Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Grand Sud : Des espaces sûrs pour les femmes et les filles victimes de violences

iciHaïti - Cap-Haïtien : Destination touristique et d’affaires pour la diaspora

iciHaïti - Santiago : L’ex Consul Jacques abandonne ses charges et retourne en Haïti

iciHaïti - Fort-Liberté : Réaménagement du Poste de Transfusion Sanguine

iciHaïti - PNH : Visites aux policiers blessés


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #830

Haïti - AVIS important : La SOGEBANK a perdu un lot de 500 chèques de Direction

Haïti - Concacaf W. : Deuxième match amical de préparation Haïti - Costa Rica

Haïti - FLASH : Arrestation du redoutable Chef du Gang «Baz Pilat»


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Réunion du CEP 70% de présent
16/07/2010 09:42:12

Haïti - Élections : Réunion du CEP 70% de présent
Initialement prévue le 12 juillet, le Conseil Électoral Provisoire (CEP), a lancé officiellement ce 15 juillet le processus des élections législatives et présidentielles prévues pour le 28 novembre prochain. Les élections législatives permettront de renouveler un tiers du Sénat, qui compte 30 membres et l'ensemble de la Chambre des représentants qui en compte 99. Selon le CEP 866 candidats se sont inscrits à la Chambre et 98 au Sénat.

Le président du CEP, Gaillot Dorsinvil a qualifié  cette première rencontre autour du processus électoral, de succès, 70% des partis politiques ont répondu à l’invitation du CEP. Il a dit espérer que les dirigeants absents prendront part aux autres réunions qui seront organisées ultérieurement. Le CEP envisage 3 autres séances de travail avant les élections.

Les leaders  des partis et plateformes dont l’Alternative, Rasamble, Uccade et Plaph tel que prévu ont brillé par leur absence. Les dirigeants de Fanmi Lavalas participaient au moment de la rencontre à une manifstation pour réaffirmer leur attachement au leader de l'organisation, l'ancien président Jean Bertrand Aristide qui vit en exil forcé en Afrique du Sud depuis son départ précipité de la présidence le 29 février 2004 et qui fêtera ce 15 juillet son 57ème anniversaire de naissance et pour réclamer le départ du CEP qui a exclu par deux fois cette organisation politique du processus électoral.

Gaillot Dorsinvil a promis que les remarques et les critiques seront les bienvenues, promettant de prendre en compte les suggestions, réaffirmant sa volonté et celle de son équipe à organiser des élections libres, honnêtes, crédibles et transparentes précisant que sous peu les partis politiques intéressés aux présidentielles seront invités à se manifester.

Le dépôt de candidatures pour les présidentielles doit se faire entre le 1er et le 7 aout, selon le calendrier présenté par le CEP lors de cette séance de travail. L’institution électorale promet de procéder le 19 juillet prochain à l’enregistrement des nouveaux partis politiques pour l’élection présidentielle. Pierre-Louis Opont, le directeur général du CEP à précisé que l’organisation travaille à mettre à jour la liste électorale. Les autorités électorales ont lancé mercredi le processus de recrutement des membres des centres d'opération et de vérification. Les responsables des Bureaux Electoraux Communaux (BEC) sont chargés du processus de recrutement qui prendra fin le 20 juillet 2010.

L'ancien sénateur Clarck Parent  qui a participé aux débats, a indiqué que le processus électoral ne sera jamais transparent, vu la façon dont le CEP a été mis sur pied. Il a rappelé à que son parti briguera différents postes à pourvoir. « Nous reconnaissons participer à un processus vicié à la base et qui n’inspire pas confiance mais nous nous devons d'être là » a dit l’ancien parlementaire qui espère pouvoir tirer son épingle du jeu.

Le budget alloué à l’organisation du premier tour des élections présidentielles et législatives s’élève à 29 millions de dollars américains. 75% du montant non disponible doit être financé par des partenaires internationaux.

M. Dorsainvil a révélé que le gouvernement a déjà décaissé 7 millions de dollars pour la réalisation des prochaines élections. Il s'agit de la contribution de l'Etat haïtien.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n