Nouveau calendrier scolaire remanié 2022-2023 (Officiel)





iciHaïti - Pillages : Le Ministre de l’Intérieur appel au calme

iciHaïti - Taïwan : Projet de relance économique, 40 femmes formées avec succès

iciHaïti - Petit-Goâve : 2 détenus meurent de faim, 5 autres dans un état grave

iciHaïti - Sécurité : La PNH dégage une nouvelle fois les barricades

iciHaïti - FLASH : Date du concours d’admission de l’ENS reportée


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : La terre a tremblé dans les Nippes

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #918

Haïti - Social : 18,412 haïtiens de retour de la Rép. Dominicaine en 1 mois

Haïti - Politique : Discours du P.M. Henry à la 77ème Session ordinaire de l'Assemblée Générale de l’ONU


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Graves incidents à Martissant
02/08/2012 12:50:06

Haïti - Sécurité : Graves incidents à Martissant
De graves événements se sont produits mardi 31 juillet, dans le quartier de Martissant (au Sud de Port-au-Prince). Dans la matinée de mardi, un gang armé posté en embuscade, a attaqué une patrouille de police, blessant grièvement deux policiers. Dans l’échange de tirs, qui s'en est suivi, entre les forces de l’ordre et ces individus, plusieurs personnes ont été blessées.

Suite à cet incident, des détachements de police sont intervenus dans le quartier, à la recherche des suspects. Les résidents du quartier, accusent les agents de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO) d’avoir conduit une opération de représailles et une véritable chasse à l’homme et d’avoir fait un usage excessif de la force contre la population. Les résidents des quartiers de Takwèt et Ti Bwa rapportent des brutalités policières, des bris de pare-brises, des motos brûlées, au moins un commerce pillé et 5 maisons incendiées...

Cependant, mercredi soir, la police n’avait pas encore réagi officiellement aux allégations de la population sur le comportement violent de ses hommes ni sur les importants dommages, dont ces forces de l’ordre seraient supposément responsables. Une enquête est ouverte afin d’établir la vérité des faits.

Les individus armés, seraient toujours en fuite et activement recherchés.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


majestik
Posté le 03/08/2012 08:48:24
Le chemin pour parvenir à la démocratie est encore long et sinueux... ce que vous qualifiez de bandits de gangs ne sont que le résultat d'une politique et d'une gouvernance obsolète depuis des générations. On récolte toujours ce que l'on a semé... et ce sont toujours les innocents qui paient le plus lourd tribu.
Alexjamaica
Posté le 02/08/2012 21:23:52
Il faut faire tres attention! Si on les dénonce, a l'angélus, ces malfaiteurs sauront qui les a dénoncé d'une façon ou d'une autre. En retour, il faut aller se cacher dans les collines d'Anse-a-veaux avec toute sa famille. On a pas besoin de cet embêtement. Bien entendu, ces malfaiteurs doivent etre exterminés.
Raphy
Posté le 02/08/2012 20:27:48
Humm!@ Fanfan @ ayitidekole -- Le concept d'État de Droit ne veut rien dire pour vous messieurs?
wosniacki
Posté le 02/08/2012 18:06:19
@Ayitidekole, @Fanfan, Je suis entièrement d'accord avec vous, aujourd'hui on peut dire que c'est trop... y en marre des assassins dans ce pays c'est plus que n'importe quoi, ils veulent tous de l'argent facile en tuant de paisibles citoyens (pou dan griyen) je pense qu'il est temps d'en finir avec ces malfrats [modération]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n