Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Politique : Journée d'orientation pour 25 stagiaires

iciHaïti - Nord-Ouest : 40 millions d’Euros pour lutter contre la faim et la malnutrition

iciHaïti - Bulletin routier : Hausse de 67% des victimes sur nos routes

iciHaïti - Insécurité : Le pédiatre Ernst Paddy abattu, après une tentative d’enlèvement

iciHaïti - Culture : Lauréats du concours de Conception d’Image de Taïwan


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

iciHaïti - Politique : Après environ 178 ans comme section communale, Dichiti devient une commune

Haïti - Énergie : Vers l'installation de 70,000 compteurs prépayé

Haïti - Politique : Le Vietnam appelle les parties à bien se préparer pour les élections

Haïti - Agriculture : Signature de 5 projets de coopérations d’un montant total de 2,15 millions US


+ de nouvelles



Haïti - Santé : Une douzaine d'hôpitaux privés en difficulté
14/05/2010 21:13:21

Alex Larsen, ministre de la santé, a fait savoir que le gouvernement étudie la possibilité d'assister financièrement une douzaine d'hôpitaux en difficulté après s'être transformés en centre hospitaliers publics pendant les 3 mois qui ont suivi le séisme.

« Le Centre de diagnostic et de traitement intégré (CDTI) est un hôpital privé en grande difficulté tout comme plusieurs autres centres hospitaliers privés dont l'Hôpital du Canapé-Vert. « On ne peut pas pas laisser ces problèmes perdurer », a indiqué le ministre Larsen, soulignant que les problèmes de ces hôpitaux viennent en grande partie du fait qu'ils ont été utlisés comme hôpitaux publics après le tremblement de terre.

« Nous leur avons fourni des médicaments et ils ont donné des soins gratuitement, nous envisageons de les aider financièrement et eux vont aider la population en soins médicaux. C'est du donnant/donnant, car on ne peut pas donner l'argent de l'État au privé à n'importe quelles conditions », a souligné Alex Larsen.

Quant aux hôpitaux effondrés au cours du séisme, le ministre a fait savoir que l'État ne peut pas tout faire « On peut seulement étudier comment les responsables de ces hôpitaux peuvent accéder à un crédit à bas taux d'intérêt pour les aider à se remettre sur pied »

B/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n