Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Politique : Journée d'orientation pour 25 stagiaires

iciHaïti - Nord-Ouest : 40 millions d’Euros pour lutter contre la faim et la malnutrition

iciHaïti - Bulletin routier : Hausse de 67% des victimes sur nos routes

iciHaïti - Insécurité : Le pédiatre Ernst Paddy abattu, après une tentative d’enlèvement

iciHaïti - Culture : Lauréats du concours de Conception d’Image de Taïwan


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

iciHaïti - Politique : Après environ 178 ans comme section communale, Dichiti devient une commune

Haïti - Énergie : Vers l'installation de 70,000 compteurs prépayé

Haïti - Politique : Le Vietnam appelle les parties à bien se préparer pour les élections

Haïti - Agriculture : Signature de 5 projets de coopérations d’un montant total de 2,15 millions US


+ de nouvelles



Haïti - Reconstruction : Retour à la maison pour 100,000 familles?
04/08/2010 11:16:23

Haïti - Reconstruction : Retour à la maison pour 100,000 familles?
Plus de 100 000 familles vont pouvoir rester dans leur maison ou quitter leur abri de fortune pour y retourner, selon les résultats de l'évaluation des bâtiments menée par des experts haïtiens avec le soutien technique et financier de la Banque mondiale.

Au cours des derniers mois, une équipe de 280 ingénieurs, spécialement formés à cette fin, ont inspecté 200 000 bâtiments sinistrés. Près de la moitié ont été jugés sûrs et habitables avec quelques réparations superficielles seulement ; 28 % ont été jugés sûrs sous réserve de réparations, tandis que 24 % sont considérés comme dangereux. Au total, ce sont 400 000 maisons de Port-au-Prince qui vont être expertisées, dans les parties de la capitale haïtienne qui ont subi les dégâts les plus graves (Carrefour, Léogâne, Petit Goave et Grand Goave notamment).

« Non seulement cette initiative et ses résultats encouragent la réoccupation des bâtiments sûrs et informent la population sur les habitations dangereuses, mais ils balisent aussi le début du redressement », indique Ross Gartley, responsable du projet pour la Banque Mondiale.

En sillonnant les rues de Port-au-Prince, on réalise l'étendue du travail effectué par les évaluateurs. Sur les habitations, des inscriptions en couleur indiquent leur état de manière très visible : du rouge pour celles qui sont jugées dangereuses et inhabitables ; du jaune pour celles qui sont habitables sous réserve des réparations à effectuer ; et du vert pour celles qui sont sûres.

L'équipe d'experts formée par les Nations Unies et la Banque mondiale s'apprête maintenant à entrer dans la seconde phase du projet, qui va consister à mener des évaluations complémentaires suivant le même mode opératoire et à établir des règles pour la réhabilitation, la modernisation et les nouvelles normes de construction.
Pour les responsables des pouvoirs publics haïtiens, cette initiative est essentielle à la reconstruction du pays.

Pour pouvoir parler de reconstruction, nous devions disposer de données de base, et c'est justement ce que nous avons accompli avec l'aide de la Banque mondiale et le soutien de l'UNOPS [Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets] », déclare Jacques Gabriel, ministre haïtien des Travaux publics.

L'expert de la Banque mondiale souligne cependant qu'il ne s'agit que d'une petite étape dans les efforts qu'il faudra déployer pour reconstruire Haïti de manière plus sûre et faire en sorte que le pays soit moins vulnérable aux risques naturels. Au nombre des projets d'urgence figurent notamment : la restauration des capacités de l'État, les travaux de nettoyage des canaux d'écoulement des eaux pour prévenir les risques d'inondations, la distribution de repas dans les écoles, la fourniture d'énergie solaire dans les camps de déplacés, l'évaluation des dommages causés aux logements, et la reconstruction des routes et des ponts indispensables à la distribution de l'aide.

Pour aider Haïti à s'en relever, le Groupe de la Banque Mondiale s'est engagé à octroyer 479 millions de dollars d'ici à juin 2011. Plus de la moitié de ce montant a déjà été versée. La réponse de la Banque a été axée sur les victimes du séisme, tout en contribuant à jeter les bases d'une reconstruction à long terme.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n