monde, dis-moi dans quel pays les habitants roulent sur les routes sans payer des taxes? Je vous encourage à prendre ces mesures pour le bien-être du peuple haitien qui est fatigué. Beleive Haiti ap dekolé kan menn ak Bon Dieu. An nou priye fort haitien mwen yo.
Papiluco
Posté le 24/05/2012 20:35:58
Monsieur Lamothe, l'idée de rentrer plus d"argent pour le pays c'est très bien. À prime abord les employés de la Douane et de la DGI et les policiers sont très mal payés. Moi je réponds spécialement pour la DGI, il faudrait mettre des brigades pour découvrir les nouveaux contribuables qui fonctiopnnent sans patentes et autres. Ce sont les grands contribuables qui paient et les petits aussi.
Gino
Posté le 24/05/2012 15:58:12
Pour rentrer de l'argent, l'Etat n'a qu'à mettre en place la TVA (Taxes sur la Valeur Ajoutée) d'un pourcentage de l'ordre de 10%, mais peut-être que ça existe déjà en Haïti enfin je l'espère). C'est l'impôt le plus noble et le plus juste car vous payez que pour ce que vous achetez.
oups
Posté le 24/05/2012 12:58:43
Commençons par les chèques fantômes et les fameuses fiches pour l'essence et vous allez sauver 100 millions. Au propriétaire de maison et de terrains plus de 200 millions en payant une taxe dans tous les départements. Vous pouvez aller chercher aussi 50 millions dans les douanes.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n