Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - AVIS : Cours de «Photographie critique» en ligne, inscriptions ouvertes

iciHaïti - FLASH : Premier Salon de la transparence et de l’intégrité

iciHaïti - Sécurité : 2 passeurs de drogue (mules) arrêtés à l’Aéroport International

iciHaïti - GARR : 819 femmes dont 169 enceintes et 117 fillettes rapatriées de RD en novembre

iciHaïti - Hebdo-Route : 33 accidents et au moins 85 victimes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #628

Haïti - Agriculture : Lancement du projet pour la Résilience et l’Avancement du Secteur Agricole d’Haïti

Haïti - Justice : Assassinat du Président, Message de Martine Moïse (Vidéo)

Haïti - FLASH : Les prix des carburants vont exploser à la pompe (officiel)


+ de nouvelles



Haïti - Social : La stabilité du pays par le chaos?
29/07/2010 09:57:39

Haïti - Social : La stabilité du pays par le chaos?
Les secteurs politiques opposés au pouvoir en place, regroupés au sein des « forces politiques, territoriales et sociales » ont appelé au maintien de la mobilisation en vue de forcer le gouvernement et les membres du Conseil Electoral provisoire (CEP) actuel à démissionner.
 
Evans Paul, membre de la plateforme de l’opposition, selon qui « le départ du président Préval, de son équipe et du CEP doivent être une réalité pour que les conditions puissent être réunies en vue de l’organisation de bonnes élections dans le pays » a demandé à la population de continuer à résister en participant aux manifestations contre le CEP et le gouvernement et a ne pas participer aux élections du 28 novembre.

Dans une déclaration conjointe des forces politiques, territoriales et sociales lue par la sénatrice Edmonde Supplice Bauzile, la plateforme de l’opposition a réaffirmé sa volonté de continuer la mobilisation jusqu’au départ de l'équipe gouvernementale et du CEP «l’administration Préval/Bellerive s’est engagée dans une démarche non démocratique et non transparente qui ne peut qu’être préjudiciable pour le pays [...] Les forces politiques, territoriales et sociales appellent de ce fait à un front commun contre le pouvoir afin d’engager le pays sur la voie de la stabilité et du développement » annonçant qu’un sommet politique se tiendra les 22 et 23 aout prochain, à l’initiative des forces politiques, territoriales et sociales dont les conclusions vont permettre d’offrir au peuple haïtien une alternative politique et un projet haïtien de refondation nationale, a indiqué Edmonde S. Bauzile.

[NdHL] « Les forces politiques, territoriales et sociales appellent de ce fait à un front commun contre le pouvoir afin d’engager le pays sur la voie de la stabilité » faire une telle déclaration alors que les manifestations, à l’appel de cette même plateforme, se multiplient et que le désordre et l’instabilité social ne fait que se renforcer est pour le moins paradoxale. Il faut donc passer par le chaos et la désobéissance civile pour installer la stabilité dans le pays? Il faut dire que l’opposition nous avait habitué à ce genre de déclaration, récemment elle appelait à des manifestation massives qu’elle qualifiait d’espace de dialogue... Attendons de voir le projet de l'opposition en espérant que ce sommet ne se tiendra pas dans la rue...

PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n