iciHaïti - Fondation Digicel : Remise des Prix aux 4 gagnants du concours de poésie

iciHaïti - Social : Intervention d’Haïti aux Rencontres Internationales de la Femme (RIF 2023)

iciHaïti - Sécurité : 3 bandits arrêtés à Thomonde (Dépt. Centre)

iciHaïti - Humanitaire : Terrassa vient en aide à plus de 5,000 jeunes haïtiens vulnérables

iciHaïti - Économie : Fin d’une mission du secteur privé haïtien en Republique Dominicaine


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Choléra : Bulletin quotidien #139

Haïti - Mexique : Signature d’un accord de coopération dans des activités de formation scientifique et technique

Haïti - FLASH : Service en ligne disponible de demande de CIN et de passeport (Vidéo P.M.)

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Politique : La sécurité régionale, priorité à l'agenda des leaders de la Caricom
18/02/2013 07:33:14

Haïti - Politique : La sécurité régionale, priorité à l'agenda des leaders de la Caricom
La criminalité et la sécurité régionale, seront les principaux points examinés par les Chefs de gouvernement de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), lors de leur rencontre à Port-au-Prince, pour leur 24e réunion intersessions les lundi 18 et mardi 19 Février.

Au moins 9 Chefs de gouvernement rejoindront le Président du CARICOM, son Excellence Michel Martelly, le Président d'Haïti à l'Hôtel Karibe Convention Center. Les 15 États membres et trois des cinq membres associés seront représentés.

Les dirigeants vont également se pencher sur la réforme de la Communauté, en mettant l'accent sur les progrès, le développement d'un plan stratégique pour la Communauté et les processus de changement en cours au Secrétariat de la CARICOM. La stabilité financière et la dernière situation à l'égard de la résolution des obligations, découlant de l'effondrement de Colonial Life Insurance Company (CLICO) et de la British American Insurance Company (BAICO) seront pris en compte.

Les questions relatives aux transports dans la région seront également à l'ordre du jour tel que la question de la circulation des personnes au sein de la Communauté et l'amélioration de la sécurité alimentaire.



Les dirigeants recevront une mise à jour sur les préparatifs de la Région pour la mise en œuvre de la « United States Foreign Account Tax Compliance Act » (FATCA), qui a des implications pour le secteur financier de la Communauté en particulier. Ils obtiendront également les dernières informations sur les plans du Suriname pour accueillir la 11e édition du Festival des arts des Caraïbes (CARIFESTA XI) du 16 au 25 août.

Le Président Martelly sera le conférencier principal lors de l'ouverture de cette 24ème réunion des Chefs de gouvernement de la Communauté des Caraïbes. Le Président sortant, l'honorable Kenny D. Anthony, Premier Ministre de Sainte-Lucie et l'Ambassadeur Irwin Larocque, Secrétaire général de la CARICOM feront également des déclarations à l’ouverture de ce Sommet.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-7894-haiti-politique-les-delegations-de-la-caricom-arrivent-en-haiti.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


tetechargee
Posté le 18/02/2013 21:35:53
@fredo -- Nous devons faire attention lorsque nous commentons la légalité d'actions de gouvernements ou d'institutions. Pourriez-vous être plus précis sur ces lois et les violations perpétrées? Si ces pays ont des lois restrictives vis-à-vis des ressortissants haitiens et qu'ils les appliquent ils ne violent aucune loi. Dans son discours d'ouverture notre Président a mentionné entre autres le problème de la circulation des personnes à l'intérieur de la CARICOM. J'espère que lors des réunions de travail il sera approfondi dans l'intérêt de tous les pays y compris le nôtre.
fredo
Posté le 18/02/2013 17:29:56
Je demande au président Martelly de prendre en compte de tous les Haitiens qui arrivent dans les pays qui font partie de la CARICOM c'est à dire qu'il n'est pas possible de voir comment, parmi ces états qui se disent pret à coopérer avec Haiti alors qu'ils violent la loi tous les jours vis à vis des haitiens qui arrivent dans leurs pays. [hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n