iciHaïti - Télévision : Le CONATEL accorde une licence d'Exploitation IPTV à la NATCOM

iciHaïti - Championnat de D1 (2024-2025) : Composition des 3 Groupes

iciHaïti - Nécrologie : Note de Sympathie de la FIFA

iciHaïti - AMH : Vague d'enlèvements de médecins en Haïti

iciHaïti - Securité : Les activités diplomatiques des Bahamas vont reprendre en Haïti


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Social : Augmentation des violences sexuelles à l’égard des femmes et des filles

Haïti - CONATEL : Renouvellement de la Licence de Starlink

Haïti - FLASH : Le Gouvernement décrète l'état d’urgence, début des opérations (vidéo P.M. adresse à la Nation)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Social : 323 boat people rapatriés
02/08/2010 19:11:37

Haïti - Social : 323 boat people rapatriés
« La Garde côtière américaine a rapatrié 323 migrants haïtiens ce lundi après les avoir intercepté à bord de deux voiliers dans les eaux des Bahamas, au nord-ouest de la côte nord d'Haïti » à expliqué un officier de la Garde côtière américaine.

Le «Coast Gard Cutter Legare» a intercepté vendredi dernier, un voilier de 12 mètres dangereusement surchargé qui transportait à son bord 164 migrants haïtiens à environ 13 km au sud de Great Inagua, Bahamas. Deux jours plus tard, le même bateau de la garde côtière à intercepté un second voilier qui transportait à son bord 159 haïtiens à environ 53 km à l'ouest de de Great Inagua.

C’est la plus grande interception de migrants réalisée depuis le séisme du 12 janvier dernier. Depuis janvier dernier, les tentatives faites par des haïtiens pour tenter de rejoindre illégalement le territoire américain se faisaient plutôt rare, sans doute la présence pendant plusieurs mois, des navires de guerre et des hélicoptères, venu secourir les sinistrés du séisme, décourageaient les plus aventureux. Mais depuis le départ de ces navires, plusieurs interceptions semblent indiquer que nous pourrions assister à une nouvelle vague de migrants de plus grande envergure.

« La Garde côtière continue de surveiller l’océan, tant sur mer que par avion, afin de dissuader la migration illégale et venir au secours de ceux qui seraient tenté de prendre ce risque dangereux » à fait savoir le capitaine Steven Banks Chef d'exécution au 7ème Coast Guard District.

La misère, l’augmentation des actes de banditisme, kidnappings, assassinats et autres violences, l’insécurité croissante et le désordre social à l’approche des élections peuvent être autant de raison qui pousse des familles entières à tenter ces dangereux voyages ou les risques entre les mains des passeurs sont parfois pire que ceux de la mer.

S/ HaïtiLibre


Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n