Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Politique : Journée internationale des personnes handicapées (déclaration)

iciHaïti - Politique : Les jeunes handicapés sportifs

iciHaïti - Musique : Prix Découvertes RFI 2021, un haïtien finaliste

iciHaïti - Culture : Festival International de Littérature Créole

iciHaïti - Diaspora : Plan d’actions du MHAVE pour le prochain trimestre


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #624

Haïti - USA : Une loi déposée au Congrès pour le renouvellement des programmes HOPE/HELP

Haïti - Rép. Dominicaine : Malgré les protestations, les expulsions de femmes enceintes se poursuivent

Haïti - BID : Don de 60 millions US pour améliorer la productivité agricole des ménages ruraux


+ de nouvelles



Haïti - Social : Violente manifestation, 1 blessé par balle
28/07/2010 20:09:37

Haïti - Social : Violente manifestation, 1 blessé par balle
Au moins une personne a été blessée par balle ce mercredi alors que se déroulait à Port-au-Prince une violente  manifestation organisée à l’initiative de la plateforme de l’opposition pour exiger une fois encore le départ des conseillers électoraux et du chef de l’Etat.

D’après des témoins, le tireur se trouvait à bord d'un véhicule immatriculé «Service de l'Etat», lorsqu'il a ouvert le feu sur les manifestants, blessant l'un d'entre eux, Jean-Claude Dorélus, sous les yeux des journalistes. Des policiers présents sur les lieux se sont emparés de l'arme mais ont laissé s'enfuir le tireur...

L'incident s'est produit alors que des manifestant lançaient des pierres, brisant les pare brises de plusieurs véhicules sur fond de barricades de pneus enflammés. À hauteur de l’avenue Lamartinière (Bois-Verna), les forces de l’ordre ont du utiliser les gaz lacrymogène pour disperser les manifestants, ceux-ci ont affirmé que les manifestations ne cesseront qu’avec le départ du président Préval et de l’équipe actuelle du Conseil Electoral Provisoire (CEP) accusé de partialité.

Au cours de la protestation un candidat de la plate-forme Alternative a été arrêté pour agression contre la police.
 
Serge Gilles, l’un des leaders de la plateforme Alternative, qui participait à la manifestation s'est  dit confiant que les citoyens qui manifestent régulièrement tant à Port-au-Prince que dans les villes de province contre le gouvernement, obtiendront tôt au tard gain de cause.

Pour sa part, Rosny Smart, l’ancien premier ministre a affirmé que chaque citoyen a le droit de manifester pour dénoncer la mise sous tutelle d’Haïti et la présence de soldats étrangers sur le sol haïtien. Indiquant que les manifestations vont s’intensifier en vue de forcer le président Préval ainsi que le CEP à plier bagages.
 
De son coté l’initiateur du Groupe 77, Me André Michel, a dénoncé l’attitude du chef de l’État qui, a-t-il dit, « s'obstine à poursuivre un processus électoral décrié par d'importants secteurs de la société civile et de la classe politique et qui ne peut conduire que vers l'abîme ».

Dans d'autres provinces, Hinche (centre), Saint-Marc (Artibonite, Nord) et Les Cayes (sud) des centaines de partisans de l'opposition ont pris part à des manifestations similaires.
 
HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n