iciHaïti - Installation : Mme Devalis Octavius Ministre de la jeunesse et des sports

iciHaïti - Diaspora : Le 275e de Port-au-Prince, célébré à Paris

iciHaïti - Politique : Nouveau Ministre des Travaux Publics. (Discours, vidéo)

iciHaïti - Environnement : Importamte réunion du CPT sur la réponse à la saison des ouragans

iciHaïti - Agriculture : Urgence de reprendre les exportations de mangues vers les USA


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - AVIS : Mise en exploitation des rapports de vérification physique des marchandises importées

Haïti - Justice : L’ULCC membre du Réseau mondial GlobE anti-corruption

Haïti - FLASH : 2 importantes nominations à la Primature

Haïti - FLASH : Frantz Elbé DG de la PNH révoqué, remplacé par un ex DG révoqué !


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Une deuxième Ministre démissionne...
11/04/2013 18:25:07

Haïti - Politique : Une deuxième Ministre démissionne...
Dernière heure : Léger remaniement ministériel
https://www.haitilibre.com/article-8321-haiti-politique-leger-remaniement-ministeriel.html

Deux jours après la démission de Marie-Carmelle Jean-Marie, la Ministre de l’Économie et des finances, le Gouvernement Martelly-Lamothe perd un second, Ministre femme avec la démission ce jeudi de Régine Godefroy, la Ministre de la Communication [installée dans sa fonction le 24 janvier 2013]

Dans sa lettre adressée au Premier Ministre, Laurent Lamothe, Régine Godefroy explique que « Dans un environnement de conflit d’ingérence continu et néfaste pour l’institution, j’ai combattu l’adversité interne et externe pour définir une vision claire, fixer des objectifs précis et redresser l’administration dans le seul but de créer une cohésion et une harmonie dans la diffusion de l’action gouvernementale [...] compte tenu du chevauchement évident des actions et de l’adversité à créer cette cohésion dans la promotion de l’action gouvernementale, je suis dans l’incapacité d’exercer mon devoir avec rigueur, honneur et intégrité ».

Lettre de démission de Régine Godefroy :

« [...]

Monsieur le Premier Ministre,

Mon parcours dans le secteur a été pour moi l’opportunité de servir mon pays et mettre au service de l’Etat haïtien, les capacités professionnelles que j’ai accumulées au prix fort durant plusieurs années dans le secteur privé, et la maitrise du terrain, que j’ai acquis après de longues années de travail en Haïti. Ayant eue l’opportunité de gérer une institution [NdHL : OPH) reçue dans un état de délabrement total et remis sur pied dans son intégralité en peu de temps, a été accompli dans un esprit d’abnégation de soi, faisant montre de sacrifices personnels et professionnels ardus.

Ce même sentiment d’appartenance à la cause haïtienne, à mon patriotisme aigüe et à mon désir ardent de participer au redressement institutionnel, au changement de l’image gouvernementale et au plein succès de l’équipe, m’a poussé à accepter le poste de Ministre de la Communication. Avec l’héritage d’une institution jeune dans sa constitution mais ancienne dans ses tumultes, ses controverses et sa quête d’identité, j’ai su pendant les trois derniers mois assainir les finances d’une institution quasiment sans budget, pillée du minimum de ressources mises à disposition, une multiplicité d’employés sans fonction et sans qualification, qui d’eux-mêmes ont tentés de dénaturer la mission du Ministère. Dans un environnement de conflit d’ingérence continu et néfaste pour l’institution, j’ai combattu l’adversité interne et externe pour définir une vision claire, fixer des objectifs précis et redresser l’administration dans le seul but de créer une cohésion et une harmonie dans la diffusion de l’action gouvernementale. Sans aucune intention d’empiéter sur les appropriations et intérêts des autres, j’ai mené une lutte sans relâche pour montrer le bien fondé de mes démarches, la nécessité de cesser les duplicatas et la capacité du Ministère à accomplir pleinement une mission dont l’impact se ferait ressentir bien au-delà de mon temps de service.

Avec la satisfaction de constater, qu’à partir du plaidoyer exercé auprès de mes collègues pour donner au Ministère de la Communication l’opportunité d’exercer pleinement sa mission, un nouveau souffle de dynamisme communicationnel s’est installé et l’engouement de tous pour communiquer est palpable, j’estime malgré tout avoir accompli une humble mission, dans le court temps qui m’a été alloué. Mais, compte tenu du chevauchement évident des actions et de l’adversité à créer cette cohésion dans la promotion de l’action gouvernementale, je suis dans l’incapacité d’exercer mon devoir avec rigueur, honneur et intégrité, je me trouve donc dans l’obligation de vous soumettre ma démission, effectif immédiatement.

Ayant toujours été au service de mon peuple et de mon pays, je vous renouvelle ma collaboration continue et profite de l’occasion pour vous présenter Monsieur le Premier Ministre mes salutations patriotiques. »


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-8311-haiti-politique-la-ministre-de-l-economie-et-des-finances-demissionne-lettre.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


rey
Posté le 13/04/2013 08:37:43
Quelque chose ne marche pas bien au sein de ce Gouvernement. Je pense que M. le Premier Ministre Laurent Lamothe, doit prendre ses responsabilités pour fixer les problèmes qui existent en ce moment même dans son administration. Le Premier Ministre doit écouter les demandes des ministres et spécialement les ministres féminins, qui jouent des rôles importants dans cette administration. Le Premier Ministre doit savoir qu'il ne peut pas toujours être le gagnant de ce jeu. La courtoisie et le dialogue sont cruciaux. Je trouve que le Premier Ministre accepte trop facilement les résignations de ses deux ministres féminins. Remplacer ces deux femmes par des ministres masculins ne sera pas une bonne idée, le rôle des femmes haitiennes au sein du Gouvernement Martelly est une chose extraordinaire aux yeux du monde entier. S'il vous plait, tenez notre drapeau haut avec les femmes haïtiennes, donnez leurs ce qu'elles mérites.
ticocote
Posté le 12/04/2013 10:36:36
@Clarté, Wow! vous avez parlé d'or. Vous avez touché la plaie directement, contrairement à certains qui cherchent a tourner autour du pot. N'importe qui, qui essaie d'éliminer la corruption dans l'Administration publique ou même dans l'État en Haiti est passible de tout. Ils veulent maintenir le status quo a tout prix, ce qui explique tous les problemes que confrontent le Gouvernement Martelly-Lamothe. Tout ce que je sais, c'est que Dieu a toujours le dernier mot. Let's wait and see!
Eagleview
Posté le 12/04/2013 10:08:31
@ Curieux - Vous l'avez curieusement bien dit. Ce gouvernement demande des résultats concrets et tangibles. Si un Ministre ne peut en donner alors il/elle doit démissionner. J'aimerais que le même sort soit possible pour les parlementaires. Dommage la Constitition leur a donné trop de pouvoir.
camirefr
Posté le 12/04/2013 09:39:48
Pourquoi le président ne réagit-il pas? Il me semble que dans n'importe quel pays, même les plus fermés comme la Chine, le président réagit lors d'événements majeurs secouant un gouvernement.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n