iciHaïti - Taïwan : Renforcement de la coopération dans les infrastructures et l'énergie

iciHaïti - Politique : La Ministre Suzan aux côtés des «Madan Sara»

iciHaïti - Séjour conditionnel : 205,026 haïtiens ont déjà été approuvés

iciHaïti - Insécurité : Assassinat de l’ancien gardien de but du Don Bosco

iciHaïti - FLASH : Nouvelles dates de rendez-vous (Visa pour le Brésil)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Formation : 300 jeunes mobilisés pour la Paix sociale et la Sécurité

Haïti - Coopération : Taiwan pourrait faire don de davantage de fournitures à Haïti

Haïti - Sécurité : Communes et localités concernées par l’État d’urgence (liste)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Reconstruction : Haïti retrouve sa souveraineté dans la gestion de l'aide
27/11/2012 09:43:06

Haïti - Reconstruction : Haïti retrouve sa souveraineté dans la gestion de l'aide
Le Président Michel Martelly, accompagné du Premier Ministre, Laurent Lamothe, a procédé, lundi 26 Novembre, en présence entre autres : d’officiels haïtiens, de représentants des pays amis d’Haïti et d’agences internationales intervenant dans le pays, au lancement du Cadre de coordination de l'Aide Externe au Développement (CAED), qui se veut un mécanisme de concertation permanent et régulier [qui remplace la CIRH], entre le Gouvernement haïtien et tous ses partenaires.

Proposé par le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe, le CAED, qui s’articule autour de trois niveaux (stratégique, sectoriel et territorial), se fixe pour objectif général, la mise sur pied des modes de fonctionnement permettant à l’aide externe d’appuyer les priorités de développement économique et social d’Haïti à travers :

  • Le leadership responsable du Gouvernement et l’engagement politique des bailleurs à le supporter pour une meilleure coordination de l’aide externe ;
  • L’adhésion des partenaires techniques et financiers aux objectifs stratégiques de développement et programmes ou projets d’investissement du Gouvernement ;
  • Le renforcement des capacités institutionnelles de gestion du développement du pays, et la coordination entre tous les acteurs concernés.

« Ce cadre de coopération est très ambitieux et je m’en félicite. Il peut apparaître complexe et peut-être trop lourd à porter. Personnellement, je suis convaincu qu’il a le format adéquat et qu’il est conforme à nos ambitions élevées, mais je veux aussi penser que nous saurons tous ensemble l’adapter si nécessaire à nos besoins réciproques, dans un processus continu d’évaluation de ses performances », a déclaré le Chef de l’Etat.

Le Président Martelly en a profité pour féliciter tous les acteurs et partenaires de la coopération internationale qui accompagnent son Administration sur les chantiers de la reconstruction et du développement d’Haïti. Il a aussi souligné le rôle essentiel des élus locaux, de la société civile, des collectivités locales et du secteur privé dans l’émergence de notre économie et l’avènement d’une société plus égalitaire et plus juste.

Le Président de la République a toutefois souligné que le bilan de l’aide considérable apportée à Haïti depuis tant d’années par les partenaires internationaux, les États amis, les grandes organisations non gouvernementales demeure jusqu’ici insatisfaisant. « Nous en portons tous la responsabilité alors que les phénomènes liés à l’extrême pauvreté et à la vulnérabilité d’une majorité de nos concitoyens nous interpellent et nous imposent un sursaut qualitatif d’efficacité et de performance. »

Soulignant que l’Administration Martelly-Lamothe, est de plus en plus déterminée quant à sa volonté politique de diminuer progressivement sa dépendance par rapport à l’aide pour gérer son développement, de façon cohérente et autonome. D’importantes mesures, concernant l’appropriation, l’alignement, l’harmonisation et la responsabilité humaine, seront adoptées afin d’assurer une bonne gouvernance de l’aide en Haïti.

Le Premier Ministre a expliqué « c'est un effort de plus de 9 mois de coordination avec les bailleurs, c'est un effort également que le gouvernement haïtien fait à travers le Ministère de la Planification pour être capable d'arriver à avoir, un mécanisme qui prend en compte les souci de tous, [...] qui redonne à Haïti sa souveraineté dans la gestion de l'aide et surtout des priorités [...] aujourd'hui nous présentons le plan stratégique d'Haïti, qui est un plan d'ensemble de développement dans les 10 départements et quels sont les priorités de ces départements [...] avec ce plan, nous avons maintenant, les mécanismes qui disent à tous les bailleurs de fonds, comment donner l’assistance, et quelles sont les priorités qui seront prisent en compte.

Ceci va permettre au Gouvernement de mieux faire son travail, par exemple si nous avons besoin de 10 écoles, le document dira où nous avons besoin de ces écoles, pour ne pas avoir 10 écoles dans un seul département et que les autres départements n'aient pas d'écoles.

[...] Le principe, c'est de mettre les priorités d'abord, basé sur un document conceptuel, un plan bien conçu, et ce plan, tous les bailleurs l'on et c'est comme ça, que nous allons gérer l'aide externe.

Ce processus remplace celui de la Commission Intérimaire pour la reconstruction d'Haïti (CIRH), qui avait était co-présidé par le Président Clinton avec le Premier Ministre Haïtien, avec ce nouveau processus, c’est le Gouvernement d'Haïti qui prend le leadership unique, dans la question de l'aide internationale [...]

Nous allons créer un site internet, où tous les bailleurs vont être sur le site, avec toutes les informations, comme ça, il y aura une extrême transparence, et le suivi pourra être fait à partir de ce site. [...]

Ce cadre est élaboré par le Ministère de la Planification avec la participation de la Communauté Internationale, nous voulions avoir un processus d'intégration et nous l'avons fait ensemble, pour que tout le monde soit à l'aise dans ce cadre. Ce n'est pas une super structure que nous créons indépendamment du Gouvernement, c'est une structure liée au Ministère de la Planification, qui va définir les nouvelles règles du jeu [...] »




« L'objectif est qu'Haïti devienne un pays émergent en 2030... Le pays a donc besoin de moyens financiers pour son développement », a indiqué le Premier Ministre qui a félicité les acteurs qui ont contribué à l'aboutissement du CAED.

« L’harmonisation des efforts qui découlera de l’application de ce cadre contribuera très certainement à donner à la politique de progrès et de développement que je suis en train d’implanter son maximum d’efficacité, nous permettant d’émerger enfin du sous-développement et de donner sa chance à chacun de nos enfants. Ce jour-là, nous fêterons ensemble, car cette réussite sera tout autant la nôtre, que celle de nos amis et partenaires », reste convaincu le Président Martelly.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-7249-haiti-economie-lancement-officiel-du-cadre-de-coordination-de-l-aide-externe-au-developpement.html

HL/ SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


mamer
Posté le 27/11/2012 10:54:13
Arrêtez de plaisanter! On a vite oublié que les bailleurs imposent toujours les conditions de financement quand il s'agit de collecter des fonds d'assistance. Cette structure est créée juste pour jetter de la poudre aux yeux... mais bon on comprend l'enjeu.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n