iciHaïti - Ligue des Nations : Des nouvelles de nos Grenadiers à Managua

iciHaïti - Social : Livraison de produits alimentaires pour 59 restaurants communautaires dans le Nord

iciHaïti - Social : Objectifs ambitieux de l’Observatoire de la Jeunesse Haïtienne

iciHaïti - Politique : Activité de plaidoyer des 12 mairesses d’Haïti

iciHaïti - Nicaragua : Le premier groupe des Grenadiers est bien arrivé à Managua


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - PetroCaribe : Daméus soupçonne une compagnie dominicaine un peu rapidement !

Haïti - Politique : Drapeau noir et rouge, l’OPC indigné de l'affront subi par le peuple haïtien

Haïti - RD : Multiplication des arrestations et de déportations d’haïtiens dans la province de Pedernales

Haïti - Éducation : La Bataille de Vertières s’invite dans les écoles


+ de nouvelles



Haïti - Social : Wyclef Jean veut s’attaquer à la criminalité en Haïti
11/07/2010 21:58:35

Haïti - Social : Wyclef Jean veut s’attaquer à la criminalité en Haïti
Yele Haïti, est un mouvement populaire, fondé en 2005 par le rappeur haïtien Wyclef Jean en vue de sensibiliser le monde à la réalité d'Haïti tout en aidant à transformer le pays par le biais de programmes visant l'éducation, le sports, les arts et l'environnement.

Yele Haïti a déjà levé 9 millions de dollars pour venir en aide à Haïti. Jusqu'à présent, Yele Haïti indique avoir fourni 84.000 repas chauds, plus de 14.000 caisses de conserves et d’aliments emballés, près de 33.000 bouteilles d'eau, près de 2.500 couches, et des milliers d'autres articles pour la survie au jour le jour.

Maintenant, Wyclef Jean veut se concentrer également sur un autre problème qui sévit en Haïti depuis bien avant le tremblement de terre: la criminalité. Il espère récolter des fonds pour contribuer à rétablir la sécurité au pays afin de réduire la violence contre les victimes du tremblement de terre, toutes les formes de violences.

«Haïti est mon pays natal, celui que je connais, la première Nation noire à accéder à l'indépendance en 1804. La plupart des gens ne semblent connaître Haïti que par les statistiques sur la façon dont les choses vont mal là-bas. La majorité des 8 millions d'habitants en Haïti vivent avec moins d’un dollar par jour. Le taux de chômage est proche de 80 pour cent, et plus de la moitié de la population a moins de 21 ans. Haïti est le pays le plus pauvre de l'hémisphère occidental [...] J'ai passé beaucoup de temps à parler avec des gens en Haïti pour tenter de comprendre ce qui se cache derrière ces statistiques [...] j'ai eu des conversations avec des chefs de gangs, j’ai rencontré les agents de police, je me suis assis avec les chefs des milices et l'armée, j'ai parlé avec les haïtiens de toutes conditions sociales. de toutes couleurs, de toutes origines et croyances. De tous ces gens que j'ai entendu une seule chose reste dans ma tête et dans mon cœur - Tout Haïtien aime son pays comme une mère aime son enfant »

Wyclef Jean biographie :
Wyclef Jean est né le 17 octobre 1972 à Croix des Bouquets en Haïti il émigre aux États-Unis à l'âge de dix ans et part vivre à New York dans les lotissements de Brooklyn rejoindre sa famille. C'est là qu'il rencontre Pras Michel qui sera son grand ami d'enfance, tant et si bien qu'ils s'autoproclameront cousins.

Il part poursuivre ses études dans le nord du New Jersey, où il commence la guitare et étudie le jazz à l'école secondaire (high school).

En 1989 Pras Michel et Wyclef Jean ambitionnent d'enregistrer un disque mais ils ne connaissent personne dans le milieu de l'industrie musicale. Mais Pras a une amie d'école, Lisa, dont le père n'est autre que le légendaire et très réputé producteur, musicien et membre fondateur du groupe Kool and the Gang: Ronald Khalis BELL. Pras lui demande de les aider. Ronald Khalis BELL accepte et commence donc à travailler avec eux et à les faire répéter dans un studio du New Jersey. Peu de temps après, Pras présente, à Wyclef Jean et à Ronald Khalis BELL, Lauryn Hill, une amie d'école. Khalis les encourage à former un groupe. Ils créent alors The Translators" (on trouve parfois le terme "The Tranzlator Crew, mais ce nom, attribué a posteriori n'est pas celui sous lequel le groupe se produisait à l'époque) en 1989. En 1994, à la veille de la sortie de leur premier album, les Translators sont contraints de changer de nom, afin d'éviter toutes confusions ou conflits avec un autre groupe du même nom. Ils deviennent alors les Fugees, ils enregistrent en 1994 l'album Blunted On Reality (produit par Ronald Khalis BELL), puis en 1996, The Score.

En 1997, chaque membre des Fugees travaille sur des projets solo et Wyclef sort Wyclef Jean Presents: The Carnival Featuring the Refugee All-Stars. En 2004, il sort son album Welcome to Haiti: Creole 101 avec notamment le titre "Fanm Kreyol" en featuring avec Admiral T et "24 heures à Vivre" en featuring avec la formation Muzion. Il pose également sur l'album Mozaik Kreyol de ce dernier dans le titre "Secret Lover".

Durant l'année 1998 il participe à l'album Chef Aid: The South Park Album.
Il est très engagé pour son pays natal et a créé la Wyclef Jean Foundation. Il a également fondé une organisation du nom de « Yéle Haïti » en 20051. Il a invité Angelina Jolie et Brad Pitt pour fêter l'anniversaire de l'organisation.

En 2006, pour venir en aide aux immigrés latinos aux États-Unis, Wyclef Jean enregistre Nuestro Himno, version espagnole de l'hymne américain The Star-Spangled Banner avec Pitbull, Carlos Ponce, Olga Tañón, Ivy Queen, Andy Andy, Autoridad de la Sierra, Aventura & Rayito, Kalimba, LDA, Tony Sunshine, Patrulla 81, Frank Reyes, Gloria Trevi, Yamayea, N’Klabe, Reik, Kany.

Cette même année il apparait dans le documentaire musical de Michel Gondry : Dave Chappelle's Block Party, dans lequel on voit se reformer son ancien groupe The Fugees sur une scène de Brooklyn, huit ans après leur séparation.
Le 11 juillet 2009, il participe à un unique concert en Europe lors du Festival de Jazz de Montreux en Suisse.

En 2010, suite au tremblement de terre d'Haïti de 2010, Wyclef Jean appelle à la générosité sur son blog et son compte Twitter et participe aux 25 ans de We are the world pour Haïti.

H:/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


neglib
Posté le 11/05/2011 07:22:20
Qu'est-ce qu'un homme? La somme de ses actes bons ou mauvais. Une indication claire: c'est qu'il n'a pas renonce aux actes il eut commis durant son adolescence. Il nous concocte et raconte des balivernes sur un attentat contre sa personne. Je demande la vérite sur cette affaire.
Claudette
Posté le 11/07/2010 23:06:51
Felicitations Wyclef. Avant que Haiti fasse un pas en avant, il faut la securite. Qui va etablir son industrie en haiti, sans securite pour les employeurs et employes. Quand l'insecurite commence, toutes les ambassades conseillent leurs ressortissants de ne pas mettre pied en Haiti, et avec raison. Meme les Haitiens commencent a ralentir leur visite en Haiti. Ils envoient leurs enfants a l'exterieur et Haiti perd une bonne partie de ses citoyens competents. Les politiciens qui instiguent les manifestations pour que la populace puisse profiter pour rentrer chez les gens pour les attaquer, les voler et les tuer, est-ce qu'ils aiment Haiti? Ce sont des PATRIPOCHES qui font tout pour leur propre interet. Ce qu'ils ne comprennent pas est que si Haiti s'enfonce, ils s'enfoncent avec Haiti. Il faut des mesures pour terminer avec les magouilleurs grandmangeurs en Haiti. Il faut qu'on recommence par apprendre aux enfants que "Voler l'Etat, c'est voler" comme nous avions appris avant l'arrivee de Duvalier. J'aimerais savoir combien on paie a ces individus qui font des manifestations pour le retour de Duvalier et de Aristide? Ceux qui connaissaient Duvalier, ce sont des vieux maintenant qui ne peuvent pas participer a ces genres de manifestations> Les supporters de Aristide, ce sont des gens qui ont la nostalgie de la Drogue. Aristide ne ferait jamais rien de bon pour le pays. Il n'a pas de qualite de coeur suffisante pour faire des bonnes actions. Il est un aigri et rancunier
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n