iciHaïti - FIFA : Nos Grenadiers avancent de 4 places au classement mondial

iciHaïti - Agriculture : Message du Ministre de l’agriculture Vernet Joseph

iciHaïti - Football : Nérilia Mondésir va quitter la France pour les USA

iciHaïti - CERMICOL : Situation critique au centre de Réinsertion des Mineurs

iciHaïti - Politique : Le Canada sanctionne 3 chefs de gangs haïtiens


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Des Kenyans déjà secrètement en Haïti, premier contingent attendu le 25 juin 2024

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Séance de travail au MJSAC avec les syndicats du Ministère

Haïti - Politique : Le Premier Ministre Conille a présidé une importante réunion sur la sécurité

Haïti - FLASH : Le P.M. annonce des mesures pour avoir des résultats concrets pour la population (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Distribution de cabris aux petits paysans
15/09/2012 13:21:09

Haïti - Agriculture : Distribution de cabris aux petits paysans
Jeudi, dans le cadre du programme « Aba Grangou » le Ministère de l'Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) a réuni les principales autorités locales, les organisations paysannes, la protection civile et des représentants d’ONG du Nord-Ouest, pour lancer un programme de génération de revenus par la distribution de cabris aux petits paysans.

Au cours de cette réunion, animée par le Dr Michel Chancy, le Secrétaire d'État à la Production animale, un Comité départemental pour le projet a été constitué. Ce comité comprend des représentants du MARNDR, de la Délégation départementale du Nord’Ouest, du Fonds d’Assistance Économique et Sociale (FAES), des représentants d’ADEMA et de GRAF, deux ONG ayant réalisé de grands programmes de distribution de cabris dans la région. Sont également représentées, l'association des agents vétérinaires INTERVET, l'association des maires et des Casecs et l'organisation paysanne Tèt Kole.

Chacune des communes concernées par le projet aura à monter ou à renforcer, un Comité de protection du bétail, car c'est au niveau communal, que l'identification des bénéficiaires, l'achat et la distribution se feront.

Les bénéficiaires suivront trois jours de formation en techniques d’élevage respectueuses de l'environnement et devront contribuer en remettant, après la reproduction, des cabris à une deuxième génération de bénéficiaires dans le but de perpétuer le programme.

1000 cabris seront achetés et distribués à un premier groupe de 500 bénéficiaires, dans le Nord-Ouest et le programme s'étendra sous peu à tout le pays.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Diane
Posté le 11/01/2013 10:05:02
Bravo ! Belle initiative car vous appliquez le proverbe qui dit : si un homme a faim ne lui donner pas un poisson mais donner lui une canne a pêche et apprenez lui a pêcher. Très beau projet et surtout géré par des femmes qui je suis sûre feront le travail de la bonne facon et protégerons leur bétail, pour pouvoir nourrir leurs enfants. et ce processus pourrais s'appliquer aussi en donnant un lopin de terre et des semences pour qu'elles puissent ce nourrir et nourrir leur famille et aussi vendre le surplus de marchandises pour les achats autres, former une association de femmes avec une femme de tête comme gestionnaire, cela pourrait montrer au peuple haitien qu'ils sont capable de tout avec peu d'aide ce peuple est tellement capable, moi j'y crois seulement un petit coup de pouce de départ.
vildor
Posté le 27/10/2012 17:26:14
C´est bien. Nap avanse. Bon travay!
Genesis
Posté le 16/09/2012 18:24:55
C'est mieux que des motos, alors nous disons bon travail aux membres du ministere de l'agriculture. Du courage mes frères et sœurs.
Maxime
Posté le 16/09/2012 14:48:23
Bonne initiative mais mauvaise application. Deux cabrits par paysan sont insuffisants. Il faudra des mois avant de voir les effets d'une telle disposition. Les paysans affamés consommeront ces cabrits s'il n'y a pas d'autres mesures d'accompagnement pour les supporter. Le gouvernement pourrait au moins donner 3 ou 4 cabrits constitué d'un bouc et de 2 ou 3 chèvres par paysan pour des résultats probants.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n