Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (août 2021)

iciHaïti - Sécurité : Arrestations de 3 présumés criminels

iciHaïti - Pestel : Vers la fermeture prochaine de hôpital mobile mexicain

iciHaïti - AVIS : 20 septembre 2021, «Jour chômé»

iciHaïti - Puerto Plata : Contrôle migratoire, 80% des haïtiens arrêtés étaient illégaux


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : 45 à 60 vols de d'expulsion d’haïtiens attendus à Port-au-Prince

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #549

Haïti - FLASH : Les gangs reculent devant la PNH

Haïti - FLASH : Nouveau Calendrier scolaire remanié 2021-2022 (officiel)


+ de nouvelles



Haïti - Social : Retour à la maison
09/07/2010 14:02:55

68 enfants haïtiens âgés de 2 à 17 ans, tous blessés pendant le séisme, avaient été pris en charge par des équipes médicales étrangères, avant d'être transférés immédiatement en Guadeloupe ou en Martinique pour recevoir des soins. Le 7 juillet, sept enfants haïtiens de ce groupe ont finalement pu rejoindre leurs familles à Port-au-Prince grâce au travail d’identification de la Croix Rouge Française.

Depuis le mois de janvier 2010, la CICR s'est employée à rechercher les proches de 142 enfants non accompagnés et a assuré le suivi de 121 demandes ouvertes par des parents d'enfants disparus par suite du tremblement de terre. Six mois après le séisme, les équipes de la Croix-Rouge ont contribué à réunir 17 enfants avec leurs proches et en a remis 56 autres en contact avec leurs familles.

Les autres enfants se trouvent toujours dans les Antilles françaises, soit pour des raisons médicales, soit parce que leurs familles n'ont pas encore été retrouvées. Les enfants dont les parents n'ont toujours pas été retrouvés sont pour la plupart très jeunes. C'est le cas de cette petite fille de trois ans, qui n'arrive pas à indiquer son nom et encore moins celui de ses parents. Les recherches se poursuivent donc pour localiser les familles.

L'opération de retour a été menée en étroite collaboration avec les familles et les centres hospitaliers qui avaient accueilli ces enfants, mais aussi avec le soutien des autorités françaises de la région : les conseils généraux et les préfectures de Guadeloupe et de Martinique, ainsi que l'Ambassade de France à Port-au-Prince qui, avec la Croix-Rouge française, vont veiller au suivi psychologique et médical des enfants et fournir une aide matérielle aux plus défavorisés.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n