iciHaïti - Floride : Interception d’un yacht de luxe rempli de migrants haïtiens

iciHaïti - USA : Un avion militaire AC-130 atterri à Port-au-Prince

iciHaïti - FAES : Don d’une génératrice de 375 KVa à l’Hôpital La Paix

iciHaïti - Insécurité : Le terminal Pétrolier de Varreux bloqué

iciHaïti - Politique : Avancée considérable au cours de ce mois d’avril


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : Royal Caribbean annule ses escales en Haïti jusqu'à l’automne

Haïti - ONU : Le point sur les sources d'armes illicites et les flux financiers

Haïti - FLASH : À Genève, Haïti réclame l’aide de l’ONU pour la restitution par le France de la dette de l’indépendance

Haïti - FLASH : «J-1» Installation du CPT et élection du Président-coordonateur


+ de nouvelles



Haïti - Séisme : Mardi 12 janvier 16:43:10 secondes
12/07/2010 13:40:15

Haïti - Séisme : Mardi 12 janvier 16:43:10 secondes
Ce mardi 12 janvier 2010 restera à jamais gravé dans la mémoire collective d’Haïti. Le séisme qui a ravagé une partie du pays fut aussi soudain que violent. Il aura suffit de moins de 60 secondes pour détruire ou blesser des centaines de milliers de familles.

La mort aveugle a emporté pères, mères et enfants sans distinction. Aujourd’hui nous connaissons le lourd bilan : plus de 280,000 morts (222.570 chiffre du gouvernement) près de 400,000 blessés (300.572 chiffre gouvernement), 1,6 millions de personnes sans abri.

Certains verront dans ce 12 juillet le moment de se souvenir, ou oubliant que des millions d’Haïtiens n’ont pas besoin de cette journée pour ce souvenir, cherchant d’avantage à échapper à leurs cauchemars et à se reconstruire. Les décombres sont là, partout comme au premier jour, tels de funeste monuments pour leur rappeler quotidiennement l’horreur de cet instant.

SI ce jour doit être celui du souvenir, qu’il le soit pour la communauté internationale et ses promesses, qu’elle se souviennent qu’au delà des annonces, il y a en Haïti des victimes qui croient ou espère encore que cette aide n’est pas un leurre et que les pays donateurs vont réellement permettre la reconstruction de notre pays. Qu’en Haïti il y a un peuple qui souffre.

Pour le reste, pour le drame, pour les disparus, les orphelins, nos frères et sœurs disparu, pour la souffrance, pour les larmes et les traumatismes aucun mots ne peut être assez fort pour traduire l’apocalypse de ces quelques secondes aucun mot ne permettra jamais le partage de ces instants pour ceux et celles qui ne l’on pas vécu directement.

Certains médias n’hésiteront pas en faire des articles dramatiques pour augmenter la vente de leur média ou leur cote d’écoute, l’équipe d’HaïtiLibre préfère le silence et le recueillement aux mots inutiles et nous invitons en ce 12 juillet, six mois après le séisme, tout nos lecteurs à observer une minute de silence à la mémoire des disparus et de tout ceux qui souffrent en cet instant au pays.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n