iciHaïti - Politique : Avancée considérable au cours de ce mois d’avril

iciHaïti - Projet Biodiversité Sud : Deux accords ont été signés

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats partiel 9ème journée

iciHaïti - RD : La question des mineurs haïtiens illégaux dans les rues de Santiago

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Première victoire du Tempête FC (calendrier 9ème journée)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Santé : L’afflux de blessés rend critique les besoins des hôpitaux

Haïti - FLASH : 1,64 million d’haïtiens en insécurité alimentaire aiguë d’urgence

Haïti - FLASH : La République Dominicaine a augmenté ses dépenses militaire de 14%

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Le Président du Sénat, évoque la possibilité de Conseillers provisoires...
21/08/2012 11:52:13

Haïti - Politique : Le Président du Sénat, évoque la possibilité de Conseillers provisoires...
Lundi, Simon Dieuseul Desras, le Président du Sénat a évoqué la possibilité, parmi plusieurs alternatives, que le corps législatif nomme des Conseillers électoraux à titre provisoire, pour siéger au Conseil Électoral Permanent.

Revenant lundi, sur la conférence des Présidents de vendredi dernier, Simon Dieuseul Desras a expliqué « [...] Dans cette Conférence, les sénateurs se sont interrogés sur la crédibilité, l'honnêteté et les personnalités qui représentent le pouvoir Exécutif. La seule personnes qui est connue, c'est Me Josué Pierre Louis, mais les autres personnes, ne sont pas connues du tout. Nous doutons que ce soient des personnes qui président dans le pays, des personnes qui connaissent le pays, des personnes qui savent ce qu'elles vont faire [...] les sénateurs ne peuvent pas dire qui doit être choisi, mais ils ont des doutes sur les personnes choisies.

La deuxième chose, les sénateurs ont fait valoir, que le processus qui a mené aux choix du CSPJ [...] était vicié à la base, c'est un processus qui aurait du être reprit pour au moins donner au processus, plus de crédibilité [...]

Maintenant, moi-même, je pense que ce n'est pas une question de Conseil Électoral Permanent ou Provisoire, la question c'est qui est à l'intérieur du Conseil et quelle crédibilité, quelle honnêteté et quelle garantie il y a sur les personnes qui compose ce Conseil ? Sur cette base, je pense que le Président est le mieux placé pour pouvoir réunir non seulement les Présidents des blocs au niveau de la Chambre des députés, réunir les sénateurs qui contestent la décision qui a été prise, et la classe politique, pour voir si nous pouvons trouver une sortie honorable, qui puisse permettre, que tout le monde soient d'accord, que la loi électorale puisse être voté, pour que le processus ne soit pas contesté [...]

J’ai fais les démarches qu'il faut, pour commencer de façon informelle, à faire savoir au Président, la volonté qui existe chez les Sénateurs pour qu'il y est une rencontre [...] pour trouver une sortie honorable [...] si c’est l'esprit de la Constitution amendée que nous suivons et que nous disons que nous ne voulons pas de Conseil Électoral Permanent, nous ne sommes pas en mesure d'envoyer 3 représentants dans le Conseil Électoral Permanent, et si nous envoyons 3 représentants, ils seront provisoires [...] si c'était moi, je le ferais maintenant. Jusqu'à présent, je n'écarte pas la possibilité d'avoir un Conseil Électoral Permanent, tant que nous nous sommes pas réunis avec le Président, car chacun de nous, avons un intérêt : le pays. Il faut qu'il y ait des élections qui soient faites pour éviter l'instabilité. Quelque soit le nom de ce Conseil Électoral, ce n'est pas un problème pour nous [...] il faut que des élections soient faites, il n'y a pas de doute... [...] elles doivent être faites sans conflit à la base, sans contestation [...] nous sommes prêt à sacrifier toutes les choses, sauf le pays. [...] »


La solution évoquée par le Président du Sénat a provoqué de vive réactions d’opposition.

Après les déclaration vendredi du Sénateur Moïse qui avait dénoncé un supposé accord entre les Présidents des deux Chambres qui « sur la base d’un deal politique et économique avec le Président de la République, » se préparaient à désigner prochainement, 3 représentants provisoires, avait qualifié cette démarche de « complot contre la population et la démocratie. »

Le Député Poly Faustin, Vive-Président de la Chambre basse, estime peu probable que le Parlement soit représenté par des membres provisoires « ce serait un mauvais précédant si des membres provisoires, représentaient le pouvoir Législatif au Conseil Électoral Permanent... »

Le député Acluche Louis-Jeune [OPL] qui s’oppose à cette solution, juge inimaginable ce scénario et dit douter que les Présidents des deux chambres pensent réellement, à faire un tel choix.

Par ailleurs une rumeur laisse entendre que Me Josué Pierre-Louis, pourrait être nommé Président du nouveau CEP. Jean Renel Sanon, le Ministre de la Justice a qualifiées cette information de non fondée. Toutefois il a reconnu « Ça pourrait arriver, mais ce n’est pas une vérité absolue. Me Josué Pierre-Louis a une chance sur 6, ou encore a une chance sur 9 de diriger le Conseil Électoral Permanent » ajoutant que c’était également le cas des autres conseillers....

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-6420-haiti-politique-le-senateur-moise-denonce-un-complot-contre-la-population-et-la-democratie.html

HL/ SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


nouchka
Posté le 22/08/2012 10:52:33
S'il vous plaît les gens et moi même voudrions savoir : est-ce que ce sont des gens connus politiquement qui doivent siéger au CEP ? Ce n'est pas parce que les nommés n'ont pas un passé, que cela veux dire qu'il ne sont pas capable. Nos enfants font de grandes études mais si on ne leurs donnent pas leurs chances de faire valoir leurs connaissances en voulant rien que des gens qui ont de l'expérience à quoi bon! Quelque soit le domaine, il faut donner la chance à du sang neuf, ces gens peuvent vous étonner puisse qu'il vont travailler pour leurs pays parce que comme c'est partie, on n'est pas sortie de l'auberge. je vous en prie, arrêtez de jouer à la loi du plus fort pour le bien du peuple, qui est en attente prenez vos responsabilités ou on vous demandera des comptes merci.
Guy
Posté le 21/08/2012 19:48:10
Ah ah! La Constitution amendée est une broyeuse, elle commence a réduire en cendre d'abord les manoeuvriers. Comme rien ne se perd, rien ne se crée tout n'est que transformation, la matière qui en résultera donnera naissance a des hommes plus stables au Parlement. Nous savons déjà que les criseurs arriveront a ce carrefour, ils sont sans repère.
kavitchi
Posté le 21/08/2012 19:46:23
Mes amis Rappelez vous ce que Desras avait prophétisé dans un discours en Janvier. il voyait une grande crise politique a venir et depuis ce jour la nou we kriz sou kriz kriz apre kriz nan peyi a.
Wosniacki
Posté le 21/08/2012 16:22:54
J'aimerais savoir pourquoi provisoire,comme si en Haïti n'a pas le droit d'avoir des institutions dans la durée, je pense, toutefois qu'il n'existe pas d'hommes capables au sein de ce Parlement pour prendre part à la formation de cette institution permanente, il y a de quoi a dire, que ce Parlement doit être caduque tout simplement, ce sont des gens qui n'ont aucune vision de l'avenir, ces soi-disant politiciens pour la plupart sont sans aucune expérience politico-administrative, c'est la raison pour laquelle aujourd'hui la sortie de ce bassin d'incompréhension, est très difficile.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n