iciHaïti - Floride : Interception d’un yacht de luxe rempli de migrants haïtiens

iciHaïti - USA : Un avion militaire AC-130 atterri à Port-au-Prince

iciHaïti - FAES : Don d’une génératrice de 375 KVa à l’Hôpital La Paix

iciHaïti - Insécurité : Le terminal Pétrolier de Varreux bloqué

iciHaïti - Politique : Avancée considérable au cours de ce mois d’avril


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : Royal Caribbean annule ses escales en Haïti jusqu'à l’automne

Haïti - ONU : Le point sur les sources d'armes illicites et les flux financiers

Haïti - FLASH : À Genève, Haïti réclame l’aide de l’ONU pour la restitution par le France de la dette de l’indépendance

Haïti - FLASH : «J-1» Installation du CPT et élection du Président-coordonateur


+ de nouvelles



Haïti - Constitution : «Le Parlement n’a rien à voir dans ce dossier» (dixit Simon Dieuseul Desras)
05/06/2012 12:33:05

Haïti - Constitution : «Le Parlement n’a rien à voir dans ce dossier» (dixit Simon Dieuseul Desras)
Le Sénateur Simon Dieuseul Desras, Président de l’Assemblée Nationale, concernant la publication du texte amendé de la Constitution, a déclaré que le Chef de l’État « n’avait pas les qualifications pour publier l'amendement qui a été voté, c’était au Président Préval de le faire et il l’a fait, point barre !

«... Nous ne sommes jamais revenu sur ce que nous avons dit, nous ne sommes jamais retourné sur notre parole, nous sommes toujours resté clair avec le principe que l’Assemblée Nationale a voté un amendement, et en tant que Président de l’Assemblée Nationale, [...] nous supportons toujours le vote de l’Assemblée.

C'est très malheureux et regrettable, que les hommes de Droit de ce pays, aient accepté ou cautionné de mettre de côté Madame Manigat, le Dr. Dorval et tant d'autres, malgré qu'ils n'étaient pas pour l'amendement, mais qui ont eu le courage de dire que l'arrêté présidentiel n'avait pas autorité de s’opposer à l'amendement. L’arrêté avait seulement le droit d’empêcher la promulgation...

Aujourd'hui, la question n'est pas sur la table des sénateur ou des députés, dès que l’Assemblée Nationale a fini de poser un acte, elle est dessaisie. Maintenant, le dossier est sur la table de l'Exécutif. Si des œufs sont cassés, ils le sont sur la table de l'Exécutif, pas sur la table du Parlement, le Parlement n'a plus rien à voir dans ce dossier [...] sauf qu'il n'est pas normal qu'il y est des loi votées au Sénat de la République ou bien à la Chambre des Députés et qu'elles soient dans le tiroir de l'Exécutif [...] nous exigeons que ces lois soient publiées automatiquement [...]

Pour moi, l’amendement est déjà publié, il est déjà en vigueur. Dans la publication de l’amendement le Président Martelly n'a ni le droit, ni l'autorité aujourd'hui, pour dire qu'il va publier l'amendement. Il peut rééditer un amendement avec des erratas, mais il n'a pas les qualifications pour publier un amendement Constitutionnel qui a été voté, c’était au Président Préval de le faire et il l’a fait, point barre ! »


S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


jaguar
Posté le 06/06/2012 17:00:29
Mon cher @Guy, comme tu peux comprendre, je suis pour la publication de l'amendement, mais pas dans l'état ou elle est actuellement, plutot corrigée par des citoyens haitiens authentiques qui veulent vraiment ce qui est juste et propre issus de plusieurs secteurs du pays, sachant qu'il n'existe aucun pays sans une Constitution. Autrement dit c'est du désordre total comme sur un bateau sans pilote, ni matelot. Pour ce qui est de voler l'élections, c'est une coutume de prédilection de nos hommes politique a laquelle on peut mettre fin si l'on veut bien. Pour se faire, il suffit de créer des institutions de contrôle sérieuses et crédibles pour régler les problèmes d'irrégularités et de fraudes, avec le plein pouvoir de punir les fraudeurs. Nous devons avoir nos propres institutions comme on a vu lors des fraudes électorales aux USA pour les présidentielles qui devaient élire Bush ou Algore. Ces gens n'avaient pas besoin d'intervention de notre ambassade ou autre. Normalement une ambassade n'a que des limites diplomatiques dans le pays d'accueil et n'a rien a dire ou a faire das les affaires internes de ce pays en question. Je crois qu'il tant pour nous de grandir. ( L'esprit du granmounisme est très important dans une indépendance respectée).
Guy
Posté le 06/06/2012 10:42:06
@Jaguar, 1- Je suis contre la publication de l'amendement pour les raisons techniques et les manipulations derrière elle. 2- La Communauté Internationale a financé les élections de 2010 a la hauteur de 2/3. Ne soyons pas plus royaliste que le roi, les parlementaires ont voté un budget rectificatif 2011-2012 ils savaient que les élections auraient lieu, quelle rubrique ont-ils alloué aux elections? Nada! tout le monde attend le signal de la Communauté Internationale, d'ailleurs n'était-ce pas l'intervention de l'ambassade Américaine, Inite aurait volé plus de 14 sièges de députés, 2 sièges de Senateurs. Nous sommes d'accord pour l'excercice de la souveraineté nationale, la meilleure façon de procéder les parlementaires doivent creer une loi de cotisation directe aux élections nationales de 1% tirée du salaire mensuel de tous les citoyens (privé et public) imposables a tous les échelons a commencer par eux-mêmes.
Edom Paul
Posté le 06/06/2012 01:28:46
Sénateur Simon Dieuseul Desras, je suis completement en horreur de vous addresser; suivant le contexte que vous utiliser le mot "Qualification" défini clairement votre disqualification comme Président du Sénat Haitien. Vous êtes sans respect pour le présent mais encouragez le passé pour le bon merci en enfer. Finalement, dans peux de temps ce sera un autre temps ou les médiocres en politique retourneront a l'école s'ils ont le temps.
jaguar
Posté le 05/06/2012 15:56:46
Mon cher ami @Guy. pour ce qui est de la puplication de l'amendement, je crois qu'il n'y a rien de compliqué a resoudre. Il s'agit tout simplement de se rassembler et écouter les cassettes qui ont été enregistrées et réedider exactement ce qui a été dit afin de récupérer le vrai amendement. Le Président Préval n'étant plus là pour le faire publier a nouveau, cela peut se faire avec la signature du ministre de la justice, du doyen de la cour de cassation, y compris madame Manigat en tant que témoin. Même des enfants de 10 ans peuvent s'organiser pour le faire, alors que des adultes réfléchis s'amusent plutôt au dur que de s'arranger pour régler le probleme du pays. Mon cher @Guy,je suis d'accord avec toi pour le rassemblement des acteurs de tous les secteurs du pays pour mettre au point un CEP, mais pas avec les gros bonets de l'international comme tu dis, car ces rapaces ne font que court-circuiter a leur avantage les affaires de notre République, surtout quand ils financent nos élections. Je suis très allergique aux étrangers dans nos démarches nationales, et j'opte pour nos elections avec les sous nationaux et sans observaterurs internationaux dans nos bureaux de votes: Ils n'ont qu'a se tenir loin de nos urnes qui sont sacrées. Si aujourd'hui on organise des élections, et l'on sait que c'est l'international qui finance, je suis certain qu'il n'y aurait pas beaucoup de citoyens qui vont voter de peur que leurs vote ne comptent que pour des prunes...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n